Vendredi 28 Juillet 2017 Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Dossiers

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

Partenaires :



 

 
Togo : Il y a 25 ans Tavio AMORIN était assassiné
Le jeudi 23 juillet 1992, lendemain de son émission sur Radio Lomé, Tavio AMORIN fut victime de l’attentat qui lui fut fatal : vers 21 heures, au quartier de Tokoin Gbonvié, à Lomé, des individus ont vidé les chargeurs de pistolets mitrailleurs sur lui. L’assassinat de Tavio AMORIN et l’impunité qui le couvre est à l’image de toute l’impunité qui couvre l’assassinat de plusieurs milliers de togolais, lâchement assassinés sous le régime dictatorial du clan des GNASSINGBE, père et fils. C’est pourquoi nous continuons à exiger que tous les commanditaires et exécutants de tous ces crimes soient recherchés, arrêtés, jugés et châtiés pour que justice soit rendue à tous ces martyrs. Justice pour Tavio Ayawo Tobias AMORIN et toutes les victimes du clan des GNASSINGBE ! A bas la dictature du clan des EYADEMA-GNASSINGBE et les traîtres ! Le peuple togolais vaincra !

Lire l'article complet

................................REACTIONS ET COMMUNIQUES................................REACTIONS ET COMMUNIQUES................................

Togo CAP 2015 : Mobilisons-nous le Samedi 08 Octobre 2016 pour exiger les réformes  08-10-16
Appel solennel à tous les peuples africains et d'ascendance africaine   08-09-16
Marche pacifique du jeudi 9 avril 2015 : 5 arrestations arbitraires à Kara !  09-04-15
Procès verbal de l'AG de l'ASVITTO tenue le 13 décembre 2014  16-12-14
Togo : La campagne de Farida Nabourema pour des réformes constitutionnelles et institutionnelles  08-12-14

Les autres reactions...

POLITIQUE

 

DIVERS

Le Togo : pour une révolution citoyenne pacifique
Gnassingbé Eyadéma et sa progéniture génético-politique, soutenus par des forces extérieures souterraines…, ont fini par faire de la Terre de nos Aïeux : le Togo, une colonie patrimoniale. Ils l’ont, en fin de compte, transformée en une sordide et cynique oligarchie. Et, depuis presque cinquante ans maintenant, le Peuple togolais se débat désespérément… dans les griffes acérées de ce régime éyadémao-gnassingbéen qu’il a décrié et vomi on ne peut plus sans appel…
  Mon combat contre le Franc CFA (par Kako NUBUKPO)
Les responsables politiques et économiques français nous mettent devant nos responsabilités et affirment que la France prendra simplement acte de la voie que les africains auront décidé de suivre en matière de gestion monétaire au sein de la zone Franc. ...chiche, prenons nos responsabilités, faisons des propositions audacieuses mais responsables. Le changement peut faire peur, peur parce qu’il y a l’inconnu. Ceci n’est pas nouveau, la question est existentialiste. En économie monétaire ce sentiment porte un nom : « la peur du flottement ». Mais pour y parer, il faut s’y préparer, débattre, envisager différents scenarii, agir et justement ne pas avoir peur, avoir confiance en nous. L’abolition du franc CFA, vestige amovible de la colonisation, n’est pas une idée, c’est un programme. J’en appelle à toutes les bonnes volontés, aux forces vives de nos pays, à rejoindre le débat, nous éclairer de leurs réflexions, de leurs talents. Il nous faut nous fixer un cap. Une autre Afrique est possible et ce n’est pas seulement une utopie. L’Histoire nous regarde.

DIVERS

 

CARNET

Togo: L’illusoire purification nationale finie....retour à la réalité pour Faure Gnassingbé
Au Togo, véritablement, un mur est à abattre avec courage et humilité avant d’accéder au fameux Grand Pardon. C’est une incontournable question d’éthique politique. Une somme de forfaits, à nul autre pareil dans l’histoire moderne des Peuples, inoubliables, mais surmontables par autre chose que l’insolite folklore de la purification orchestrée par les Adowuinon de tout acabit, prêtres, pasteurs et autre officiel à la réputation conjecturale. L’illusoire purification nationale finie, c’est un dur retour à la réalité. Le Togo est tout aussi divisé qu’auparavant, séparé par un mur; ses citoyens de l’intérieur et de l’extérieur sont beaucoup plus conscients des subterfuges répétés d’un pouvoir présidentiel capable de naviguer du tragique à la comédie publique, mais toujours à contre-courant de l’histoire.... Au Togo, l’unique réalité qui compte dans la confection et l’existence d’une nation moderne demeure l’audace; le courage d’abattre le mur honteux de l’autoritarisme qui sépare les Togolaises et les Togolais en vue de la conversion du pays à la Démocratie salvatrice et réconciliatrice. Une conversion qui appelle Faure Gnassingbé au renoncement à lui-même et à son fameux « compteur à zéro », au profit de l’alternance républicaine. La démocratie c’est la seule purification qui sied au Togo et à ses citoyens, Faure Gnassingbé y compris. Par la démocratie, le Togo arrivera immanquablement, et plus rapidement, à la réconciliation pour enfin s’investir dans son développement. Et le plus tôt sera le mieux.
  Faire-part des décès de Marie SANVEE Epouse WILSON-BAHUN,
Les familles SANVEE, AKOLI, WILSON-BAHUN, Les familles parentes, alliées et amies La Communauté célébrant le culte protestant en Éwé et en Français à Paris, ont la profonde douleur de vous annoncer le rappel à Dieu de Marie SANVEE Epouse WILSON-BAHUN, le 21 Juin 2017 et de Gilles SANVEE le 29 Juin 2017 . Elles vous invitent à participer ou à vous unir d'intention à la veillée de prière et de chant qui aura lieu le Samedi 15 Juillet 2017 à 19h au temple de l’Eglise Protestante Unie de l’Ascension 47, Rue Dulong 75017 Paris Métro : Rome ou Villiers - Bus 31 - Train : Pont Cardinet Contacts : Freddy Sanvee - 06-14-05-08-09

Editorial

A quoi servent les élections au Togo ?
Si, pour les togolais, élection doit toujours rimer avec négation de leur volonté et extinction de leur espoirs de changement, il y a lieu de se demander si le jeu en vaut encore la chandelle. Il y a lieu de se poser la question de la nécessité de convoquer une fois de plus un corps électoral pour le confondre avec de la chair à canon, dès qu'il veut y voir de plus près. Il importe aussi d'approfondir les motivations de ce personnel politique si particulier qu'a le Togo qui continue si allègrement de jouer le rôle que lui a attribué le casting: se présenter au garde-à-vous au rendez-vous des élections en agneau prêt au sacrifice.

CARNET

 

AFRIQUE

Faire-part de décès de Guy Aho Kobla Mawutodji GABA
Programme des obsèques de Guy Aho Kobla Mawutodji GABA Décédé le 2 juillet 2017 à Poitiers Mercredi 12 juillet 2017 Veillée de 19H45 à 21H00 à ​Église de la Résurrection, 65 Avenue John Kennedy, 86000 Poitiers ​ Jeudi 13 juillet 2017 Chapelle Ardente / Exposition à la Morgue du CHU de Poitiers, 2 Rue de la Milétrie, 86021 Poitiers Levée du corps : 13:30 à la Morgue du CHU de Poitiers Culte à 14H30 à Église Protestante Unie 5 Rue des Écossais, 86000 Poitiers ​ Enterrement : Cimetière Chilvert
  Emmanuel Macron : « J’agirai en Afrique en toute transparence, loin des réseaux de connivence »
A quoi ressemblerait la politique africaine d'Emmanuel Macron ? Sa perception de l’Afrique et la politique qu’il entend mettre en place s’il était élu, la colonisation, l’aide publique au développement, le franc CFA, les relations Algérie-Maroc, la démocratie et les Constitutions, l’immigration… Nous devons mettre en place un partenariat stratégique entre l’UE et l’UA pour sortir des logiques de charité ou de clientélisme. Mais je souhaite aussi que la France, l’Europe et l’Afrique saisissent ensemble les opportunités de ce continent d’avenir. Nous devons refonder notre relation avec l’Afrique pour créer un nouveau partenariat équilibré, de confiance et de croissance. Je veux écrire une nouvelle page dans notre relation avec l’Afrique et pour cela conduire un véritable aggiornamento de notre politique en direction du continent, pour répondre à sa vitalité et contribuer à libérer son potentiel. Je tiens à agir dans la transparence, loin des réseaux de connivence franco-africains et des influences affairistes encore trop présentes

POLITIQUE

 

DIVERS

Journée de purification du Togo décrétée par Faure Gnassingbé, le fils du dictateur Eyadéma....
  Togo: Purification ou mystification (par TETE Godwin)
Sur injonction du HCRRUN, il est prévu de procéder à des "cérémonies" de purification sur toute l'étendue du Togo, du 03 au 06 juillet 2017. Et ce, nous dit-on, "pour en finir, une fois pour toutes", avec la "Malédiction" qui pèserait sur la Terre de nos Aïeux depuis les événements sanglants, tragiques, plus ou moins génocidaires, qui auront endeuillé notre pays de 1958 à 2005. Si donc l'on entend réellement (!), sincèrement (!), concrètement (!) guérir le Togo de son "grand mal", ce ne serait certainement pas (!) par l'entremise de je ne sais quelles "cérémonies" fétichistes d'un temps révolu depuis belle lurette !!! Ce serait plutôt, à mon humble sens, en procédant à une espèce de "PSYCHIATRIE nationale". Celle-ci consisterait essentiellement À EXÉCUTER (!!!) SCRUPULEUSEMENT Les FAMEUSES RÉFORMES INSCRITES DANS L'APG (ACCORD POLITIQUE GLOBAL) du 20 août 2006. Oui ! Les "cérémonies" prévues par le HCRRUN pour être réalisées du 03 au 06 juillet 2017 ne seront autres choses que de grossières simagrées, du fallacieux fétichisme archaïque (!) pur et simple. Ces "cérémonies" ne serviront qu'à INTOXIQUER (!) POLITIQUEMENT LE PEUPLE TOGOLAIS : ELLES NE REPRÉSENTERONT QU'UNE MYSTIFICATION (!!!), UN POINT, UN TRAIT!

