Mercredi 6 Mai 2015 Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Dossiers

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

Partenaires :



 

 
Togo : Résultats partiels des présidentielles FABRE 52,20%% et GNASSINGBE 43,90%

................................REACTIONS ET COMMUNIQUES................................REACTIONS ET COMMUNIQUES................................

Marche pacifique du jeudi 9 avril 2015 : 5 arrestations arbitraires à Kara !  09-04-15
Procès verbal de l'AG de l'ASVITTO tenue le 13 décembre 2014  16-12-14
Togo : La campagne de Farida Nabourema pour des réformes constitutionnelles et institutionnelles  08-12-14
Déclaration relative au préavis de grève de la synergie des travailleurs du Togo  06-12-14
ASVITTO - Togo : Déclaration relative à la répression de l'opposition du 21 novembre   26-11-14

Les autres reactions...

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo: une démocratie tétraplégique
Dans un voisinage où tous les Etats engrangent de remarquables avancées démocratiques (Nigeria, Bénin, Burkina, Ghana…) le Togo, s’il doit être appelé démocratie, est alors une démocratie triste et plus que boîteuse… La proclamation des résultats de la présidentielle togolaise a donné lieu, ce jeudi 28 avril, à un psychodrame, en direct à la télévision nationale, captée à l’étranger, hélas ! Et Jean-Pierre Fabre, le challenger du président Faure Gnassingbé, a aussitôt contesté ces résultats. L’image de la démocratie togolaise n’en sort pas vraiment renforcée… Ces 26 commissions locales, correspondent à 2 235 387 électeurs sur 3 509 258 inscrits, soit seulement 63,70% du corps électoral. Et ces résultats partiels donneraient Jean-Pierre Fabre vainqueur, à 52,20 % des voix, contre 43,90 % pour le sortant.
  Togo : Les vrais résultats d’une élection pas comme les autres
Selon nos informations, Faure Gnassingbé aurait fait un score de l’ordre de 30% à Lomé, la capitale, contre 70% au candidat de l’opposition Jean-Pierre Fabre, chef de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Les gendarmes ayant réussi à neutraliser le vice président de la Ceni, issu de l’opposition, une partie de l’institution a proclamé a proclamé le président sortant vainqueur avec 58,75% des voix contre 34,95% à son challenger, l’opposant Jean-Pierre Fabre, un économiste de 62 ans. Des résultats provisoires basés sur seulement 15 des 42 circonscriptions électorales du pays – celles où la fraude a le mieux fonctionné, dans les régions nord... C’est un coup de force électoral auquel se livre la Ceni togolaise, malgré la présence d’un comité ad hoc de suivi technique de l’élection – qui a vu la communauté internationale accompagner pour la première fois le processus électoral togolais jusque dans sa phase la plus sensible, la centralisation et le dépouillement des résultats.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

togo : Rencontre d’une délégation de CAP 2015 avec les Chefs d’Etat du Ghana et de Côte d’Ivoire
Une délégation de CAP 2015 conduite par son candidat à l’élection présidentielle du 25 avril 2015, Jean-Pierre FABRE, a rencontré ce mardi 28 avril 2015 à Lomé, les Présidents John Dramani MAHAMA du Ghana, Président en exercice de la CEDEAO et Alassane Dramane OUATTARA de Côte d’Ivoire. CAP 2015 a rappelé que le respect des dispositions de la loi (article 102 du code électoral) et de l’accord du 24 avril 2015, est important dans ce processus, en particulier, le recours aux procès-verbaux des bureaux de vote et si besoin, aux bulletins de vote, pour vérifier, l’exactitude des résultats. Suite à ce rappel, les deux Présidents ont décidé de laisser la CENI continuer ses travaux et de mettre de côté les procès-verbaux litigieux provenant de certaines CELI. Ceux-ci feront l’objet d’un règlement juste avec l’aide du Comité d’accompagnement.
  Togo : "Nous sommes en possession des PV des résultats" Jean-Pierre Fabre
Nous sommes en possession aujourd’hui, des procès-verbaux des résultats délivrés à nos représentants dans les bureaux de vote. Les travaux de décompte des voix, entrepris par notre centre de compilation, confirment les innombrables et graves irrégularités dénoncées par CAP 2015 dans plusieurs CELI de la partie septentrionale du pays, notamment les CELI de Tône, Cinkassé, Kozah, Binah, Danpken, Bassar, Tchamba, Blitta, Sotouboua et Plaine de Mô. Ces décomptes montrent également que les résultats partiels actuellement diffusés par la CENI n’ont rien à voir avec ceux que nous détenons.

Editorial

A quoi servent les élections au Togo ?
Si, pour les togolais, élection doit toujours rimer avec négation de leur volonté et extinction de leur espoirs de changement, il y a lieu de se demander si le jeu en vaut encore la chandelle. Il y a lieu de se poser la question de la nécessité de convoquer une fois de plus un corps électoral pour le confondre avec de la chair à canon, dès qu'il veut y voir de plus près. Il importe aussi d'approfondir les motivations de ce personnel politique si particulier qu'a le Togo qui continue si allègrement de jouer le rôle que lui a attribué le casting: se présenter au garde-à-vous au rendez-vous des élections en agneau prêt au sacrifice.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : Lette de Jean-Pierre Fabre à Faure Gnassingbé
Je voudrais par la présente, vous notifier formellement notre total rejet du système de collecte et de compilation des résultats, imposé à la CENI sous le nom de ‘’SUCCES’’ et considéré par tous, depuis le début, comme un instrument de fraude électorale. En effet, ce système, également rejeté au Comité de Suivi par les trois autres candidats, s’il est mis en œuvre, sera porteur de réactions violentes et d’affrontements, puisqu’il viole manifestement les articles 101, 102 et 103 du code électoral qui établissent comme base unique de collecte et de compilation des résultats du scrutin, les procès-verbaux comportant à la fois la signature de tous les membres des bureaux de vote et celle des délégués des candidats, avec leurs observations et réclamations éventuelles. A cet égard, je fais déposer les spécimens de signature de mes représentants dans les CELI et dans les bureaux de vote, à des fins éventuelles de confrontation.
  2005-2015 : la décennie perdue au Togo
Avril 2005 : à la suite d’élections truquées suivies d’une contestation sauvagement réprimée (811 morts selon la FIDH, 10 000 réfugiés), Faure Gnassingbé devenait président de la République du Togo après le décès de son père, le général Eyadema, au pouvoir depuis trente-huit ans. Dix ans plus tard, sommes-nous revenus au point de départ ? Devons-nous craindre, avec le scrutin présidentiel du 25 avril, une nouvelle flambée de violences ? En 2006, un accord politique entre tous les partis avait permis de croire que la page d’un régime familial militaire pourrait être tournée à terme. Le retour à la Constitution de 1992 adoptée par référendum était au cœur de cet accord. Et en particulier, la limitation du mandat présidentiel à deux fois cinq ans et un scrutin à deux tours.

