06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo/Présidentielle: Jean Pierre Fabre appelle l’opposition à trouver le « candidat unique »

SAVOIR-NEWS – Lomé 07/02/2010 – Jean Pierre Fabre, le candidat de l’Union des Forces de Changement (UFC) – principal parti d’opposition – à la présidentielle du 28 février, a appelé dimanche lors d’un meeting à Lomé, ses « amis » de l’opposition à trouver le « candidat unique » pour affronter l’actuel président Faure Gnassingbé.

« Avec un mode de scrutin uninominal majoritaire à un tour, nous avons intérêt à dégager un candidat unique de l’opposition pour affronter le RPT », a déclaré M.Fabre devant les militants et sympathisants de l’UFC.

Plusieurs autres responsables de ce parti dont Me Isabelle Ameganvi, députée du parti à l’Assemblée nationale étaient présents à ce meeting tenu à la place Bonké.

« Nous devons nous rassembler pour affronter le RPT », a souligné M.Fabre.

Le candidat de l’UFC reconnaît que l’opposition rencontre « quelques difficultés » pour désigner cette personnalité devant la représenter.

« Je constate qu’il y a quelques difficultés. Je prie le Seigneur pour qu’il nous aide à trouver ce candidat unique », a indiqué M.Fabre.

L’opposition s’échine depuis plusieurs mois à retrouver un « candidat unique » devant la représenter à la prochaine présidentielle. Certaines sources proches des principaux partis d’opposition avaient même annoncé la sortie de la « fumée blanche » pour ce week-end. Aucun nom n’a été jusqu’à présent rendu public.

Par ailleurs, le secrétaire général de l’UFC n’a pas manqué de vanter ses mérites devant les militants et sympathisants du parti.

« Le candidat de l’UFC est prêt pour assurer toutes les charges de la présidence de la République. Il est prêt à relever tous les défis pour sortir le pays de la situation où il se trouve actuellement », a-t-il précisé.

M.Fabre a également félicité les responsables de l’UFC pour avoir surmonté les difficultés rencontrées, après l’accident du président national Gilchrist Olympio.

M.olympio, candidat investi de l’UFC n’a pu se présenter à ce scrutin, en raison « d’un mal de dos ».