POLITIQUE

 

DIVERS

Déclaration ANC : Le régime RPT/UNIR impose au Togo la division et le tribalisme
Le régime RPT/UNIR poursuit son œuvre de destruction des fondements de notre pays, en usant de la violence et de la terreur, de la duplicité et de la falsification, de la force et des coups de force répétés. Les derniers coups en date se passent à l’Assemblée nationale où ce régime tente, une fois encore, d’imposer au Togo, le règne de la division et du tribalisme, en prétendant mettre en œuvre une politique de décentralisation visant la tenue d’élections locales. Ces élections, qui ont fait l’objet d’un engagement spécifique du gouvernement auprès de l’Union Européenne en avril 2004, devraient se tenir dans les 12 mois, au cours de l’année 2005. Mais aujourd’hui, 13 ans plus tard, de tripatouillage en tripatouillage, d’errements en errements, le gouvernement multiplie les projets de loi et de décret, les ateliers et les séminaires, les missions d’information et les feuilles de routes dans le but de gagner du temps pour échafauder, en lieu et place d’une politique de décentralisation digne de ce nom, un véritable plan de division tribale du pays avec une discrimination abjecte des populations et des citoyens dans leurs droits et prérogatives constitutionnels.
  Togo: Violation de la franchise universitaire et arrestation d'étudiants de l'université de Lomé
Synergie-Togo considère que les ratonnades infligées aux étudiants ainsi que les pressions que subissent les deux (2) étudiants qui n'ont pas encore été présentés à la justice sont, selon l'article 198 du nouveau code pénal du Togo, des actes de torture qui doivent être sanctionnés par la loi (*) et non par des mesures administratives de complaisance. Devant ces faits insupportables pour la dignité humaine et celle des étudiants, Synergie-Togo : − condamne fermement les actes de violences gratuites et intentionnelles à l’endroit des étudiants Togolais, et de la population togolaise en général, dans l’exercice de leur droit à se réunir pacifiquement ; − exige la libération immédiate et sans délai des derniers étudiants incarcérés arbitrairement à la prison civile de Lomé, dont un serait dans un état de santé préoccupant ; − réclame l’identification et la sanction des auteurs de ces actes d’un autre temps conformément à la loi, pour que cesse l'impunité dont bénéficient les forces de sécurité au Togo depuis des décennies. Synergie-Togo suit avec une grande attention le déroulement des événements et demande à la communauté internationale une condamnation ferme et sans équivoque de ces actes de barbarie.

DIVERS

 

DIVERS

Togo : Repression des étudiants...Encore une fuite en avant
Ces jours-ci, l'actualité socio-politique togolaise apparaît marquée par des mouvements de protestation d'étudiants de l'Université de Lomé, suivis d'arrestations, de bastonages sauvages par les forces de répression, et d'incarcérations. Je crois personnellement que ces arrestations, ces bastonnades et ces incarcérations ne représentent rien d'autre qu'une nouvelle FUITE EN AVANT !!! J'en appelle dès lors instamment à toute la classe politique togolaise afin qu'elle exige (!) de la part de Faure Essozimna Gnassingbé, et de tous les tenants du régime RPT/UNIR, LA LIBÉRATION INCONDITIONNELLE ET IMMÉDIATE (!!!) DE NOS ÉTUDIANTS EMPRISONNÉS POUR CAUSE DE REVENDICATIONS ET DE MANIFESTATION. Nous exigeons également LA CESSATION IMMÉDIATE (!!!) DE TOUTES FORMES DE MALTRAITANCE EXERCÉES SUR NOS ÉTUDIANTS. À la vérité, les étudiants sont, par définition, des revendicateurs ; et ce, sous tous les cieux !!! Si donc les autorités togolaises ne croient pas être à même de donner satisfaction aux doléances des étudiants togolais, qu'elles le disent simplement ! Mais EMPRISONNER lesdits étudiants, NON !!! NON !!! ET NON !!!
  Togo : de la nécessité d'une stratégie structurée autour de six axes principaux ( par Tété Godwin)
L’une de mes rêveries de promeneur solitaire... m’aura amené à coucher sur papier à intention de mes chers véritables Compagnons togolais de route, de mes sœurs et frères de misère, de mes authentiques Co- combattants togolais de la liberté ce qui suit. Notre très cher pays : la Terre de nos aïeux le Togo se trouve à la croisée des chemins depuis belle lurette déjà. À la croisée des routes depuis le funeste matin du sombre dimanche 13 janvier 1963. Le Togo patauge dans un bourbier comi-tragique depuis, de facto, l’ignoble assassinat du Père de la Nation togolaise : Sylvanus Kwami Epiphanio Olympio !... Plus précisément, au jour d’aujourd’hui, tout Togolais(e) un tant soit peu conscient(e) remarque ce que les honorable Évêques de chez nous viennent de STIGMATISER à la 4ème page de couverture de leur brochure en date du 27 avril écoulé, ci-dessus citée en épigraphe. Que faire donc ? !

DIVERS

 

DIVERS

Togo : Sauvons le courageux Kako Nubukpo ... le pourfendeur du Franc CFA
Ici, il ne faut nullement cacher notre sympathie à donner une main secourable à Kako Nubukpo et, de l’autre main, lui faire une tape dans le dos. Face à deux chefs d’État africains, qui s’y sont mis d’ailleurs à deux, pour obtenir sous de probables menaces, les excuses d’un simple citoyen dans l’euphorie d’une conférence universitaire survoltée, notre choix est clair : des excuses sous contrainte obtenues du professeur Kako Nubukpo sont une pure faiblesse de Faure Gnassingbé du Togo et Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire. Et, voici pourquoi qui avait déjà péché ne peut jeter la pierre à Kako Nubukpo. Les excuses privées de Kako Nubukpo étaient largement suffisantes dans les circonstances, comme est de trop le Communiqué de presse et autres pressions indues déversées sur un si rare messager d’une jeunesse africaine en ébullition. À Kako Nubukpo, dans toute son imperfection humaine passagère, nous rappelons bien ces propos uniques de l’un des missionnaires de l’impossible, le dissident Martin Luther King, Jr. : la souffrance imméritée est rédemptrice (Unearned suffering is redemptive). Kako Nubukpo, levez-vous! Allez partout et continuez à semer la Bonne Nouvelle; tout est changement, tout est évolution, le franc CFA aussi. Les talents ne se taisent point; pas plus qu’on ne les fait taire. Mieux vaut savoir les gérer dans l’espace qu’ils se créent et recréent. Dans cette Afrique en quête d’exemples et de dignité, Kako Nubukpo, vous avez espace et bons vents.
  Togo : Lettre ouverte aux institutions réligieuses et chefs coutumiers traditionnels
« La lettre Pastorale de la Conférence des Évêques du Togo » datée du 27 avril 2017: « Osons le reconnaître : derrière les apparences de quiétude et de tranquillité qu'il affiche, le Togo, notre cher Pays, va mal ; ses fils et filles sont de plus en plus désabusés ; ils ne savent plus quel chemin emprunter pour sortir de l'ornière et parvenir à la paix ; leur avenir semble bouche. » Voilà pourquoi je prends ici la liberté d'EXHORTER les Pasteurs des confessions protestantes, les Imams, les « Hounnons », les Chefs coutumiers traditionnels de la Terre de nos Aïeux, À EMBOÎTER (!!!) LE PAS AUX ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU TOGO. Concrètement !!!... Oui ! Au Togo, nous avons, tous, l'impérieuse MISSION de nous lever tous, tel un seul homme, pour Arracher l'ALTERNANCE politique au régime RPT/UNIR d'un âge à jamais révolu. En effet si, pour nous Togolais, « l'Histoire de la Libération » passa derrière nous dans les premières heures du 27 avril 1960, « l'Histoire de la Liberté » commença au petit matin du 13 janvier 1963... Et elle est toujours là (!) devant nous.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo : Meeting CAP 2015 le samedi 27 Mai 2017 à Lomé Bè Kondjindji
Les partis politiques membres de CAP 2015 invitent les populations de Lomé et de ses environs, à prendre massivement part au grand meeting qu’ils organisent ce samedi 27 Mai 2017 à partir de 14 heures, à Bè Kondjindji, pour informer les populations togolaises sur la situation grave que traverse notre pays et qui fait du Togo une curiosité de démocrature dans la sous région : o les nombreux blocages et obstructions déployés par les députés RPT/UNIR, dont le dernier coup de force du 18 Mai 2017 à la commission des Lois de l’Assemblée nationale, pour empêcher, en violation de la décision de la Cour constitutionnelle, la proposition de Loi modificative des articles de la Constitution, introduite le 29 Juin 2016 par les députés ANC et ADDI, de prospérer, o la décision N° C-001/17 du 22 mars 2017, de la Cour Constitutionnelle du Togo, demandant à la Commission des lois de l’Assemblée nationale de reprendre l’examen de la proposition de loi de révision constitutionnelle, suspendu le 05 août 2016,
  Togo : Godwin Tété dénonce et condamne la stratégie de la terreur de Faure Gnassingbé
Au moment précis où, dans le monde entier, toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté s’opposent vigoureusement à TOUTE IMPUNITÉ de crimes politiques quels qu’ils soient, et au grand dam des Togolaises et Togolais, le roitelet postcolonial Faure Essozimna Gnassingbé vient de se permettre d’offrir une haute distinction de la République togolaise au bourreau d’Atakpamé trop bien connu : au « Major » Kouloum !!! Au « Major » Kouloum dont le nom figure dans maints rapports accablants tels que ceux des Nations Unies et de la CVJR (Commission Vérité Justice Réconciliation), s’agissant des horribles atrocités perpétrées par ledit « major » lors de l’USURPATION (!) du pouvoir d’État par ce roitelet en 2005.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo : le GRAD souhaite "Une constitution par le peuple pour le peuple"
Une constitution est-elle nécessaire pour un pays? Voilà une question bien pertinente. D’entrée de jeu, il faut rappeler que certains pays n’ont pas de constitution, mais disposent d’un arsenal juridique qui leur permet d’évoluer sur les plans politique, économique, social etc.… C’est le cas notamment de la Grande Bretagne et de l’Etat d’Israël. Lorsque les pays africains parviennent à l’indépendance, ils possèdent un double héritage : celui de la période précoloniale et celui issu des pratiques de l’Etat colonial. On peut considérer la tradition comme un héritage authentiquement africain, puisqu’elle représente ce que les pays africains avaient eux-mêmes inventé. Malgré l’action de l’Etat colonial, la tradition est toujours présente dans la vie des Africains. Le rôle des autorités traditionnelles est d’autant plus considérable que la force de la tradition en tant que système de valeurs est grande.
  Togo : Lettre ouverte à Gilchrist Olympio à propos de l'insalubre CHU Sylvanus Olympio de Lomé
Cher Gilchrist Olympio, cher Brother Gil, il y a au Togo sur la terre de nos aïeux et donc à Lomé précisément un hôpital qui porte ce nom prestigieux : SYLVANUS OLYMPIO. Ce que j’aurais aimé voir, c’est un bloc opératoire flambant neuf. Ce que j’aurais aimé voir, ce sont des lits d’hôpitaux neufs en nombre suffisant prêts à accueillir des malades. Ce que j’aurais aimé voir, ce sont des chambres refaites. Ce que j’aurais aimé voir, ce sont des toilettes dignes de ce nom pour satisfaire les besoins des malades. Ce que j’aurais aimé voir, c’est une pharmacie avec des médicaments de premiers soins pour ce CHU, Ce que j’aurais aimé voir, ce sont des appareils radiologiques prêts à fonctionner et non des nids de cafards. Ce que j’aurais aimé voir, cher Gilchrist Olympio c’est une morgue capable de recevoir dignement la dépouille des personnes que le Seigneur a rappelé auprès de lui. A ce propos, au décès de ma propre mère, paix à son âme. Je voulais à mon retour aller voir son corps dans cette morgue, il a fallu enjamber des corps alignés à même le sol pour accéder à son casier. Une fois arrivé et le tiroir ouvert, quelle surprise ! Deux corps disposés tête-bêche. C’était trop dur, nous étions en Mars 1998. Depuis les choses n’ont pas changé.