DIVERS

 

AFRIQUE

Election présidentielle 2015 au Togo Et après ? (Volet 1)
Quelle que soit l’issue du scrutin, - continuité avec le régime actuel ou victoire de l’opposition -, au regard des leçons tirées de la longue lutte du peuple togolais et aussi de l’ampleur des enjeux des réformes politiques et de l’urgence d’un développement économique et social, le régime et l’opposition future, auront à relever un défi de taille. Celui de la mise en œuvre effective – en acte et non en parole - des réformes constitutionnelles et institutionnelles, ainsi que de la mise en route rapide d’un plan d’action gouvernemental très concret, vivement attendu par la grande majorité des Togolais pour la démocratie véritable, le développement économique, la justice et le bien-être social, loin des slogans et des déclarations de campagne. Alors pourra s’ouvrir une nouvelle page pour la reconstruction du Togo. Que faire au lendemain de la présidentielle du 25 avril 2015 ? Ce volet sera traité tout prochainement.
  En Afrique comme ailleurs pas de démocratie sans alternance
Le monde s’était habitué à regarder l’Afrique comme un lieu indistinct de popu- lations passives, à secourir ou à exploiter. De longue date, et dans chaque pays, les aspirations démocratiques y sont vives, mais on les passait sous silence, à l’instar des manifestations réprimées au Togo en 2005, au Cameroun en 2008, en Ouganda en 2011. Après les mobilisations victorieuses au Sénégal (2012), au Burkina Faso (2014), en République démocratique du Congo (janvier 2015), le monde devra l’entendre : les citoyens d’Afrique veulent tourner la page des régimes autoritaires. Et prendre leur destin en main.

POLITIQUE

 

DIVERS

L’Église du Togo n’enverra pas d’observateurs à l’élection présidentielle
La Commission épiscopale Justice et Paix (CEJP) qui envoie habituellement ses propres observateurs sur le terrain dans le cadre de tout scrutin organisé sur le sol togolais, n’assurera pas de mission d’observation pour les élections présidentielles du 25 avril 2015, annonce lome.com mardi 14 avril. La CEJP justifie cette décision en trois points : – Les 68 recommandations de la Commission vérité justice et réconciliation, dirigée par Mgr Barrigah, évêque d’Atakpamé, n’ont pas été mises en œuvre. – Les réformes constitutionnelles et institutionnelles recommandées depuis août 2006 par l’Accord politique global qui a apaisé un Togo meurtri par la violente présidentielle de 2005 n’ont pas non plus été appliquées.
  Au Togo, une famille fait encore les beaux jours de la Françafrique
Le pouvoir ne se partage pas au Togo. Depuis 1967, la famille Gnassingbe y occupe la fonction suprême. Il y eut d’abord Étienne Eyadéma, le père, qui tint les rênes de ce petit pays d’Afrique occidentale jusqu’en 2005. Il y a aujourd’hui l’un des fils, Faure, qui lui a succédé à l’issue d’une transition violente et qui ambitionne un nouveau mandat à l’occasion d’une élection présidentielle qui se tiendra le 25 avril. Du coup, le Togo figure en tête d’un classement original établi par une coalition d’Ong sous le label « Tournons la page » : il s’agit de calculer pour différents pays le pourcentage de la population qui n’a connu qu’une seule famille au pouvoir. En haut du podium se trouve la Corée du Nord, où 93% de la population n’a connu que la dictature établie en 1948 par Kim Il-sung – lui ont succédé son fils Kim Jong-il et son petit-fils Kim Jong-un. Le second est le Togo, où 88% de la population n’a connu que le père et le fils Gnassingbe.

DIVERS

 

POLITIQUE

Togo-Présidenteilles 2015: malgré l'intervention de l'OIF, 3 électeurs fictifs sur 4 voteront
Le Comité de consolidation et de vérification du fichier électoral, mis en place le 27 mars 2015 par la mission d'expertise conduite par l'OIF, a rendu son rapport et annoncé un corps électoral définitif de 3,5 millions d'inscrits, soit une réduction de 100 000 électeurs par rapport à l'estimation initiale annoncée par la CENI à l'ouverture du processus de révision des listes électorales. Cette réduction ne constitue pourtant que le quart (¼) de la fraude au fichier, estimée à 400 000 électeurs fictifs par Synergie-Togo, sur la base de l'annonce initiale de la CENI. La fraude au fichier avant scrutin est ainsi ramenée, pour l'élection présidentielle du 25 avril 2015 de 13 à 10% du corps électoral en moyenne, avec des disparités importantes selon les préfectures (voir figure jointe). Les disparités ainsi constatées auraient pu permettre, via une approche terrain, de corriger significativement les anomalies du fichier électoral. Communiqué Synergie-Togo
  Togo-Présidentielles 2015: Le projet de société de Jean-Pierre Fabre ( Cap2015)
Mes chers compatriotes, j’ai le plaisir de vous présenter ici, les grands axes de mon programme d’actions et d’activités, programme que nous entendons conduire ensemble avec CAP 2015 dès mon accession à la magistrature suprême de notre cher pays le Togo. Ce programme condense les actions majeures, qu’il est urgent de réaliser à court et à moyen terme, pour voir notre pays, tourner définitivement le dos à l’arbitraire et aux voies de fait érigés en politique de gouvernement, à la gabegie et à la corruption pratiquées à tous les niveaux des secteurs publics et parapublics, au pillage systématique des deniers publics au sommet de l’Etat, à l’impunité, aux violations répétées de la Constitution et des lois, aux élections truquées et sans lendemain, à la déliquescence de l’Etat, au risque d’implosion de la Nation.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : L'équipe de campagne de Jean Pierre Fabre candidat de CAP2015
Patrick LAWSON-BANKU, Directeur de campagne de Jean-Pierre FABRE, vous présente l'équipe de la campagne du candidat Jean-Pierre Fabre du CAP 2015 dont les locaux du siège de campagne est situé à Ablogamé. autour du candidat du CAP2015, les 4 portes paroles FOLLY Antoine; DUPUY Eric, WOLOU Komi, ADOKPO Pascal; les 2 directeurs de campagne LAWSON-BANKU Patrick et ABI Tchessa ….
  Togo : CAP 2015 a fait le choix de participer à l'élection présidentielle (INTERVIEW Me Améganvi)
CAP 2015 a fait le choix de participer à cette élection présidentielle pour ne peut se laisser gouverner de façon dynastique, de père en fils, par la seule et même famille GNASSINGBE qui a pris les Togolais en otage en bouclant cette année pas moins de quarante-huit années de règne sur le pays. Pour CAP 2015, il est clair que le régime qui gouverne le pays n’a jamais eu d’autres perspectives d’avenir à offrir aux populations togolaises que de subir ad vitam aeternam son pouvoir. Nous n’allons pas à cette élection en laissant UNIR les organiser de manière unilatérale. Nous avons choisi de nous battre, aux côtés du peuple, non seulement pour tenter d’imposer un fichier électoral fiable, mais également la transparence et l’équité du processus électoral, sa conformité avec la loi électorale et les standards internationaux, ainsi que la transparence des résultats du vote. En Photo Maître Isabelle Améganvi

DIVERS

 

DIVERS

Togo/Report de la présidentielle togolaise: le gouvernement manque de sérieux
En décidant de suivre à la lettre la recommandation de la CEDEAO et en reportant de 10 jours le scrutin présidentiel prévu au Togo le 15 Avril 2015, le gouvernement dirigé par Faure Gnassingbé et Séléagodji Ahoomey-Zunu a fait preuve d’un manque criard de responsabilité. J’écris ces observations après avoir discuté avec quelques personnes bien entrées dans le processus en cours chez nous au Togo. Je suis renforcé dans ma conviction que le gouvernement au Togo se fout de la qualité de cette élection qu’il croit avoir déjà remporté. J’en suis peiné pour mon pays ! Par Dany K. AYIDA
  Togo : La présidentielle d'avril 2015 est un référendum au même titre qu'en Avril 1958
J’ai toujours, à juste raison, soutenu que les législatives réalisées au Togo en date du 27 avril 1958, sous les auspices des Nations–Unies, auront été, de facto, un véritable référendum d’autodétermination. En effet, elles revenaient à poser au peuple togolais la question-ci : « VOULEZ-VOUS CONTINUER Á VÉGÉTER DANS LE GIRON NÉOCOLONIAL OU PRÉFÉREZ-VOUS UNE INDÉPENDANCE RÉÉLLE ? » Et voici que cinquante-sept ans jour pour jour plus tard, encore une fois à la croisée des chemins, en avril 2015, la Terre de nos Aïeux le Togo se voit encore une fois contrainte de faire un choix hamlétien : SUBIR, AD VITAM AETERNAM, LE RÉGIME CLANIQUE et DICTATORIAL DES GNASSINGBÉ,OU SE LEVER COMME UN SEUL HOMME POUR LE REJETER Á JAMAIS. Tel s’avère, à la vérité, l’enjeu insidieux (!!!) de la présidentielle d’avril 2015 qui agite tant notre nation depuis des lustres déjà.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : Des militaires du camp TEMEDJA répriment la manifestation des écoliers à Glei
Aux allures d’une véritable expédition punitive, cette répression, d’une extrême barbarie, a occasionné beaucoup de blessés et de dégâts matériels, tant les militaires s’en prenaient à tout sur leur passage, fracassant les portes et entraient dans les chambres pour leurs besognes. Les Organisations de Défense des Droits de l’Homme et de la Société Civile ci-dessus condamnent fermement cette répression barbare, conséquence d’un usage excessif et disproportionné de la force militaire.
  Togo: le fichier électoral 2013 comprenait 259 735 d'électeurs en doublon... QUID de 2015 ?
Une analyse d’une copie du fichier électoral ayant servi à l’élection législative de 2013 en version PDF fait ressortir 259.735 doublons sur 2.957.018 électeurs, soit environ 8,78%. Ce qui est considérable dans une élection présidentielle uninominale à un tour. On note que les électeurs de la tranche d’âges 65 ans et plus, représentent 4,13% alors que les chiffres de la Banque Mondiale indiquent que cette tranche représente 2,7% de la population togolaise. On constate également qu’à chaque élection présidentielle le nombre d’électeurs croît considérablement alors qu’il décroît grandement lors des élections législatives.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo - Présidentielles : la CEDEAO constate le verrouillage et propose le report des élections
A l’issue de ses différents entretiens avec l’ensemble des parties prenantes et dans le souci de décrisper l’atmosphère à la veille de la campagne électorale et de faciliter les derniers réglages techniques nécessaires au parachèvement du processus électoral, le Président en exercice de la CEDEAO a proposé à l’attention des autorités togolaises un léger report de dix(10) jours de l’élection présidentielle initialement fixée au 15 avril 2015. Enfin, le Président en exercice de la CEDEAO a réitéré la nécessité pour les acteurs politiques de prendre toute la mesure de la responsabilité qui leur incombe dans la préservation de la paix sociale et de la cohésion nationale. Il a émis le vif souhait que tout soit mis en œuvre pour consolider, au Togo comme dans l’ensemble des pays de notre espace communautaire, les principes de démocratie, de bonne gouvernance, de paix et de sécurité tels que prévus dans les textes pertinents de la CEDEAO.
  Invitation à la conférence débat : L'Afrique tourne-t-elle la page des dictatures ?

POLITIQUE

 

CARNET

Présidentielles du 15 avril 2015 : Synergie-Togo dénonce un processus unilatéral et verrouillé
Malgré les multiples alertes relatives aux irrégularités et dysfonctionnements qui entachent le processus préparatoire en cours, une élection présidentielle se tiendra au Togo le 15 avril 2015. En l'absence des réformes constitutionnelles et institutionnelles réclamées avec insistance depuis 2006; faute d'un respect strict par les institutions des dispositions de la loi électorale; en l’absence d’une réelle indépendance de la CENI vis-à-vis du pouvoir exécutif; les principaux critères de transparence, de justice et d’équité reconnus par les standards internationaux ne seront pas garantis lors du scrutin présidentiel unilatéralement fixé par le gouvernement.
  Faire-part du décès de Modesto Ayaovi D’ALMEIDA
Les familles d’ALMEIDA, LOKOTROLO, AHODIKPE-BENISSAN et BRUCE, parents et alliés profondément touchées de très nombreuses marques de sympathie et d’affection que vous leurs avez témoignées lors du décès de leur très cher et regretté : Modesto Ayaovi Zokpe Zoki D’ALMEIDA rappelé à Dieu le lundi 16 mars 2015 à l’âge de 65 ans. Vous renouvellent leurs sincères remerciements et vous prient de bien vouloir vous unir d’intention aux obsèques le samedi 21 mars 2015 à 12h00 : Messe d’action de grâces en l’Eglise de Saint Brice sous Forêt Place Gallieni 82 rue de Paris 95350 Saint Brice sous Forêt et une collation Salle de l’Eglise 2 rue Edith Wharton 95350 Saint Brice sous forêt. Contact : Kafui D’ALMEIDA 06 27 44 91 08 ou Mablé AHODIKPE -BENISSAN 06 65 37 01 66