POLITIQUE

 

CARNET

Togo : Message de Jean-Pierre Fabre à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance
L’anniversaire de l’indépendance de notre pays, le 27 avril, est toujours un moment unique et très particulier. C’est un moment extraordinaire de solennité et d’engagement envers notre patrie. Une date qui a scellé pour toujours, la naissance d’une nation libre, indépendante et souveraine. En effet, il y a 57 ans, M. Sylvanus Epiphanio OLYMPIO, alors Premier Ministre, proclamait à la face du monde, l’indépendance de notre pays le Togo. Une indépendance acquise de haute lutte, par la détermination, le sacrifice et la foi d’hommes et de femmes courageux, vertueux et vaillants. Par leur volonté, les filles et les fils de ce pays ont ainsi fait la promesse qu’à travers l’ardeur au Travail, la quête permanente de Liberté et l’amour de la Patrie, la Nation nouvelle saura relever les défis menant vers l’épanouissement et l’émancipation de tous ses citoyens ainsi que la prospérité et le rayonnement de la nouvelle République.
  Togo : Pa Augustino de Souza père de l'indépendance togolaise
Pa Augustino de Souza est peu connu de la jeunesse du Togo. Et lorsqu’on évoque son souvenir, la pluspart des togolais n'ont de référence que l’Avenue qui porte son nom à Lomé. A cette occasion de la date anniversaire de sa naissance, il est indispensable d’évoquer la vie et l’œuvre de l’homme. Pa Augustino Ezéchiel de Souza «Gazozo» a été également l’un des rares soutiens actifs au Togo français de la direction Anlo de l’All Ewe Conference de Daniel Chapman qui avait ses quartiers au Ghana. Le riche commerçant planteur a été témoin oculaire du triomphe des partis nationalistes lors des élections/référendum du dimanche 27 avril 1958 organisées sous l’égide des Nations unies. Il meurt le 25 avril1960, soit exactement deux jours avant les festivités de la proclamation officielle de l’Ablodé (Liberté). En cette date anniversaire de la naissance de cette éminente personnalité, la génération présente doit se remettre en question et se demander ce qu’elle a fait de l’héritage à elle laissée par les aînés? La mémoire de Pa Augustino Ezéchiel de Souza mérite d’être racontée par les historiens qui peuvent lui consacrer un ouvrage. Grande figure politique togolaise, il en a animé une tranche fort cruciale de son histoire.

DIASPORA

 

DIASPORA

Miss Togo France Europe‎Election Miss Togo France Europe
L'élection Miss Togo France Europe 2017 c'est dans 3 semaines !! Vous êtes nombreux à prendre vos places et nous en sommes ravis (y) Continuez à prendre vos places sur internet : http://bit.ly/2lR2BNu Rendez vous Samedi 15 AVRIL 2017 l'espace Reuilly à Paris 12 eme pour un spectacle et un show assuré. #misstogofrancee2017 #blackbeauté228 L’élection MISS TOGO France EUROPE permet d’élire la plus belle togolaise d’Europe. Nos Miss sont des ambassadrices engagées auprès de l’association. Leurs rôles sont très importants. Elles mobilisent et sensibilisent les proches, les bonnes volontés autours du projet. Contact: Essi Gnaglom - Communication, Relations presse - 07 82 79 51 37
  Togo : Discours de Jean-Pierre Fabre devant la Diaspora togolaise à Paris
Ici à Paris comme hier à Wuppertal, je veux vous dire que nous avons besoin les uns des autres. Car ensemble, avec votre engagement et vos nombreuses initiatives visant la réalisation de notre objectif commun, nous mettrons fin à la forfaiture et à l’imposture du système RPT/UNIR. Un système qu’à juste titre, certains finissent par qualifier d’« ethnocrature » ou encore de ‘’démocratie tétraplégique’’. Je veux vous dire aussi que le Togo ne peut rester indéfiniment une curiosité dans une Afrique en marche vers la démocratie. Depuis les années 1990, la plupart des pays africains ont fait leur mue démocratique. Dans notre voisinage immédiat, en Afrique de l’Ouest, la démocratie s’installe peu à peu. Il n’y a pas de fatalité qui condamne le Togo et son peuple à rester en marge de cette mutation. Je veux vous dire enfin, et très solennellement, que l’alternance démocratique est désormais un impératif républicain et patriotique qui appelle à la mobilisation, chaque Togolaise et chaque Togolais, quels qu’ils soient et où qu’ils se trouvent. Je voudrais en particulier, féliciter les trois Fédérations Internationales de l’ANC, la Fédération Internationale ANC-Afrique, la Fédération Internationale ANC-Amériques et la Fédération Internationale ANC-Europe/Asie, dont le travail constant et la persévérance favorisent l’implantation, la visibilité et la vitalité de nos sections et sous-sections, et permettent de relayer à l’étranger les messages du parti ainsi que les préoccupations des populations togolaises. Nous demeurons persuadés qu’une alternance politique, respectueuse des principes démocratiques, est un facteur déterminant de résolution juste et durable de la crise togolaise et, partant de développement économique et de progrès social.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : De la fausse et illégale base des modifications de la constitution par Faure Gnassingbé
La toute première démarche en science juridique consiste à distinguer l’“esprit” de la loi de la “lettre” de la loi. Par “esprit”, il faut entendre le fond, l’intention véridique, réelle, authentique du législateur, c’est-à-dire, en dernière analyse, du Peuple concerné qui est seul ( !) souverain ; par “esprit”, il sied de penser à ce qu’a dicté le contexte concret (!!!) de l’élaboration de la loi. Par contre, la “lettre”, c’est la forme littérale, la formulation, l’expression, le texte qui, lui, pourrait s’avérer plus ou moins défectueux et donc plus ou moins susceptible de soulever une controverse. En d’autres termes, en toutes circonstances, il convient de s’attacher à l’“esprit” et non à la “lettre” de toute loi.
  Togo : PETITION pour la fin de la dynastie du clan EYADEMA-GNASSINGBE
Considérant que seul le peuple est souverain et qu’il peut à tout moment, se prononcer en exigeant la modification complète des conditions dans lesquelles il est gouverné ; Les citoyens togolais soussignés, exigent, instamment, de l’actuel Président de fait du Togo, M. Faure Essozimna Kodjo EYADEMA-GNASSINGBE, de se plier à la volonté du peuple en signant sa démission inconditionnelle et immédiate de ses fonctions de Président de la République togolaise. En accédant à cette volonté populaire qui n’a jamais cessé de s’exprimer depuis toujours, Faure Essozimna Kodjo EYADEMA-GNASSINGBE entrera dans l’histoire en évitant que le sang coule à nouveau sur la Terre de nos aïeux. Premiers signataires : 1. Claude AMEGANVI, Architecte DPLG, Secrétaire chargé de la coordination du Parti des travailleurs ; 2. Inoussa Ave MOUSSA TRAORE, Coordinateur Mouvement Mobilisons-nous (MMN)(USA) ; 3. Foligan FOLY-EHKE, psychosociologue, Lomé (Togo) ; 4. Abodoma Joachin SOLOUKOU, syndicaliste enseignant, Kpalimé (Togo) ; 5. Foly SATCHIVI, syndicaliste étudiant, Lomé (Togo) ; 6. Toukpo Kodjovi Daniel AGBESSIME, syndicaliste étudiant, Lomé (Togo) ; 7. Djimon ORE, député, Président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD), Lomé (Togo) ; 8. Edoé WILSON-BAHUN, éducateur, Aného (Togo).

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo: Les forces démocratiques interpellent Faure Gnassingbé sur la situation sociopolitique du pays
En considération de l’évolution actuelle de la situation sociopolitique dans le pays, CAP 2015 et les forces démocratiques ici présentes : 1) demandent instamment au gouvernement de rapporter la récente mesure d’augmentation des prix des produits pétroliers ; 2) invitent le Chef de l’Etat et le gouvernement, à mettre fin à la violence policière et au déploiement des forces armées pour le maintien d’ordre dans les manifestations publiques pacifiques, et à accéder au minimum exigé par les enseignants pour permettre la reprise rapide des cours ; 3) lancent un appel solennel au Chef de l’Etat, afin qu’il prenne la pleine mesure des aspirations maintes fois exprimées par les populations togolaises, en s’engageant résolument et avec courage, dans la mise en œuvre rapide des réformes politiques prescrites par l’APG et dans l’organisation consensuelle et transparente des processus électoraux.
  Togo : Le doyen Godwin Tété commente la crise politique togolaise (INTERVIEW)
On ne peut pas dire actuellement que je suis encore un jeunot, puisque depuis le 17 janvier dernier, je suis dans ma 90ème année. Dire qu’on me voit tout le temps mobilisé, oui ! Tant que je suis en vie et que je n’ai pas encore rendu mon dernier souffle, j’estime que je me dois d’être aux côtés de tous ceux qui se battent, les Africains comme les Togolais pour que la terre africaine et togolaise connaisse un avenir meilleur. C’est tout. Et en termes de santé, ça va, sauf que, pour être sincère, la situation sociologique, politique, économique, sociale et culturelle qui prévaut dans mon pays me stresse des fois ; je dois l’avouer, et c’est un grand dommage.

POLITIQUE

 

EDUCATION

Togo : CAP 2015 appelle à une grande marche et meeting le samedi 11 Mars 2017
Les partis politiques membres de CAP 2015 et les autres forces démocratiques invitent leurs militants ainsi que les populations togolaises de Lomé et de ses environs, à prendre massivement part à une grande marche suivie de meeting qu’ils organisent ce samedi 11 Mars 2017 à partir de 08 heures pour : - protester contre la dernière hausse injustifiée du prix des produits pétroliers à la pompe ; - fustiger la répression sanglante de la manifestation de protestation des populations, par les forces armées togolaises, faisant un mort et de nombreux blessés graves, par balles ; - dénoncer les tentatives de liquidation des libertés publiques ; - exiger la mise en œuvre rapide et consensuelle des réformes politiques prévues par l’APG ainsi que l’organisation des élections locales. L’itinéraire de la marche est le suivant : Carrefour GTA, Nationale N°1, Brasserie du Bénin, Carrefour Leader Price, Golf Club, Marché de Toglékopé-Zongo, Carrefour CEG à Togblékopé-Zongo. Organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, taximen et zémidjans, populations des villes et des campagnes, soyons tous au rendez-vous des enjeux de l’heure, ce samedi 11 Mars 2017, au carrefour GTA. Peuple Togolais notre pays est en danger.
  TOGO - Crise de l'éducation : Appel à manifester des élèves et étudiants le 9 - 11 mars à Lomé
La Coordination des Élèves et Étudiants du Togo (CEET) annonce deux jours de marche cette semaine, notamment le jeudi 09 mars et le samedi 11 mars. Objectif, exiger qu’une solution immédiate et efficace soit trouvée aux diverses grèves qui minent le secteur éducatif, au grand désavantage des élèves. « Demander au gouvernement de satisfaire aux revendications légitimes des enseignants en vue de mettre fin au blocage et au bachotage des cours ». Tel est l’objectif principal de cette manifestation publique, selon un communiqué de la CEET signé de son Coordonnateur Général Foly SATCHIIVI. Aussi sera-t-il question de dire non « à la dévalorisation de l’école togolaise et enfin à l’abrutissement de la jeunesse ». La marche à laquelle sont invités élèves, étudiants et parents d’élèves quittera le marché de Bè pour chuter au ministère des Enseignements Primaire et Secondaire, en passant par le carrefour Dékon. De même la CEET lance un appel aux institutions internationales de l’Éducation et aux partenaires du système éducatif togolais à « s’impliquer chacun selon ses moyens dans la résolution effective et définitive de la situation actuelle ».