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo/Fichier électoral: FABRE dépose plainte contre une société belge pour faux en informatique
Jean-Pierre FABRE, Président de l’ANC, candidat à la prochaine élection présidentielle au Togo, et son parti ont déposé plainte à Bruxelles contre une société informatique belge spécialisée en enrôlement biométrique des électeurs. Les partis politiques d’opposition et les organisations de la société civile ont de tout temps réclamé l’audit du fichier électoral qui selon eux contiendrait près de 30% d’électeurs fictifs. Cette plainte avec constitution de partie civile entre les mains d’une Juge d’instruction de Bruxelles, fait suite à l’analyse du fichier électoral ayant servi aux élections dans ce pays depuis 2007, et actuellement en cours de révision pour la prochaine élection présidentielle prévue pour le 15 Avril 2015. Les résultats de cette analyse menée par les experts de l’ANC sont sans appel car ils ont mis en évidence de graves anomalies.
  Togo: Problème sur la configuration des candidats sur le bulletin de vote unique
En effet, contrairement à la règle qui veut que les candidats tirés au sort apparaissent sur le bulletin unique de vote dans un ordre vertical croissant de haut en bas, nous constatons que les candidats sont positionnés dans un ordre horizontal et sans numéro d’ordre, de sorte que le résultat du tirage au sort effectué a été annihilé par cette présentation des candidats sur le bulletin de vote. Il suffit de se référer au bulletin unique de vote des élections Présidentielles de 2010 ainsi qu’à celui des législatives de 2013, pour se rendre compte que suite à ces tirages au sort, les candidats ou les noms des partis politiques ont été présentés dans un ordre vertical de haut en bas,

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : le professeur GU-KONU de la CDPA-BT enfonce des portes ouvertes….
On avait créé, tambour battant, le FRAC : il a éclaté aussitôt né ; puis il a sombré dans l’oublie, comme s’il n’avait jamais existé. Les mêmes, qui avaient créé le FRAC, sont allés maintenant créer le CST, monté avec autant de vacarme et d’agitation politique stériles. Depuis la fin du « conclave », on ne parle plus que du CAP 2015, en le faisant passer pour la seule organisation de l’opposition. Et pour contrer CAP 2015, certains membres de cette organisation et d’autres qui avaient contribué à la création du CST se sont associés maintenant pour créer un autre truc, baptisé cette fois-ci « Front Tchoboé » ! Le spectacle lamentable qu’affichent les partis du courant majoritaire de l’opposition montre, une fois de plus, que la politique d’opposition, qu’impose ce courant à l’Opposition toute entière depuis tant d’années, ne permettra jamais au pays de réaliser le changement politique. Dans tous les cas, elle n’augure rien de bon pour les élections présidentielles en vue. Communique CDPA-BT
  Togo : La liste des candidatures au scrutin présidentiel du 15 avril 2015
Jean-Pierre Fabre (ANC, opposition) sera confronté à Faure Gnassingbé (UNIR, majorité présidentielle), Gogué Tchabouré (ADDI), Komandega Gerry Taama (NET) et Mohamed Tchassona Traoré (MCD).- Monsieur FABRE Jean Pierre, né le 02 juin 1952 à Lomé (préfecture du Golfe), de FABRE Louis Henri et de FABRE Hémène née FRANKLIN, de nationalité togolaise, candidat de la coalition de partis politiques légalement constitués dénommée CAP 2015, composée de ANC, CDPA, PSR, Santé du Peuple et UDS-Togo, lequel a choisi comme couleur l’ « orange », pour emblème « dans un cercle sur fond orange, deux mains entravées par une chaîne et libérées par la flamme d’une bougie, avec la mention ANC» et pour sigle « CAP 2015» ;

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : La proposition du GRAD d’une transition politique pour sortir de l’impasse politique
Ce sont ces violences et violations massives des droits humains, dénoncées et condamnées par les populations meurtries et la communauté internationale, qui ont conduit à l’organisation et à la signature de l'A.P.G. Ce qui a permis de faire baisser la tension dans le pays et amorcer un processus de gouvernance apparemment apaisée. Si après une décennie d'exercice du pouvoir grâce au climat social relativement calme instauré par l’APG., l’option privilégiée par le pouvoir est le refus des réformes politiques prescrites par l'APG et la banalisation des recommandations de la CVJR, il y a lieu d'admettre que cette attitude signifie une réelle volonté de perpétuer la crise togolaise et de s'engager dans une voie sans issue. Où peuvent conduire l'entêtement et le refus de tenir les engagements vis-à-vis du peuple? Est-ce une voie qui sauvegarde les intérêts du peuple profond ou réel?
  Togo : Appel patriotique de CAP2015 pour sécuriser les résultats des 9000 bureaux de vote
Que le peuple fournisse à CAP2015, les moyens de collecter et de sécuriser le jour du scrutin les résultats des 9000 bureaux de vote. C’est pour cela que le candidat de CAP 2015, Jean-Pierre FABRE lance un appel historique et patriotique aux Togolais de l’intérieur comme de la diaspora pour prendre en charge le coût de la collecte des résultats et de sécurisation des résultats des bureaux de vote. Le coût est estimé à 15.000 FCFA par bureau de vote soit 23 euros, 25 dollars américains et 30 dollars canadiens.

DIASPORA

 

POLITIQUE

Messe de célébration du Collège Saint Joseph le 22 mars 2015 à Paris
L'amicale des anciens du collège Saint Joseph de Lomé invite les anciens élèves, parents et sympathisants pour la célébration du saint patron du collège: le dimanche 22 Mars 2015 à 11 heures, Eglise de la Madeleine à Paris 75009. Venez nombreux assister à ce moment de communion et de retrouvailles. Une photo de famille est prévue sur le perron de l'église après la messe. Le Collège Saint Joseph a été construit en 1950 par le missionnaire Monseigneur Joseph Strebler, le collège saint Joseph est jusqu’á ce jour l’un des collèges les plus prestigieux du Togo. Missionnaire au Ghana entre 1921 et 1937, puis au Togo de 1937 jusqu’en 1962, Mgr Strebler, devenu le Vicaire Apostolique de Lomé après la mort de Mgr Jean-Marie Cessou, décida de développer les écoles primaires et de fonder deux collèges á Lomé pour les garçons.
  Togo : la CDPA-BT ne se prononce pas clairement pour le boycott des présidentielles 2015
Tout laisse voir que le scrutin du 15 avril 2015 va se dérouler dans les mêmes conditions que les précédentes. Les mêmes causes, les mêmes résultats ! A partir du moment où les réformes essentielles devant créer les conditions d’élections normales dans le pays sont toujours mises sine die au congélateur, et que l’Opposition se retrouve toujours impuissante à les imposer, rien n’est joué d’avance, surtout si, au lieu de mobiliser la masse des opposants sur des objectifs appropriés, on appelle l’électorat à aller massivement aux urnes dans les mêmes conditions. En conséquence, les présidentielles de 2015 pourraient se passer de la même manière qu’en 2010, 2005, 2003, 1998 ou 1993.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo : le processus électoral est un coup de force organisé par Faure Gnassingbé
Le pouvoir de Faure Gnassingbé refuse les réformes et il ne fait aucun doute que Faure Essozimna Gnassingbé est en train d’opérer un coup de force électoral et tombe de ce fait sous le coup de l’article 150 de notre Constitution. A cet effet, les Organisations de la Société Civile et les partis politiques signataires demandent à toute la population à se sentir concernées par cette situation et les appellent à la mobilisation générale sur toute l’étendue du territoire national et à participer massivement aux manifestations dont le calendrier leur sera communiqué sous peu.
  Synergie Togo : Plaidoyer pour un audit approfondi du fichier électoral 2015
Depuis avril 2013, l'augmentation de l'ensemble de la population togolaise, mineurs et étrangers compris n'atteint pas 350 000 personnes. Le chiffre de 600 000 nouveaux inscrits annoncé par la CENI au démarrage de la révision des listes électorales est donc invraisemblable et le fichier électoral issu du processus de révision doit être soumis à un audit sérieux et approfondi, pour que les morts, les mineurs et les étrangers ne votent pas et que chaque citoyen togolais ait droit à un et un seul vote.

DIVERS

 

DIVERS

Togo : Jean-Pierre Fabre le courage et la détermination !
Jean-Pierre Fabre a démontré à suffisance qu’il est un gros travailleur et s’avère un homme de caractère, c’est-à-dire un homme susceptible de mener des hommes, un homme capable d’incarner valablement une lutte de libération nationale… En somme, il s’affiche tel un homme faiseur d’histoire. Moi Tété Godwin, membre du Haut Conseil de la République (HCR) togolaise en 1991- 1992, je me permets, dès lors, d’inviter instamment toutes les Togolaises, tous les Togolais, tous les partenaires en développement du Togo, à soutenir fermement Jean-Pierre Fabre dans son combat avec et pour le peuple togolais !. par Tété GODWIN
  Togo : Des raisons fondamentales de l’interdiction d’un troisième mandat présidentiel
Faure Gnassingbé tend à s’entourer d’une vaste cour de courtisans et courtisanes budgétivores. Il se laisse griser par les flatteries, les fausses louanges. Il méprise tout le monde. Il n’écoute plus que lui-même. Faure Gnassingbé s’adonne à la concupiscence sur toute la ligne, à la gabegie, à une gouvernance fantaisiste, calamiteuse, cependant que son peuple s’abîme dans une misère, dans un paupérisme, dans une indigence abyssaux ! Voilà, en quelques mots, des raisons essentielles qui fondent et justifient l’interdiction catégorique d’un troisième mandat présidentiel.

DIVERS

 

DIVERS

Les intellectuels africains aux commandes de l’Etat : le cas du Togo
Deux quadras, intellectuels universitaires de bonne pointure, entrent pour la première fois au gouvernement. Ce n’est pas la première fois que des universitaires participent aux affaires publiques mais ce qui est nouveau c’est que ces deux personnes : Robert Dussey aux affaires étrangères, docteur en philosophie et Kako Nubukpo à la prospective économique, docteur en économie, ont chacun publié récemment un ouvrage qui dénonce avec vigueur et conviction les maux dont souffrent les gouvernements africains. Les titres sont évocateurs : « l’Afrique malade de ses hommes politiques[1] » pour le premier et « l’improvisation économique en Afrique de l’Ouest[2] » pour le second.
  Togo, le pays des « sorciers blancs »
Alors aujourd’hui, le Togo, connaîtra-t-il une révolution semblable à celle du Burkina Faso avant l’élection présidentielle prévue dans quelques semaines, les mêmes causes produisant les mêmes effets ? C’est une possibilité tant les jeunes opposants ont vu dans les événements de l’automne 2014 au Burkina Faso une invitation implicite à agir et à descendre eux aussi dans la rue pour chasser un pouvoir corrompu et despotique !

DIVERS

 

CARNET

Togo : "nous devrions participer à cette présidentielle de 2015" selon Tété Godwin
Certes et de toute évidence, Faure Essozimna Gnassingbé mise sur l’armada prétorienne et les milices stipendiées que lui a léguées son géniteur. Mais j’ai le sentiment que nous devrions participer à cette présidentielle de 2015 en toute connaissance de cause, en vue de limiter, au moins, les dégâts, aux fins de nous donner les indispensables arguments susceptibles de nous permettre de poursuivre le combat salvateur du Peuple togolais jusqu’à sa victoire finale sur le régime suranné du RPT /UNIR. Régime à présent vomi à 85% par ce Peuple. J’ai dit et j’assume !
  Faire-part du décès de Djidzo Happy Aline GBEDEMAH
Les familles GBEDEMAH, OLYMPIO, AMORIN ont la profonde tristesse de vous faire part du décès soudain de leur fille Djidzo Happy Aline GBEDEMAH, née à Lomé, le 11/12/1974 et décédée 2 février 2015 à Bruxelles. Programme des funérailles :Le samedi 21 février 2015 de 13 H à 15H30 , mise en bière et exposition du corps suivi d'une cérémonie liturgique à la Morgue de l'hôpital Saint-Pierre, rue Montserrat 311000 Bruxelles. Jeudi, le 26 février 2015 : retour du corps à Lomé (Togo) Vendredi, le 27 février 2015 : enterrement à Lomé (Togo). Personne à contacter à Bruxelles : Koffi Béby AMORIN au: 0032 473 206 731 ou 0032 493 287 289 ou 0032 488 076 015. Cet avis tient lieu de faire-part.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : La prochaine Présidentielle sortie du cadre légal tracé par la Constitution
Depuis 2010, la Constitution du 14 octobre 1992 n’ayant pas changé d’un iota, il n’y a aucune raison à ce que la Cour Constitutionnelle proclame autre chose ou que son Président veuille faire du rétropédalage par sa mise au point du 03 février 2015. La Cour Constitutionnelle ne peut pas avoir deux interprétations différentes de la même loi, en affirmant le contraire de ce qu’elle a écrit le 13 mai 2009 et le 02 février 2015. Contrairement à ce qu’une lecture rapide de l’article 61 pourrait faire croire, ce n’est pas le corps électoral qui doit être convoqué par le gouvernement entre le 17 février 2015 et le 05 mars 2015, mais c’est bien le scrutin qui doit être ouvert entre ces deux dates, c'est-à-dire que l’élection doit avoir lieu entre ces deux dates. Ni la Cour Constitutionnelle, ni le gouvernement n’ont le pouvoir d’allonger ou de raccourcir les délais dans lesquels le scrutin doit être ouvert et les candidatures déposées.
  Togo : Les fâcheuses erreurs du Président de la Cour Constitutionnelle
Abdou Assouma, le président de la Cour Constitutionnelle du Togo, a dû revoir sa copie le 3 février 2015 pour corriger sa lecture de l'article 61 de la Constitution du 14 octobre 1992, ce qui porte à croire que la constitution dont il a tiré l'extrait de l'article pour son communiqué du 2 février, n'est pas le même que celui utilisé comme support du communiqué du 3 février. Entre révision, toilettage, amendement en live de la formule de prestation de serment du président de la République, annulation de toilettage, modifications promulguée ou non, il n'est pas exclu qu'il y ait différentes versions de cette constitution ainsi torturée qui trainent dans les placards des un et des autres.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo: la frauduleuse présidentielle va-t-elle se tenir avant le 5 mars 2015 ?
La Cour constitutionnelle togolaise a annoncé lundi que l'élection présidentielle "doit se tenir le 5 mars prochain "au plus tard. Le scrutin relatif à l'élection présidentielle doit être ouvert 75 jours au plus tôt et 60 jours au plus tard avant la fin du mandat présidentiel en cours;...Le mandat du président de la République ayant débuté le 4 mai 2010, date de prestation de serment, il prend fin le dimanche 3 mai 2015. En conséquence, le scrutin est ouvert sur convocation du corps électoral au plus tôt le 17 février 2015 et au plus tard le 5 mars 2015"
  Togo : Jean Dégli considère que les présidentielles ne seront pas transparentes
« Il est temps que le régime en place commence à respecter ses promesses au Peuple togolais; sans les réformes et les conditions de transparence qu’elles devraient contenir, les élections présidentielles prochaines ne pourront nullement tenir les promesses que le Peuple espérait. Au Peuple togolais, seul détenteur de la légitimité, de rester mobilisé pour obtenir les réformes qu’il faut pour garantir une véritable démocratie et un Etat de droit.