DIASPORA

 

POLITIQUE

Togo : Le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise interpelle Faure Gnassingbé
Compte tenu des nombreuses doléances parvenues au niveau de la représentation mondiale de la Diaspora togolaise à la suite décisions impactant négativement les populations, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (CMDT) interpelle le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé à prendre la mesure de la situation qui prévaut au Togo et à agir ! Faut-il le rappeler, notre démarche repose sur les trois piliers de notre mouvement à savoir promouvoir par tous les moyens l’état de droit, l’intérêt général et le développement harmonieux. Fort de ces piliers, nous prenons acte que les décisions prises au sommet de l’Etat ces dernières semaines mettent à mal nos fondamentaux plus particulièrement dans les domaines suivants : la vie chère, la liberté d’expression, le sort réservé au personnel de la fonction publique. Aussi, le CMDT demande à Faure Gnassingbé et à tous les membres de la HAAC de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de faciliter le travail de cette commission d’enquête parlementaire à mettre sur pied; rappelle que l’un des piliers fondamentaux qui sous-tend son existence, est l’Etat de Droit. C’est pourquoi, tout ce qui va à l’encontre de la liberté d’expression en général et de la liberté de la presse au Togo en particulier, le préoccupe particulièrement.
  Togo : l’armée tue et blesse plusieurs manifestants pacifiques
A la suite de l’augmentation des prix des produits pétroliers, une manifestation spontanée a eu lieu mercredi 28 février à Lomé, la capitale togolaise. Cette manifestation a été violemment réprimée par l’armée togolaise, qui n’a pas hésité à tirer à balles réelles, tuant un militant et en blessant plusieurs autres. Des témoins oculaires ont déclaré que les forces de sécurité, dont l’armée, sont intervenues à coup de bâton, de cordelettes, de grenades lacrymogènes et de tirs à balles réelles pour disperser les manifestants. Selon les informations obtenues par Amnesty International, les manifestations étaient pacifiques jusqu’à ce que les forces de sécurité aient recours à la force pour disperser la foule. Au moins un bus et une voiture auraient été brûlés dans le cadre de ces manifestations. Le gouvernement a confirmé dans la soirée du 28 février, la mort d’une personne par balle. Selon des sources médicales, plusieurs personnes ont été blessées, dont au moins une par balle. Au matin du 1er mars, des voitures de l’armée étaient encore visibles patrouillant dans les rues de Lomé. Au Togo, les forces de sécurité ont régulièrement recours à une force excessive face à des manifestants pacifiques. Le 25 février, au moins deux personnes ont été blessées lors d’une manifestation pacifique organisée pour demander la réouverture de la station radio CityFM et de la chaine télévisée La Chaine du Futur.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo: Interview de Claude AMEGANVI
L’opposition togolaise semble s’unir, le groupe des six partis veut s’allier au CAP 2015 pour une unicité d’actions, le Chef de file de l’opposition n’est plus contesté, que ce soit Me Paul Dodji Apévon ou Nicolas Lawson, etc., chacun reconnaît aujourd’hui en Jean-Pierre Fabre, le chef de l’opposition. Qu’attend alors le Parti des travailleurs pour rentrer dans la danse et faire bloc comme le souhaitent les populations contre le régime togolais ? Avec les réunions en cours entre CAP 2015 et le Groupe des 6, il ne s’agit pas d’« unité d’action » de l’opposition, mais de rencontres préparatoires à des négociations entre acteurs politiques de l’opposition et régime UNIR/RPT sur le contingent de sièges que ce dernier serait disposé à leur octroyer aux prochaines législatives de 2018.
  Togo: Jean-Pierre FABRE lance l’assaut final (INTERVIEW)
Ne craignez-vous pas que Faure Gnassingbé réussisse à faire un quatrième mandat au grand dam de l’opinion nationale et internationale ? JENA PIERRE FABRE : Cela ne dépend pas de moi. En ce qui nous concerne, nous mettrons tout en œuvre pour l’en empêcher. Cela dépend des populations togolaises. Si elles se mobilisent massivement dès maintenant, elles mettront fin à ce cauchemar du règne des Gnassingbé. C’est le Peuple togolais seul qui est maître de son destin. Je ne suis que son humble serviteur. Mon devoir est de le sensibiliser pour qu’il comprenne sa responsabilité et sache se déterminer en conséquence. Mais, je peux d’ores et déjà vous affirmer que ceux qui soutiennent par leurs propositions la mise à l’écart de l’APG et refusent de s’opposer avec fermeté aux sinusoïdes et circonvolutions de Faure Gnassingbé pour demeurer éternellement au pouvoir, portent une lourde responsabilité dans ce qui va arriver.

POLITIQUE

 

DIASPORA

Togo : émeutes à Lomé contre une nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers
C’est un mardi que les Loméens n’oublieront pas de si tôt. La veille, le 27 février, le gouvernement a annoncé une deuxième hausse des prix des produits pétroliers depuis le début de l’année – ce qui monte la facture à + 20,7% en deux mois. À la pompe, le super sans plomb est désormais vendu à 524 F CFA, le gasoil à 526 F CFA tandis que le pétrole lampant est à 468 F CFA. Le mélange deux temps vendu précédemment à 579 F CFA est désormais disponible à 623 F CFA. Le prix du gaz butane, lui, n’a pas changé. La décision suscite aussitôt l’indignation des conducteurs de taxis-motos (zemidjans) et même des particuliers qui ont spontanément investi les carrefours stratégiques de la ville au matin, bloquant la circulation. Des barricades sont érigées à divers endroits de la capitale, avec des scènes de violence à certains carrefours.
  Togo : Association des Togolais de France et l’élection MISS TOGO France
Notre association ATOF EVENTS (association des togolais de France) est née en 2012 et œuvre dans l’accompagnement des femmes en milieu rural au Togo. Nous avons choisis différents volet comme : la santé, l’éducation et l’autonomisation des femmes car la femme joue un rôle très important dans le développement du foyer. Nous organisons différents évènements à Paris comme : Les Diners de soutien, les Ateliers de cuisine, expo et vente « Vakpo », collecte de vêtements et de livres… Notre mission est de mettre en place sous forme de parrainage la formation et l’emploi afin d’accompagner les femmes dans leur élan d’autonomisation, et aussi de favoriser leur alphabétisation et l’éducation des enfants. Notre événement phare, l’élection MISS TOGO France EUROPE qui aura lieu le 15 avril 2017 à Paris , permet d’élire la plus belle togolaise d’Europe. Nos Miss sont des ambassadrices engagées auprès de l’association. Leurs rôles sont très importants. Elles mobilisent et sensibilisent les proches, les bonnes volontés autours du projet.

SPORTS

 

SPORTS

Togo : Bilan mitigé des éperviers de la CAN 2017
L’équipe des éperviers du Togo s’est montrée très peu convaincante lors de la CAN 2017 au Gabon. Plusieurs problèmes sont apparus pendant cette compétition panafricaine. Le bilan est mitigé malgré une bonne attaque des joueurs de renom, mais desservie par une défense inexistante. Le jeu togolais n’était pas attrayant car l’effectif semblait émoussé. Depuis plusieurs années, c’est la même génération qui est aux manettes; il serait temps d’y remédier et de faire appel aux jeunes footballeurs prometteurs. L’expérience des cadres de l’équipe qui pour la plupart évoluent en Europe n’a pas été probante lors de cette CAN 2017. L’objectif de la fédération togolaise de Football serait de bâtir une nouvelle équipe en s’appuyant sur le potentiel de joueurs locaux. La fédération doit investir dans les structures des équipes locales, renforcer son championnat et améliorer la formation de jeunes. C’est la voie pour relever le défi et s’imposer au sein du football africain.
  CAN17 : Des Eperviers du Togo convaincant face à la Cote d’Ivoire
Pour son entrée dans la compétition, les éperviers du Togo ont tenu en échec les éléphants de la Côte-d’Ivoire. C’est un bon match réalisé par les togolais malgré le score de (0-0). Enfin, la magie de Claude Le Roy, «Le sorcier blanc » commence à faire ses effets. Le leader et la star internationale, Adebayor, a signé son grand retour en menant de main de maître ses coéquipiers. Pourtant, l’homme du match a été Atakora Lalawelé, qui joue à Helsingborg (Suède) s’est montré très efficace défensivement. L’attaquant Fodoh Laba, très percutant en attaque, a donné beaucoup de fil à retordre aux défenseurs ivoiriens. Cette entame des togolais donne beaucoup d’espoir pour la suite de coupe d’Afrique

CULTURE

 

POLITIQUE

Togo : Les origines du tissu KENTE d’Afrique de l’ouest
Le Kente est un tissu multicolore de coton, dont on pense qu’il a autrefois été fait de raffia. La première mention écrite du nom kente (sous la forme ‘kintee’) date de 1847 où il est utilisé pour décrire un tissu localisé dans la ville de Popo dans l’actuel Togo. Il s’agirait d’un tissu éwé, nom d’une des deux principales ethnies à qui la paternité du tissu est attribuée, l’autre étant les Ashanti du Ghana. Selon des traditions relevées chez des Ewe du Ghana, le mot se décomposerait en langue éwé en les verbes ke et te signifiant respectivement ‘ouvrir’ et ‘fermer’ qui décriraient la montée et l’abaissement des fils de chaîne nécessaires au tissage. D’après une tradition ashanti, le tissu aurait à l’origine été fait de raffia, un matériau assi utilisé pour fabriquer corbeilles et matelas dont le nom était autrefois kenten et kete. Une autre version ashanti en ferait une phrase de cette langue signifiant ‘quoi qu’il lui arrive, ça ne se déchirera pas’.
  Togo : il y a 54 ans, Sylvanus OLYMPIO était assassiné par le dictateur EYADEMA
13 janvier 1963 - 13 janvier 2017, Il y a 54 ans, Sylvanus Epiphanio Elpidio Kwami OLYMPIO, le père de l’indépendance togolaise, était ignominieusement assassiné par Etienne EYADEMA sur les ordres de l’impérialisme français. Aux aurores du 13 janvier 1963, le père de l’indépendance togolaise, le valeureux dirigeant de la lutte pour arracher le Togo de la domination coloniale française, Sylvanus Epiphanio Elpidio Kwami OLYMPIO, mourrait, assassiné par Etienne EYADEMA lors du premier coup d’Etat de l’Afrique indépendante, devant le portail même de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique d’où il avait été illégalement enlevé par le commando envoyé pour le capturer. EYADEMA, l’ancien trouffion des guerres coloniales françaises d’Indochine et d’Algérie l’avait rafalé de balles qui l’ont frappé au bas ventre et en pleine poitrine, avant de lui sectionner les veines du poignet et de lui planter la baïonnette de l’arme dans la cuisse gauche tout en expliquant fièrement à ses compagnons : « C’est comme ça que je faisais en Algérie pour m’assurer que mes victimes étaient bien mortes. » OLYMPIO agonisa longuement ainsi au sol en se vidant de son sang dans d’atroces souffrances.

DIVERS

 

AFRIQUE

Togo : Le Franc CFA et l'assassinat de Sylvanus Olympio
En effet, dans son discours radiodiffusé en date du 26 Octobre 1962, le chef de l’État togolais déclarait haut et fort : « la participation du Togo au titre de son adhésion aux quatre organismes précités s’élève à 6,7 milliards de francs CFA. Nous en avons payé 330 millions en devises fortes. Le reste étant engagé sous forme d’obligations au gouvernement. Je suis heureux de vous annoncer que le Togo a acquis mieux que jamais un standing international par son adhésion à ces quatre organisations qui nous aideront non seulement à financer notre développement économique, mais aussi à soutenir la stabilité et la force de notre monnaie nationale, ce qui nous permettra d’augmenter notre propre contribution à notre développement. Déjà, nous concentrons nos efforts pour rationaliser l’allocation de nos ressources financières, dans le bus de dégager de plus en plus un budget d’équipement. La banque nationale d’émission viendra appuyer cette orientation en nous permettant de mieux soutenir les objectifs économiques nationaux. »
  Nana Addo Dankwa Akufo-Addo le 5e président de la IVe République au Ghana
Nana Addo Dankwa Akufo-Addo est devenu le 5e président de la IVe République au Ghana. Le nouveau président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a prêté serment ce samedi 7 janvier devant une vingtaine de chefs d’Etat, plus de six mille invités rassemblés place de l’Indépendance, à Accra. Le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, drapé dans un tissu traditionnel Kenté a prêté serment la Bible dans la main droite puis en tant que commandant en chef de l’armée, il a suivi l’exécution de l’hymne national pendant qu’on tire les coups de salve. Ce cérémonial fini, le 5e président de la IVe République prend la parole, pour la première en tant que président. « Je n’abandonnerai pas le peuple ghanéen (…), notre génération doit donner un sens à la liberté et à la justice, des moments passionnants s’annoncent pour le Ghana … », a-t-il déclaré, tout en égrenant sa vision du Ghana à venir.

DIVERS

 

POLITIQUE

Togo: Incendie de la cathédrale Sacré Coeur de Lomé
Le lundi 02 Janvier 2017 vers 16H45 un incendie s’est déclenchée dans la sacristie de la Cathédrale Sacré Cœur de Lomé. Cette édifice se trouve être dans le même périmètre du Grand marché de Lomé a été détruit par des incendies criminelles en janvier 2013, soit 4 ans. Des premiers constats, le responsable du service des Sapeurs pompiers a aussi laissé entendre que pour le moment l’origine du feu qui a causée des dégâts matériels reste inconnue. Les incendiaires courent toujours
  Togo : La CDPA demande à la représentation nationale de voter une motion de censure
L’assemblée nationale du Togo s’apprête à voter le projet de loi portant loi de finances gestion 2017 qui, selon le communiqué du conseil des ministres, est axé sur l’atteinte des objectifs prévus dans la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (Scape) 2013-2017. Ces prévisions budgétaires s’équilibrent en ressources et en charges à 1 2018,7 milliards de francs cfa et passent, enfin, la barre du 1 000 milliards de francs cfa. La Cdpa aurait apprécié l’effort si ce projet de budget 2017 n’avait pas privilégié le remboursement de la dette (35,72% des dépenses) au détriment des salaires (15,68% des dépenses). Comment comprendre une telle orientation après les sacrifices incommensurables que ce peuple avait consenti pour bénéficier de la réduction de la dette en vue de financer le secteur social, pourtant considéré comme prioritaire par le mandat illégitime du Président de la République ?

CARNET

 

SPORTS

Culte de la Saint-Sylvestre en Éwé et en Français le samedi 31/12/2016 à Paris
Fête de la Saint Sylvestre le samedi 31/12/2016 - Culte de fin d'année, en Éwé et en Français. La Communauté Éwéphone de Paris a le plaisir de vous convier, avec vos proches ou amis, au CULTE DE LA SAINT SYLVESTRE le Samedi 31 Décembre 2016 de 22 heures à Minuit en l’Eglise Protestante Unie de Paris Batignolles 44 boulevard des Batignolles 75017 Paris. Culte présidé par les Pasteurs Victor ADZRA, Dedenyo NOMENYO et collègues et animé par les Chorales « HARMONIE » et « HADZIHATOXE » Ensemble, nous rendrons grâce à Dieu pour l’Année 2016 qui s’achève et lui confierons notre route pour l’Année 2017. [Informations actualisées et reportages sur->www.culteewe.org]. Vous pouvez nous suivre sur YouTube et interagir sur Facebook (Culte ÉWÉ).
  Togo - CAN Gabon 2017 : Les 25 éperviers sélectionnés par Claude Leroy pour la Coupe d’Afrique des
La 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations GABON 2017 de football se déroulera du 14 janvier au 5 février 2017. Le Togo est dans un groupe très relevé avec notamment la République démocratique du Congo, le Maroc et la Cote d’Ivoire, dernier vainqueur de la compétition. Pour faire bonne figure , le Togo doit compter sur ses meilleurs joueurs. Le mercredi 21 décembre 2016, le sélectionneur du Togo, Claude Leroy a dévoilé sa liste de 25 joueurs pour la CAN 2017 qui aura lieu au Gabon. Le technicien français a convoqué ses valeurs sûres, notamment Emmanuel Adebayor, Kossi Agassa, Matthieu Dossevi et Alaixys Romao pour cette expédition. Sur cette liste on note une grosse surprise, un joueur de la deuxième division du Togo, Victor Nukafu fait partie de cette liste de 25 joueurs.

CARNET

 

DIASPORA

JOYEUX NOËL…..MERRY CHRISTMAS……
  Togo: Allocution du Dr RANDOLPH au IV° congrés mondial de la diaspora
Je voudrais saisir cette occasion pour renouveler mes sincères remerciements au Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise, aux autres mouvements et partis politiques nationaux, à tous les compatriotes, aux organisations de défense des droits de l’homme, aux démocrates panafricains et aux démocrates des autres régions du monde dont les efforts conjugués ont permis mon récent élargissement des geôles ténébreuses de la dictature qui sévit depuis bientôt 50 ans au Togo , cette dictature ayant transformé notre pays en une vaste prison à ciel ouvert. J’ai choisi de venir m’exprimer aujourd’hui car des esprits malveillants pourraient donner une interprétation erronée si je gardais le silence ou si je n’assistais pas à ce congrès. J’ai aussi décidé de venir rencontrer celles et ceux de la diaspora qui ne me connaissaient pas du tout et qui, pourtant, sans ménager leurs efforts, ont contribué à ma libération. Merci à vous tous!

SOCIETE

 

DIASPORA

Togo: les véritables porte-drapeaux de savoir-faire togolais
  NOEL togolais le 24 décembre 2016 à Bruxelles
Le 24 décembre 2016 A 18 heures UN GRAND EVENEMENT A BRUXELLES NOEL TOGOLAIS A BRUXELLES- Messe de "La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ" marquant le premier an de la naissance la Chorale Christ Roi de la Basilique koekelberg à Eglise de la Paroisse Saint luc - Chaussée de Mons 614 ANDERLECHT Indication : metro saint Guidon prendre la rue de la démocratie qui debouche sur la Chaussée de Mons) CONTACTS / 0032 489 19 83 81 0032 484 93 01 29 VENEZ NOMBREUX VIVRE ET REVIVRE NOEL DE VOTRE ENFANCE

POLITIQUE

 

AFRIQUE

Togo: Kofi Yamgnane dénonce les 50 ans de dictature Gnassingbé
En fait, je connais mieux que Faure l’état de déliquescence du Togo : les trafics en tous genres, les manifestations réprimées dans le sang, la torture, oui, la torture dans le secret par les services secrets…etc. Les femmes togolaises meurent toujours en couche; le chômage est désespérant; la pauvreté galope (de 56% à 61%). Les discriminations ethniques sont tout aussi criantes. L’ethnie kabyè du président est présente dans toutes les administrations à hauteur de 80% en moyenne (jusqu’à 93% dans l’armée!). Ainsi de glissement en glissade, le Togo est passé de « démocrature » à « ethnocrature » avec tous les germes soigneusement entretenus de potentiels conflits ethniques meurtriers. Le pouvoir togolais a participé à 22 « dialogues inter-togolais » depuis 20 ans : l’APG négocié à Ouaga en 2006 a été enterré; aucun des 22 engagements pris par le Togo devant l’UE n’a été respecté ; l’interpellation du Togo par l’ONU sur les 500 morts de 2005 est en souffrance sur le bureau de Faure. Toutes les élections sont truquées au vu et au su de tous les Togolais : depuis que l’on vote dans ce pays, jamais le RPT/UNIR n’a gagné le moindre scrutin, mais il gouverne depuis près de 50 ans. Cherchez l’erreur !
  Ghana : Nana Akufo-Addo, chef de l'opposition ghanéenne a remporté l'élection présidentielle
Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de 53 % des votes face au président sortant John Mahama. Ce dernier, qui briguait un second mandat, a reconnu sa défaite. Le président ghanéen sortant John Mahama a reconnu sa défaite à la présidentielle, vendredi 9 décembre, auprès du chef de l'opposition Nana Akufo-Addo. Le chef de l’État sortant, qui était en lice pour un second mandat, a appelé le chef de l'opposition, Nana Akufo-Addo, pour le féliciter de sa victoire, a annoncé le porte-parole de son parti, tandis que l’opposition fêtait déjà sa victoire dans les rues d’Accra sous les détonations des feux d’artifice. Akufo-Addo a reçu 53,8 % des votes contre 44,4 % pour le président sortant Mahama, selon la commission électorale. Agé de 72 ans, le président élu a été ministre des Affaires étrangères et de la Justice dans les précédents gouvernements dirigés par le NPP, entre 2001 et 2009. A deux reprises, en décembre 2008 puis en décembre 2012, il avait été battu de justesse à l'élection présidentielle. C'est la troisième fois depuis l'élection de 2000 que les électeurs ghanéens optent pour l'alternance. alors qu'au Togo la dictature des Gnassingbé (de père en fils) perdure depuis 1967 soit prés de 50 ans.