SOCIETE

 

ECONOMIE

Incendies des marchés: Synregie-Togo lance un appel pour un règlement rapide selon le droit
Le peuple togolais a été durement frappés au cœur à l’orée de l’année 2013 par l'« affaire des incendies de marchés». Une des tragédies les plus monstrueuses de l’histoire de ce pays sous domination d’une minorité agrippée au pouvoir depuis un demi-siècle.Depuis 2013, Synergie-Togo n’a eu de cesse de solliciter l’attention des acteurs de la société civile et des partis politiques ainsi que des partenaires internationaux pour que chacun contribue au règlement de cette affaire dans l’intérêt à la fois de toutes victimes directes et collatérales de cette tragédie nationale.
  Togo : Les sinistrés des incendies des marchés du Togo dénoncent
Des milliards de francs CFA, fruit de nombreuses années de sacrifice d’au moins trois générations de commerçants sont partis en fumée en l’espace de quelques heures.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : Déclaration de CAP2015 du 26 janvier 2015
Il appartient aux forces vives de la nation, à toutes les forces démocratiques et aux populations togolaises y compris celles la diaspora, de dire non à la présidence à vie, à l'accaparement par un clan des ressources de notre pays et à la patrimonisation d'un pouvoir d'Etat qui appartient au seul peuple souverain ;
  Togo : CAP2015 invite les togolais à aller s’inscrire sur les listes électorales
CAP2015 invite les populations à aller massivement s’inscrire et demande à toutes ses structures, sur toute l’étendue du territoire national, de rester vigilantes et d’empêcher les inscriptions frauduleuses, notamment, celles des mineurs, des étrangers et les inscriptions multiples.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo : Jean-Pierre Fabre déterminé face aux représentants de l’ONU et de l’UA
"Ce que j'ai demandé est que les réformes soient faites. Si après, Faure Gnassingbé veut être candidat, cela ne regarde ni l'ANC, ni CAP 2015 mais la Cour Constitutionnelle qui lorsque la situation se présentera, examinera la loi. C’est le message que Jean-Pierre Fabre, chef de l’opposition togolaise, a transmis aux représentants de l’ONU et de l’UA.
  Togo : je dénonce et accuse le roitelet Faure Gnassingbé
Le 31 décembre, en plein débat à l’Assemblée nationale sur les réformes constitutionnelles, institutionnelles prescrites par plusieurs accords consensuels, Faure Essozimna Gnassingbé a délivré, à la nation togolaise, un de ces discours insipides, creux, fallacieux, sans la moindre élévation d’âme, sans hauteur d’esprit aucune. Dans la foulée, il nomme Madame Awa Nana au poste de « Médiateur de la République ». Aussi les lignes qui suivent entendent –elles se pencher quelque peu sur certains aspects de ces deux coups médiatiques et électoralistes du roitelet illégal et illégitime qui nous régente depuis la mort de son géniteur Gnassingbé Eyadéma intervenue le 05 février 2005.

CARNET

 

POLITIQUE

13 janvier 1963 assassinat de Sylvanus Olympio, le père de la nation togolaise
…………………………….…………...
  Le 13 janvier 1963 Sylvanus OLYMPIO était assassiné et le Togo basculait dans la tragédie
Il y a 51 ans, soit un demi-siècle, qu’au petit matin du 13 janvier 1963, Sylvanus OLYMPIO, était lâchement assassiné. Après avoir successivement été le premier président de l’Assemblée représentative du Togo de 1946 ; le premier ministre du gouvernement mis en place suite à la victoire électorale du 27 avril 1958 par laquelle le peuple togolais arrachait l’indépendance nationale « Ablodé ! » ; le premier président du Togo après la proclamation de son indépendance, le 27 avril 1960, il était alors le premier Président de la République du Togo démocratiquement élu depuis 1961.

DIVERS

 

CARNET

Togo : Manifestation de l’opposition le 13 janvier 2015
La Synergie des ODDH, CAP 2015, CIBAL-TOGO invitent les populations togolaises à prendre massivement part aux rassemblements quotidiens, de 8h à 22h, qu’ils organisent, à compter du mardi 13 janvier 2015, sur toute l’étendue du territoire national, pour exiger l’adoption et la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant toute élection au Togo
  Obsèques de Jean Laklé AGUDZE
Les personnes qui n'auront pas pu être présents à l'Eglise peuvent rendre un dernier adieu à Jean Laklé AGUDZE les samedi 10 et dimanche 11 Janvier 2015, aux horaires ci-dessous : Samedi 10 : Le matin de 10 heures à Midi - L'après-midi de 14 heures à 16 heures Dimanche 11 : Le matin de 10 heures à Midi - L'après-midi de 15 heures à 16 heures 30 Mercredi 14 janvier 2015 Départ du corps pour Lomé.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo : Faure Gnassingbé veut se défaire de l’Accord politique global signé en 2006
« En effet, lors des discussions, les députés de la majorité parlementaire ont proposé la mise à zéro du compteur des mandats présidentiels, permettant ainsi au chef de l’Etat de briguer encore deux mandats. Pourtant la limitation des mandats est bien préconisée par l’APG. C’est à se demander s’ils ont bien lu les termes de cet accord avant de le signer.
  Togo : Le RPT/UNIR et ses affidés crient aux voleurs !
La tarte à la crème que l’on nous sert en ce moment, est que l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) ne voudrait pas des réformes. Prétendre négocier aujourd’hui, l’application de l’APG, signé il y a huit ans, est tout simplement inacceptable. L’on ne saurait en effet, rechercher un consensus pour l’application d’un accord résultant d’un consensus et, au demeurant, constituant en soi, le consensus.