DIVERS

 

SPORTS

François Hollande et Yahya Jammeh: Trois leçons particulièrement édifiantes
Le jeudi 1er décembre 2016, le président français François Hollande, suite à moult suspens, vient d’annoncer qu’il ne se présentera pas (!!!) à l’élection présidentielle qui aura lieu dans son pays en 2017. Cette déclaration aura été faite après un bref, condensé, concis, clair bilan du premier mandat de cet homme d’État. Naturellement, une telle annonce-inédite sous la Ve République française-va, très vite, faire le tour du monde… Dans le même temps, soit le 1er décembre courant, en Gambie, a lieu une élection présidentielle mettant face à face Yahya Jammeh : le dictateur en poste depuis vingt-deux ans (!!!) et un nouveau candidat choisi par la coalition de toute (!!!) l’"Opposition" de ce pays. Lequel roitelet-dictateur postcolonial durant toutes ces vingt-deux belles et bonnes années (!!!), aura régné d’une main d’acier sur ses concitoyens. Et nous avons assisté, ce 02 décembre 2016, à un réel TOLLÉ (!!!) lorsque, à la grande stupéfaction de tout un chacun, l’ « indéboulonnable » Président s’est vu dans l’obligation de reconnaître (!!!) sa défaite et, qui plus est, de féliciter (!!!) son adversaire politique… Ces deux événements simultanés (!) - aux antipodes l’un de l’autre - m’ont inspiré, pour ma modeste part, trois leçons hautement édifiantes !!! Qu’il me soit dès lors permis de les reprendre, ci-après, l’une après l’autre.
  Togo-CAN2017 : Gilles SUNU, un milieu offensif des Eperviers du Togo
La 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations GABON 2017 de football se déroulera du 14 janvier au 5 février 2017. Avant ce grand évènement du football africain, je vous propose une présentation des joueurs susceptibles de participer à cette édition CAN2017. Qui est Gilles Sunu ? Gilles Sunu, né le 30 mars 1991 à Châteauroux, fils de l'ancien international de football togolais, Manu Sunu est un joueur qui évolue au poste de milieu offensif. Il a été sélectionné en Équipe de France moins de 17 ans, finaliste de la Coupe d’Europe 2008. Puis, avec l’Équipe de France moins de 19, il remporta la Coupe d’Europe 2010. Il a finalement intégré la sélection de son pays d’origine : les épervier du Togo. Son parcours professionnel Gilles Sunu signe à l'été 2007 pour le club d'Arsenal, il est prêté au club de Derby County pour la deuxième partie de saison 2009-2010. Le 31 août 2011, il s'engage pour quatre ans à Lorient. Lors de la saison 2011-2012, il dispute 15 matches en Ligue 1 avant de se blesser (rupture du tendon d'Achille) le 24 janvier 2012 et de voir sa saison terminée. En 2015, Gilles Sunu donne son accord pour une durée d'un an et demi avec Évian Thonon Gaillard. Six mois après son arrivée en Savoie, il s'engage le 20 juin 2015 pour deux ans avec le SCO d'Angers, alors promu en Ligue 16. Par Alan-John EHUI-LOPEZ

CARNET

 

DIASPORA

Messe en mémoire de Véronique Prince-Agbodjan dite Togoto le 27 novembre à Goussainville
Les enfants de la défunte : Robert Ayi d’ALMEIDA, Christine Dédé d’ALMEIDA, Hilda Kokoè d’ALMEIDA, épouse SANVEE, les familles parentes, alliés et amies, vous invitent à honorer la mémoire de notre regrettée de Lakole Véronique Prince-Agbodjan dite Togoto qui nous a quittée le lundi 30 mai 2016 dans sa 78e année. Une messe sera célébrée le 27 novembre 2016 à 11 Heures à l’église Saint Michel au 5 rue Simon Bolivar 95190 Goussainville. La cérémonie sera suivie d’un déjeuner au 9 rue de l’aviation 95190 Goussainville. Pour tous les renseignements et soutien, contacter : Freddy Ahlonkovi Sanvee au 06 14 05 08 09
  Togo : Invitation au 4ème Congrès du conseil mondial de la diaspora togolaise 26-27/11/2016
Se rendre sur le site du [Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (CMDT)->http://www.cmdtogo.com] En effet le Congrès du conseil mondial de a diaspora togolaise, ce moment fort dans la vie d'une association sera pour le CMDT, une étape que nous voulons déterminante tant dans la mobilisation que dans les résolutions à adopter ensemble pour un renforcement de la diaspora Togolaise dans le rôle qui est la sienne dans le processus de modernisation du peuple Togolais tout entier. Depuis son 1er Congrès à Bonn en 2009, de multiples propositions, et beaucoup d’actions attendent encore leur mise en œuvre, ce 4ème Congrès qui survient dans un contexte de toutes les expériences dans diaspora togolaise voire hors de la diaspora exige aujourd’hui de chaque membre de la diaspora de prendre " sa Responsabilité, son Engagement pour faire de l’unité et de la diversité de la diaspora togolaise les atouts du renforcement de l’outil commun nécessaire et incontournable pour la cohésion de toutes les forces vives aux services de la nation Togolaise. Rassembler aujourd’hui la grande majorité de la diaspora, dans sa diversité pour elle-même et en faveur aussi du Togo sera donc le fil conducteur de ce 4ème Congrès du CMDT. Aussi le CMDT compte sur vous, sur votre apport tout au long des deux jours de nos travaux pour le plein succès du congrès de Paris

SPORTS

 

SPORTS

Togo : La défaite des Eperviers face au Maroc (1-2)
Togo : La défaite des Eperviers face au Maroc (1-2° Le Togo termine sa préparation pour la CAN 2016 sur une mauvaise note suite à une défaite 1-2 face au Maroc mardi au Grand stade de Marrakech. Les Togolais débutent la rencontre sur les chapeaux de roue avec l’ouverture du score de Floyd Ayité à la 9ème minute, avant que Khalid Boutaib n'égalise pour les Lions de l'Atlas à la 17ème minutes suite à un coup franc et récidive en seconde période. Adebayor fait son entrée en jeu, mais ne peut rétablir le score du match. Ce fut la première défaite pour Claude Le Roy avec les Eperviers pour son 7è match (2 matchs nuls et 4 victoires jusque-là).
  Togo/ Préparation CAN 2017 : les « éperviers encore en rodage…
Pour l’affrontement entre le Maroc et le Togo le 15 novembre, en vue des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nation ; Claude Leroy, le technicien était à Marrakech pour superviser la rencontre de la deuxième journée des éliminatoires qui oppose le Maroc et la Côte d’Ivoire. Les éperviers du Togo se sont retrouvés sans leur sélectionneur lors un match amical du vendredi 11 Novembre face au Comores. Le Togo est tenu en échec par le score de 2 buts partout. Dans l’ensemble les comoriens ont dominés la rencontre. La prestation d’Adébayor a été moyenne, il a raté deux occasions. Les supporters togolais s’inquiètent ; lors de d’un Interview à Africa Top Sport, Adébayor, l’international togolais ne semble pas optimiste, concernant sa forme il nous dit : « Je positive tout et je continue de travailler. Si je sens que je ne suis pas prêt pour aller à la CAN, je n’irai pas. J’irai peut être en tant que cadre de l’équipe pour soutenir les autres, mais pas pour jouer …

DIASPORA

 

AFRIQUE

Togo: Dr AMOUZOU fait le bilan de son action à la tête du CMDT (INTERVIEW)
Dès sa création le comité de Pilotage du CMDT est allé à la rencontre des Togolais de la diaspora là où ils sont dans leur lieu de vie. Ce qui nous a amenés dans des pays et villes d’Allemagne (Bonn, Hambourg, Brême), de Belgique (Bruxelles,) des Pays Bas (Rotterdam, Amsterdam), du Royaume- Uni (Londres), de la Suisse (Fribourg) et de la France (Lille Paris et Lyon). Que de kilomètres parcourus. Que de contacts téléphoniques assurés pour d’autres pays comme les USA, le Canada, l’Autriche et l’Afrique. Tout ceci pour implanter le CMDT dans la diaspora togolaise. Au CMDT, nous pensons avoir semé là où nous le pouvons les graines de la confiance nécessaire à un meilleur maillage du mouvement. Dans ce domaine le temps seul joue pour le CMDT et nous commençons à voir venir les fruits de nos efforts. En effet si sept années d’existence c’est beaucoup, pour savoir où on veut aller, il faut aussi dire sept c’est peu pour être sûr d’avoir fini l’immense mission qu’est la fédération de notre diaspora togolaise dans sa diversité. Et c’est d’ailleurs le thème principal du 4ème Congrès du CMDT que nous préparons avec confiance le 26 Novembre à Paris
  Election présidentielle au Ghana: sept candidats en lice
Sept candidats déclarés à l'élection Présidentielle du 7 décembre prochain ont été déclarés aptes à concourir par la commission électorale du Ghana (Electoral Commission, EC). Lors d'une conférence de presse Charlotte Osei, la présidente de la commission électorale du Ghana, a annoncé la liste des candidats autorisés à se présenter à la Présidentielle 2016. Il s'agit : du Dr Papa Kwesi Nduom (candidat du Parti progressiste populaire - Progressive People's Party PPP), de l'ancienne Première dame lady Nana Konadu Agyeman Rawlings (du Parti national démocratique - National Democratic Party, NDP) et du Dr Edward Mahama (de la Convention nationale du peuple - People's National Convention PNC), le président John Dramani Mahama (du Congrès national démocratique - National Democratic Congress, NDC), de Nana Akufo-Addo (du Nouveau parti patriotique - New Patriotic Party, NPP), de Ivor Greenstreet (du Parti de la convention populaire - Convention People's Party, CPP) et de candidat indépendant, Jacob Osei Yeboah.