POLITIQUE

 

CARNET

Togo : L’opposition inflexible dénonce la manoeuvre échappatoire de Faure Gnassingbé
En réaction à la proposition de Faure de s’en remettre à une commission de réflexion sur l’application de l’accord politique global signé en 2006, les responsables du CAP2015 restent inflexibles. « le Président ne peut pas ramer à contre-courant de la volonté du peuple et est en train de chercher une échappatoire... c’est suite aux graves drames qui ont suivi les élections de 2005 (500 togolais assassinés), que nous avions signé l’APG de 2006 »
  Les vœux de Synergie-Togo pour l'année 2015
A l’occasion du Nouvel an 2015, Synergie-Togo, vous adresse ses très sincères vœux. A la classe politique, Synergie-Togo réitère son appel afin qu’elles engagent « avec courage un agenda politique consensuel destiné à finaliser définitivement l’ensemble des réformes constitutionnelles et institutionnelles », mettant ainsi en œuvre les engagements pris en 2004 et 2006.

POLITIQUE

 

CARNET

Togo : Appels à manifestation de l'opposition togolaise dans toutes les préfectures
Manifestation du lundi 5 au vendredi 9 janvier 2015 et jours suivants pour exiger : L’adoption des réformes constitutionnelles; le retour au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours; la limitation à 2 du mandat présidentiel de 5 ans renouvelable une seule fois; le retour à la Constitution de 1992
  BONNE ANNNEE 20015 inspirée par le "discours des 15 maladies" du pape François à la curie de Rome
Dans quelques jours, nous aurons la joie de célébrer la Nativité du Seigneur ; l’événement de Dieu qui se fait homme pour sauver les hommes ; la manifestation de l’amour de Dieu qui ne se limite pas à nous donner quelque chose ou à nous envoyer un certain message ou quelques messagers, mais nous fait le don de lui-même ; le mystère de Dieu: Par le Pape François

POLITIQUE

 

CARNET

Togo-ANC : Jean Pierre Fabre adresse ses voeux aux Togolais
Au nom de l’ANC, CAP 2015 et en mon nom personnel, je souhaite que la nouvelle année 2015 apporte enfin à notre pays, le changement démocratique que nous attendons tous et qui aura coûté tant d’années de lutte et de sacrifices. Je voudrais à cet égard, saluer la clairvoyance et le dévouement de toutes les bonnes volontés qui ont œuvré à la mise sur pied de CAP 2015.
  Togo : Amah Olivier aux côtés des forces en lutte pour l’alternance pacifique au Togo
A l’aube de cette nouvelle année 2015, je présente les meilleurs vœux à tout le peuple togolais. Je profite de cette occasion pour réaffirmer une fois encore mon engagement indéfectible aux côtés des forces démocratiques en lutte pour l’alternance pacifique au Togo.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Réformes constitutionnelles : A quoi jouent Faure et le RPT/UNIR ?
  Togo : La jeunesse de l’ANC exige le retour à la Constitution de 1992
Le groupe soi-disant de médiation propose aux togolais d’offrir à Faure Gnassingbé une troisième mandature en contrepartie des réformes immédiates. A cette supercherie, Jean Eklou, président de la jeunesse de l’ANC, réplique en exigeant le retour à la constitution adoptée lors du référendum du 27 septembre 1992 par 97 % des togolais.

CARNET

 

CARNET

Togo : CONCERT de soutien au peuple togolais le 27 décembre à Hanoukopé
Pour apporter sa pierre à l’édification de la Nation, Amen Jah Cissé, Eric MC, Naty and the Stones, et bien d’autres artistes organisent un Grand Concert Live le samedi 27 décembre 2014 sur le terrain des cheminots d’Akassimé à Hanoukopé à partir de 17 heures . « Togolais viens, bâtissons la cité ! »
  JOYEUX NOËL…MERRY CHRISTMAS…FELIZ NAVIDAD…
…………………………………………....

POLITIQUE

 

DIASPORA

Togo : Des réformes en contrepartie d’un 3° mandat de Faure Gnassingbé !!!
Il bruit qu’un avocat du diable défend l’idée de faire cadeau d’un troisième mandat présidentiel à Faure Gnassingbé contre des réformes. Stupéfait, l’ambassadeur américain prend tout de même son bâton de Maréchal au grand dam de Mgr Barrigah, qui, moqueur, nommerait Faure et consacrerait le budget des présidentielles à la construction d’hôpitaux !!!
  Culte de la Saint Sylvestre en éwé le 31 décembre à Paris
La Communauté Ewé de Paris et la Chorale Harmonie, ont le plaisir de vous convier au CULTE DE LA SAINT SYLVESTRE le mercredi 31 Décembre 2014 de 22 heures à minuit à l’Eglise protestante unie des Batignolles au 44 Boulevard des Batignolles 75017 Paris

SPORTS

 

DIVERS

La fédération togolaise de foot mis sous tutelle de la FIFA
La FIFA a mis la Fédération Togolaise de Football sous la tutelle en décidant la « désignation d’un comité de normalisation afin de réviser les statuts de la FTF et organiser des élections d’ici au 30 novembre 2015″. Début décembre, Gabriel Améyi, le président actuel, avait été mis en examen pour escroquerie dans une affaire immobilière.
  85% des Togolais pour la limitation des mandats présidentiels
Selon l'enquête d’Afrobaromètre d’Octobre 2014, 85% des Togolais approuvent la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux. Les sympathisants de l’opposition répondent à 93% en faveur de la limitation des mandats. Sans ambiguïté, la déclaration récente de Faure au Ghana, qui est une réticence à cette réforme, ne saurait représenter les aspirations profondes du peuple togolais.

DIASPORA

 

POLITIQUE

Farida Nabouréma égérie de FAURE MUST GO explique son combat pour un Togo Libre
Dans une interview accordée à Icilomé, Farida Nabouréma, égérie de FAURE MUST GO, qui trouble le sommeil des députés de la mouvance présidentielle RPT/UNIR, s’explique sur son engagement politique contre la dynastie des Gnasssingbé. Elle nuance la nature des « oppositions togolaises » et invite les « moins de 25 ans et qui sont la majorité au Togo, d’avoir notre mot à dire sur la gestion de notre pays »
  Me Agboyibo dit le droit pour sa candidature aux présidentielles 2015
Maître AGBOYIBO, président d’honneur du CAR dit avoir « la conviction ferme que, dans le contexte actuel, la candidature unique est une stratégie erronée pour parvenir à l’alternance. Il suffira à l’opposition de substituer la dynamique unitaire actuelle bâtie sur l’idée de la candidature unique à une dynamique unitaire construite sur le mode de scrutin à deux tours

POLITIQUE

 

SPORTS

Jean-Pierre Fabre précise «que lorsqu’on signe un accord, on le respecte»
En clôture du meeting du CAP2015 le 12 décembre à Lomé, Jean-Pierre FABRE, chef de file de l’opposition togolaise, réaffirme sa posture: « Je tiens à préciser que lorsqu’on signe un accord, on le respecte. On ne remet pas en cause les termes de cet accord. On ne remet pas en cause sa propre signature.
  Tennis Open du Togo : Victoire de Authom Maxime
La première étape du tournoi ITF Future, le tennis Open du Togo a été remportée par le Belge Authom Maxime (247e ATP) a battu l’espagnol Lopez Gomez (228e ATP), par 2 sets à 0 (7/5 ; 6/1). Il empoche une somme de 1,2 million F CFA. Parmi les 56 joueurs de 37 pays qui ont participé à cette compétition, aucun africain n’a franchi le cap du 1er tour.

POLITIQUE

 

DIASPORA

Togo : La CENI invite les OSC pour l’accréditation en vue de l’observation des Présidentielles 2015
Dans un communiqué du 12 décembre, la CENI précise les conditions à remplir par les associations désireuses d’observer le processus électoral de la présidentielle 2015. Elle les invite à déposer leurs dossiers au siège de la CENI à compter du 15 décembre 2014. Selon les dispositions de l’art.8 du code électoral, elle est chargée de la désignation des observateurs nationaux.
  Togo : ATLMC milite pour le retour à la Constitution de 1992 avant les Présidentielles
L’Association Togolaise de Lutte contre la Manipulation des Consciences (ATLMC) invite Faure Gnassingbé à négocier son départ du pouvoir. Elle lutte pour la restauration de la Constitution de 1992 et encourage la société civile ainsi que les partis politiques à continuer les manifestations en vue d’obtenir les réformes.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo/Réformes : Manifestations à Lome, Tsevie, Atakpame, Sokode, Aneho
Nous réitérons notre appel aux USA, Nations Unies, à l’Union Européenne, l’OIF, la CEDEAO, l’UEMOA et l’Union Africaine afin qu’elle use de leur influence pour amener les autorités togolaises à respecter leurs nombreux engagements en ce qui concerne l’adoption et la mise en œuvre des réformes politiques au Togo.
  Présidentielles 2015 : la liste des présidents de CELI
Les 42 magistrats qui dirigeront les commissions électorales locales indépendantes (CELI) ont été nommés par un arrêté pris le 9 décembre 2014. Les CELI sont installés sur toute l’étendue du territoire national, dans le cadre de l’élection présidentielle de 2015.

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  13/04/2015 - Togo-Présidenteilles 2015: malgré l'intervention de l'OIF, 3 électeurs fictifs sur 4 voteront
•  12/04/2015 - Togo-Présidentielles 2015: Le projet de société de Jean-Pierre Fabre ( Cap2015)
•  12/04/2015 - Togo : L'équipe de campagne de Jean Pierre Fabre candidat de CAP2015
•  29/03/2015 - Togo : CAP 2015 a fait le choix de participer à l'élection présidentielle (INTERVIEW Me Améganvi)
•  28/03/2015 - Togo/Report de la présidentielle togolaise: le gouvernement manque de sérieux
•  28/03/2015 - Togo : La présidentielle d'avril 2015 est un référendum au même titre qu'en Avril 1958
•  28/03/2015 - Togo : Des militaires du camp TEMEDJA répriment la manifestation des écoliers à Glei
•  25/03/2015 - Togo: le fichier électoral 2013 comprenait 259 735 d'électeurs en doublon... QUID de 2015 ?
•  24/03/2015 - Togo - Présidentielles : la CEDEAO constate le verrouillage et propose le report des élections
•  23/03/2015 - Invitation à la conférence débat : L'Afrique tourne-t-elle la page des dictatures ?
•  22/03/2015 - Présidentielles du 15 avril 2015 : Synergie-Togo dénonce un processus unilatéral et verrouillé
•  21/03/2015 - Faire-part du décès de Modesto Ayaovi D’ALMEIDA
•  17/03/2015 - Togo/Fichier électoral: FABRE dépose plainte contre une société belge pour faux en informatique
•  17/03/2015 - Togo: Problème sur la configuration des candidats sur le bulletin de vote unique
•  16/03/2015 - Togo : le professeur GU-KONU de la CDPA-BT enfonce des portes ouvertes….
•  12/03/2015 - Togo : La liste des candidatures au scrutin présidentiel du 15 avril 2015
•  12/03/2015 - Togo : La proposition du GRAD d’une transition politique pour sortir de l’impasse politique
•  10/03/2015 - Togo : Appel patriotique de CAP2015 pour sécuriser les résultats des 9000 bureaux de vote
•  05/03/2015 - Messe de célébration du Collège Saint Joseph le 22 mars 2015 à Paris
•  03/03/2015 - Togo : la CDPA-BT ne se prononce pas clairement pour le boycott des présidentielles 2015

PORTRAITS

TABIOU A RENCONTRé FAURE GNASSINGBé AVANT DE PROCLAMER SES RéSULTATS

DERNIERES DEPECHES
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Togo : le fichier électoral comporterait jusqu'à 30% d'électeurs fictifs
Togo: brouille à la Commission électorale
La contestation politique se poursuit au Togo
Togo: manifestations de masse pour limiter les mandats présidentiels
Togo: Les forces armées togolaises contre des manifestants d'opposition à Lomé
Les autres dépêches...


OPINIONS-DEBATS

QUI A DIT AUX TOGOLAIS (AUX AFRICAINS) QU’ILS SONT CONDAMNéS à SUBIR DES TRAGI-COMéDIES éLECTORALES
C’est l’adversaire ou l’ennemi qui détermine les armes avec lesquelles il doit être combattu. Ceux qui étudient ou mènent des luttes le savent. Il est grand temps de le savoir ici également. On ne demande pas des élections « libres et justes » sous une tyrannie héréditaire dans un cadre étatique colonial. Si la volonté populaire comptait pour quelque chose, il n’y aurait ni tyrannie héréditaire, encore moins d’Etat colonial. Dans notre situation, les questions suivantes qui sont autant leurs réponses se posent. Qui a dit aux africains que l'Election est une Loi divinement sacrée et inviolable, de surcroît dans des Territoires sans Etat? PAR KPOGLI Komla


INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)