CULTURE

 

POLITIQUE

MEIWAY, nouvel album “ ILLIMITIC “
Sortie officielle prévue le 23 Septembre 2016, l'album "ILLIMITIC", le douzième de sa discographie démontre par son titre, le métissage, la variété et la coloration illimitée de sa musique le "Zoblazo"... 16 titres pour lesquels il a souhaité faire de façon particulière et insolite des Featurings avec des grands musiciens plutôt qu'avec des chanteurs de renom : Etienne MBAPPE (Cameroun), Nicolas GUERET (France), Christian MARTINEZ (France), Philippe HENRY (France), DONGUY (Côte d'Ivoire), Amen VIANA (Togo), Olivier TSHIMANGA (RDC), Frank NELSON (Haïti/France), Juhan ECARE (Côte d'Ivoire/Finlande), GUEI Thomas (Côte d'Ivoire), Michel BASS (RDC)… Cette nouvelle réalisation est le fruit de thèmes abordés sans tabou, d'une musique d'ouverture sans frontières, d'arrangements à la fois pleins d'émotions et très rythmés pour vous faire danser sur une cadence ILLIMITÉE... Album à consommer sans limite... NOUVEL ALBUM distribué en France par musicast Contact : 01.44.64.94.64 – www.musicast.fr
  Togo : Fabre s’étonne des compliments de Valls à l'endroit de Faure Gnassingbé
Le samedi 29 octobre 2016, en marge de la visite au Togo du Premier Ministre français, M. Manuel Valls, une délégation de parlementaires français a rencontré une délégation de l’opposition parlementaire togolaise. M. Jean-Pierre Fabre s’étonne que le Premier Ministre français ait pu déclarer lors d’une allocution prononcée la veille, que le Togo change, au même moment où le Togo subit devant les instances compétentes de l’ONU à Genève, l’Examen Périodique Universelle (EPU). Au moment où Amnesty International tire la sonnette d’alarme sur le Togo et demande qu’au cours de cet EPU, il soit exigé du Togo qu’il respecte les recommandations formulées en matière de libertés publiques. Plusieurs autres députés de l’opposition intervenant à la suite du Chef de file de l’opposition, abondent dans le même sens. Certains font part de leur indignation, déclarant avoir été « choqués d’entendre sur les ondes le Premier Ministre Manuel Valls affirmer que le Togo change dans le bon sens » alors qu’il est notoire que tout est mis en œuvre pour le maintien au pouvoir de la dynastie Gnassingbé, par le verrouillage du système électoral et l’instrumentalisation des institutions au profit de cette dynastie. De toutes façons, ajoutent-ils, si le Togo change, cela se verra et se constatera, il ne sera pas nécessaire de le dire.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

« Au Togo, Manuel Valls à contre-histoire »
Kofi Yamgnane fustige la complaisance du chef du gouvernement envers le régime du président Gnassingbé. Le premier ministre français vient d’effectuer, à la fin du mois d’octobre, une tournée africaine pour, comme disent certains journaux, « prendre de la hauteur et se présidentialiser ». Sa première escale fut Lomé, capitale du Togo où, tel un président, il a passé en revue des troupes assassines du pays. Il y a prononcé un discours mémorable aux yeux du pouvoir du président Faure Gnassingbé qui, probablement, n’en demandait pas tant. « Le Togo change, il change dans le bon sens. La France croit au Togo et la France veut une relation plus forte avec le Togo », a-t- il déclaré. Ou encore : « Votre pays change, il avance, il progresse », « Il y a un Togo moderne, en renouveau », « Comment ne pas déjà ressentir les vibrations et les transformations ? », « Comment ne pas voir qu’une Afrique nouvelle se dessine et se prépare ici ? », « M. le Président, vous faites avancer ce pays avec patience, avec détermination », « Vous avez eu à cœur, et c’est comme ça que l’on reconnaît les grands dirigeants, de favoriser la réconciliation des Togolais entre eux et avec leur peuple [sic] »… N’en jetez plus ! Il rendait ainsi hommage au pouvoir en place pour, à ses yeux, les progrès accomplis par le Togo en matière de démocratie et de bonne gouvernance, son action diplomatique et sa détermination à lutter contre le terrorisme, entre autres propos laudatifs à l’endroit de son hôte.
  Togo : L'office togolaise des recettes (OTR)...un défi national
A la direction générale des impôts, il se développe curieusement, depuis quelques années, une sorte de bricolage au détriment des sciences et des techniques fiscales. Les comportements domestiques sont importés dans l’administration et permettent ainsi à ces directeurs, sans coefficient fiscal, de diriger, d’une part, avec des humeurs qui sont considérés comme la loi suprême, et d’autre part, avec des caprices qui ont force de loi. Pour preuve, la direction générale des impôts arbore cette inscription :″ Siège social de la direction générale des impôts″ introduisant deux entités diamétralement opposées, et transformant par voie de conséquence, les inspections régionales en agences, et ce, en violation flagrante des dispositions claires et non équivoques des articles 1ers et 10 du décret n°85-2 du 10 janvier 1985 ci-dessus rappelé. Dans ce désordre institutionnalisé, on se permet de parrainer des foires par ci, des courses cyclistes par là et autres distractions sans se soucier des lois de finances et des principes budgétaires. Cette pratique porte un nom : c’est le détournement de derniers publics.

DIASPORA

 

DIVERS

Soirée caritative de l’association GBENODOU le samedi 12 novembre à Clichy
L’association GBENODOU organise, une soirée caritative, le samedi 12 novembre de 21heures à l'aube (6h) dans la salle Aung San Suu Kyi - 5 rue Pierre BEREGOVOY - 92110 CLICHY L'association GBENODOU - Union Fait la Force a pour but : de renforcer la solidarité entre les Togolais en particulier et les Africains en général; d’aider les enfants ou les adultes en distribuant des vivres (alimentaires), des médicaments, sans oublier les nécessaires pour la scolarisation de nos sœurs et frères dans nos villages; d’organiser des manifestations ou soirées pour populariser la culture africaine; de coopérer avec toutes associations ayant les mêmes buts. Nos actions concrètes * Apport d’un appui matériel et financier à un orphelinat au Togo * Parrainage et soutien scolaire d’enfants en situation de grandes difficultés au Togo * Organisation de soirées culturelles * Solidarité entre adhérents lors d’évènements heureux ou malheureux * rénovation de l’école maternelle et élémentaire d’EKPUI au Togo (localité située non loin de Togoville) Contact : 06 71 76 76 25, 06 85 89 52 80 - 06 73 33 06 52 - 06 65 37 01 66 Email : gbenodouuff@yahoo.fr
  TOGO : Valls chez Faure Gnassingbé... un pied de nez à l’opposition togolaise
Le Premier Ministre français, Manuel Valls a effectué une mission officielle au Togo le 28 octobre 2016. Le retour sur investissement de « l’aide du développement français » et le pouvoir togolais sont proportionnellement inverses au retour sur investissement pour les populations togolaises. Quant aux partis d’opposition représentatifs, ils ont été « remplacés » par une visite officielle auprès des « très jeunes togolais ». 1. VALLS AU TOGO Pour faire suite à la visite du Chef de l’Etat togolais à Paris lors de la COP 21 en décembre 2015, Manuel Valls, le chef du gouvernement français a choisi de défendre les intérêts de la France au Togo en faisant une courte escale le 28 octobre 2016 pour « renforcer la coopération entre les deux pays ». Après le Togo, ce sera le Ghana et la Côte d'Ivoire. Pour le Togo, Mr Valls en a profité pour rentrer dans l’histoire comme le 2e chef de gouvernement français après Michel Rocard qui a foulé le sol togolais il y a 28 ans. Le seul problème est que le Togo ne porte pas chance pour les premier-ministres français qui ambitionnent d’être Président dans leur pays. Il suffit de se rappeler les difficultés de Michel Rocard face à François Mitterrand, le Président de l’époque, pour ne pas croire que l’histoire pourrait se répéter.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : André Afanou (CACIT) vitupère contre les «religieux» togolais et Faure Gnassingbé
«On a bloqué tout le pays et même reporté la rentrée scolaire à cause du "sommet du siècle". Nous n'avons rien dit. Quand ce sommet prend fin, au lieu de se consacrer à d'autres défis encore plus sérieux, on va organiser des messes et prières pour "remercier" Dieu pour la réussite du sommet. Et nos évêques, prêtres et pasteurs se prêtent à ce jeu… Mais dites-moi, quand est ce que le Chef de l'Etat du Togo va mobiliser les membres de son gouvernement, les députés à l'Assemblée nationale, les responsables d'institutions pour aller "remercier Dieu" pour l'effectivité des réformes institutionnelles et constitutionnelles. Quand? Quand est ce qu'ils vont comprendre que, depuis plus de dix ans, les Togolais attendent que le pays soit doté de textes consensuels et démocratiques, mais aussi et surtout d'institutions libres et indépendantes? Quand vont-ils doter le Togo d'une Constitution démocratique et consensuelle au Togo. Quand aurons-nous des hommes et des femmes de conviction pour diriger les institutions de ce pays? Quand aurons-nous des mécanismes pour que, au-delà de l'éternelle minorité qui "s'accapare les richesses", tous les citoyens de ce pays aient des chances réelles d'accéder aux richesses et opportunités du pays?
  Togo : Manuel Valls et Jean-Pierre Fabre… le temps du soutien du PS français

INTERNATIONAL

 

INTERNATIONAL

Togo : Lettre à Manuel Valls pour tourner la page de la dictature des Gnassingbé
Ce 28 octobre, vous entamerez une tournée dans trois pays d'Afrique de l'Ouest : la Côte-d'Ivoire, le Ghana et le Togo. Votre rencontre avec les autorités politiques du dernier pays cité, nous intéresse plus particulièrement en tant que campagne internationale pour la promotion de l'alternance démocratique en Afrique. Vous ne l'ignorez point, au Togo, 80% de la population n'a connu qu'une seule famille au pouvoir. Pourtant les Togolais ne vivent pas sous une monarchie. Depuis 1967 la famille Gnassingbé règne sans partage sur un territoire qui fait désormais exception dans une Afrique de l'Ouest où la démocratie s'est durablement installée. M. le Premier Ministre, alors que les citoyens africains suivent avec attention les évènements au Gabon et en République Démocratique du Congo, nous espérons sincèrement que l'alternance démocratique sera au coeur de votre séjour au Togo. Rencontrez l'opposition togolaise et la société civile représenterait, par exemple, un geste fort dans cette direction.
  Imminente visite de Manuel Valls au Togo : Lette ouverte au Premier Ministre de la France
C'est avec une réelle pointe d’espoir que nous venons tout juste d'apprendre que vous allez séjourner dans notre pays le Togo à la fin de la semaine en cours. Comme vous le savez certainement, ce pays traverse une crise politique depuis bien des décennies déjà, crise qui, à notre avis, est devenue maintenant une véritable « question togolaise ». Aussi, ne doutons-nous pas un seul instant que vous voudrez bien saisir cette occasion – en qualité de haut représentant d'une nation partenaire en développement pour nous aussi important que la France - pour nous aider. A cet égard, nous souhaitons prendre la liberté d'appeler votre haute attention sur le fait qu’à l’heure actuelle l'écrasante majorité des Togolais est convaincue que la seule solution valable à ladite « question togolaise » réside en la réalisation consensuelle et scrupuleuse des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006. Nous osons dès lors vivement espérer que vous userez de tout votre poids politique afin que ces réformes soient, enfin, totalement réalisées. Nous sommes certains que le brave peuple togolais ne manquera point de vous réserver un accueil digne de son hospitalité légendaire. Nous vous saurions gré de prendre langue avec les représentants de l'opposition togolaise et de la société civile qui sont les vraies caisses de résonance de l'impasse que traverse le pays.

CARNET

 

DIVERS

Faire-part de décès de Alphonse Olympio dit Fonfon
M. Olympio Victor, chef de la famille Olympio, la famille Ablodépé, sa fille Olympio Efua Séraphine et ses enfants, ses frères, sœurs et leurs familles; Ses neveux, nièces et leurs familles, la famille De Souza et les familles alliées et amies, ont la tristesse de vous faire part du décès de : Mr Alphonse Olympio dit Fonfon survenu le 21 octobre 2016, à l’âge de 81 ans à Kremlin Bicêtre. La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 28 octobre 2016 à 10h30 en l’église de la Sainte-Famille. 36 Bis rue Danton – 94270 Le Kremlin-Bicêtre. Suivie de l’inhumation dans le caveau de famille au cimetière du Kremlin-Bicêtre à 11h45.
  Une Imposture de Trop au Togo
Parce que toute action politique doit s’inspirer de l’éthique et s’y fonder en favorisant la responsabilité et la transparence, parce qu’aucune institution togolaise n’est en mesure de donner les coûts réels du Sommet sur la Sécurité maritime ayant conduit à la très embryonnaire Charte de Lomé, parce que des millions de dollars ont été déjà versés pour des services externes dont toutes les expertises existent localement ou dans les pays voisins alors que de simples chauffeurs peinent à se faire payer leurs prestations, parce que tous ces écarts sont insultants que la lutte intelligente pour la République se doit de continuer au Togo et dans sa Diaspora. Une fois de plus, c’est dans les réformes politiques profondes et globales qu’il faut croire, et non dans les institutions actuelles qui ne se sentent redevables devant les citoyens togolais. Toutes les tentatives d’amalgame et de clientélisme des Adowuinon ont vainement essayé de faire croire, jusque dans la diaspora togolaise, que la tenue de la conférence sur la Sécurité maritime, au Togo, serait d’un bénéfice structurant pour le pays.

DIVERS

 

POLITIQUE

A Tiken Jah Fakoly, les félicitations , les encouragements et hommages de l'Afrique
Bien cher frère Tiken Jah FAKOLY ! Je connaissais déjà la plupart de vos admirables et combattives chansons panafricanistes que j’adore (!) écouter. Chansons dont les Paroles auraient pu venir de mon propre Cœur (!). Mais hier, en soirée de la journée du 13 octobre courant, à l’occasion des 20 (vingt) bougies (!) de votre carrière, Radio France Internationale (RFI) m’a permis de véritablement Partager (!) avec vous votre PASSION EXISTENTIELLE : CELLE DU PANAFRICANISTE (!) QUE VOUS ÊTES. C’est en fonction de la Quantité (!) de Pain que nous avons encore sur la planche, d’une part, du fait qu’à une infime minorité près, nos dirigeants actuels ont tourné le dos aux intérêts fondamentaux de nos Peuples, d’autre part, qu’au nom desdits Peuples, je prends sur moi la responsabilité – avec l’honneur et le plaisir – de vous Féliciter, de vous Remercier, de vous Encourager, et de vous Rendre les Hommages que l’Afrique vous Doit !!! Et ce, pour l’inestimable Boulot que vous avez déjà abattu pour la Patrie de Kwame (Francis) Nkrumah !!!
  Togo: Discours d'ouverture de Jean-Pierre Fabre au colloque sur l'alternance en Afrique
anisé à l’initiative de notre coalition politique CAP 2015. Notre colloque se tient à un moment où les populations africaines, résolument engagées dans la lutte pour l’instauration d’une démocratie et d’un Etat de droit, incarnés par des institutions fortes, se heurtent à l’injustice, à la violence policière, aux violations des droits et libertés des citoyens, à des répressions sanglantes et exactions de toutes sortes. Ce colloque se tient également au moment où notre continent connait une recrudescence de la pratique de l’arbitraire et une banalisation des successions dynastiques à travers des mascarades électorales qui permettent à des hommes sans aucune légitimité de s’accrocher indéfiniment au pouvoir, comme c’est malheureusement le cas dans de nombreux pays dont le Togo. On assiste ainsi, à une patrimonialisation du pouvoir d’Etat qui consacre le népotisme et le despotisme.

POLITIQUE

 

AFRIQUE

Togo : La CDPA justifie son refus de participer au sommet sur la sécurité maritime
Avec un tissu social aussi délabré que celui de notre pays, un gouvernement qui ne veut pas exposer ses administrés à une explosion sociale, aurait d’abord recherché la cohésion sociale en accédant aux souhaits quasi unanimes de réformes politiques et économiques. Vu le contexte particulier du Togo, tout porte à croire que les autorités de fait de ce pays, incarnées par un président mal élu, se sont battues pour obtenir la tenue de ce sommet de l’Union africaine à Lomé, essentiellement pour s’assurer d’une légitimité à l’international, à défaut de celles des togolaises et togolais qui les rejettent massivement. La CDPA dit haut et fort qu’elle n’est pas d’accord avec ce gaspillage de nos ressources si rares et si précieuses quand le peuple veut du pain et du boulot ! Oui, nous ne sommes pas d’accord avec cette politique de prestige qui veut faire croire au monde que tout va désormais bien au Togo, alors qu’on prive ce peuple de tout, même de l’espoir de choisir et de remercier librement ses dirigeants.
  Gabon: Jean PING organise la résistance pour imposer la victoire du peuple gabonais
Dans une adresse récente à la nation, j’ai porté à la connaissance de la communauté nationale et internationale que je ne reconnaîtrai pas le pouvoir et l’autorité de monsieur Ali BONGO ONDIMBA, désigné Président de la république par la Cour constitutionnelle suite à un coup d’État militaro-électoral Par conséquent, j’invite l’ensemble des partis, personnalités politiques et amis du Gabon à poursuivre les efforts engagés en vue du respect de la souveraineté du peuple gabonais et partant, le rétablissement de la légalité républicaine. Face à ce coup d’État militaro-électoral intervenu suite à l’élection présidentielle du 27 août 2016, il apparaît donc nécessaire d’organiser la résistance au régime d’Ali BONGO ONDIMBA, à travers toute l’étendue du territoire et partout dans le monde. Celle-ci s’amorcera, à mon initiative, par l’organisation d’un dialogue national ouvert à tous : partis politiques, société civile et diaspora. Les mouvements associatifs, les organisations patronales et internationales amies du Gabon et préoccupés par la grave crise politique que notre pays traverse seront invités à apporter leurs précieuses contributions en faveur de la construction d’un cadre institutionnel fort et crédible, garant d’une véritable démocratie.

AFRIQUE

 

POLITIQUE

Lettre ouverte de la campagne «Tournons la Page» à François Hollande
Monsieur le Président, il est encore temps de changer le cours de cette tragédie, c'est pourquoi nous vous demandons de geler les relations diplomatiques avec le gouvernement d’Ali Bongo Ondimba et de suspendre la coopération sécuritaire française auprès de ce régime. Le non-respect par la Cour Constitutionnelle d'une confrontation des procès-verbaux des bureaux de votes en présence des deux parties est la preuve d'une inversion flagrante des résultats qui valide la victoire de Jean Ping. La France peut rappeler son attachement au respect des droits de l'homme, en demandant la libération de tous les militants de la société civile et de tous les détenus politiques ainsi qu'une enquête internationale indépendante sous égide des Nations Unies sur les massacres, les disparitions et les arrestations arbitraires. Enfin, la France devrait demander des comptes concernant la mise sur écoute des observateurs européens par les services secrets gabonais et sanctionner les responsables du coup d’Etat électoral et de la répression contre le peuple gabonais (gel et surveillance de leurs avoirs à l’étranger, interdiction de visa, annulation des titres de séjour...).
  Togo : Colloque de CAP2015 sur la problématique de l'alternance politique en Afrique
L’Afrique est confrontée, plus que jamais, à la cruciale question de l’alternance démocratique au pouvoir. Sur ce chemin de l’alternance se dressent, tels des obstacles, des questions comme : - la faiblesse des institutions chargées d’organiser et d’arbitrer les processus électoraux ; - le déséquilibre flagrant des armes pour les compétitions électorales dont la nouvelle propension à une succession dynastique ; - l’apathie supposée ou réelle des populations et le jeu d’équilibriste de la communauté internationale face aux dictatures. Toutes ces questions et bien d’autres encore doivent amener les patriotes africains à interroger leurs luttes pour la démocratie. C’est fort de ce constat, surtout en cette période où tout va de mal en pis pour notre continent que, CAP 2015 organise un colloque sur la problématique de l’alternance politique en Afrique, afin d’évaluer le présent et d’esquisser l’avenir de l’Afrique sur le chemin de la démocratie. Cela constitue une contribution de CAP 2015 pour conjurer les dangers qui guettent l’Afrique et qui ont pour noms la confiscation du pouvoir d’Etat, avec pour corollaire l’insécurité, les massacres des paisibles populations et les guerres civiles. Le colloque de Lomé va connaître la participation d’éminents conférenciers togolais et étrangers. CAP 2015 convie donc les responsables politiques, le monde associatif, les médias et toutes les personnalités éprises de démocratie à prendre part à ce colloque, les 10 et 11 octobre 2016 à la salle BACK UP, rue Jacob Adjallé à Lomé, à partir de 8 H00, pour conduire ces réflexions sur le devenir du continent africain.

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  25/06/2017 - Togo : Repression des étudiants...Encore une fuite en avant
•  04/06/2017 - Togo : de la nécessité d'une stratégie structurée autour de six axes principaux ( par Tété Godwin)
•  30/05/2017 - Togo : Sauvons le courageux Kako Nubukpo ... le pourfendeur du Franc CFA
•  27/05/2017 - Togo : Lettre ouverte aux institutions réligieuses et chefs coutumiers traditionnels
•  25/05/2017 - Togo : Meeting CAP 2015 le samedi 27 Mai 2017 à Lomé Bè Kondjindji
•  18/05/2017 - Togo : Godwin Tété dénonce et condamne la stratégie de la terreur de Faure Gnassingbé
•  18/05/2017 - Togo : le GRAD souhaite "Une constitution par le peuple pour le peuple"
•  08/05/2017 - Togo : Lettre ouverte à Gilchrist Olympio à propos de l'insalubre CHU Sylvanus Olympio de Lomé
•  27/04/2017 - Togo : Message de Jean-Pierre Fabre à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance
•  27/04/2017 - Togo : Pa Augustino de Souza père de l'indépendance togolaise
•  28/03/2017 - Miss Togo France Europe‎Election Miss Togo France Europe
•  26/03/2017 - Togo : Discours de Jean-Pierre Fabre devant la Diaspora togolaise à Paris
•  20/03/2017 - Togo : De la fausse et illégale base des modifications de la constitution par Faure Gnassingbé
•  16/03/2017 - Togo : PETITION pour la fin de la dynastie du clan EYADEMA-GNASSINGBE
•  12/03/2017 - Togo: Les forces démocratiques interpellent Faure Gnassingbé sur la situation sociopolitique du pays
•  09/03/2017 - Togo : Le doyen Godwin Tété commente la crise politique togolaise (INTERVIEW)
•  08/03/2017 - Togo : CAP 2015 appelle à une grande marche et meeting le samedi 11 Mars 2017
•  07/03/2017 - TOGO - Crise de l'éducation : Appel à manifester des élèves et étudiants le 9 - 11 mars à Lomé
•  07/03/2017 - Togo : Le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise interpelle Faure Gnassingbé
•  04/03/2017 - Togo : l’armée tue et blesse plusieurs manifestants pacifiques

PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...


OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)