Dimanche 4 Decembre 2016 Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Dossiers

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

Partenaires :



 

 
Togo-CAN2017 : Gilles SUNU, un milieu offensif des Eperviers du Togo
La 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations GABON 2017 de football se déroulera du 14 janvier au 5 février 2017. Avant ce grand évènement du football africain, je vous propose une présentation des joueurs susceptibles de participer à cette édition CAN2017. Qui est Gilles Sunu ? Gilles Sunu, né le 30 mars 1991 à Châteauroux, fils de l'ancien international de football togolais, Manu Sunu est un joueur qui évolue au poste de milieu offensif. Il a été sélectionné en Équipe de France moins de 17 ans, finaliste de la Coupe d’Europe 2008. Puis, avec l’Équipe de France moins de 19, il remporta la Coupe d’Europe 2010. Il a finalement intégré la sélection de son pays d’origine : les épervier du Togo. Son parcours professionnel Gilles Sunu signe à l'été 2007 pour le club d'Arsenal, il est prêté au club de Derby County pour la deuxième partie de saison 2009-2010. Le 31 août 2011, il s'engage pour quatre ans à Lorient. Lors de la saison 2011-2012, il dispute 15 matches en Ligue 1 avant de se blesser (rupture du tendon d'Achille) le 24 janvier 2012 et de voir sa saison terminée. En 2015, Gilles Sunu donne son accord pour une durée d'un an et demi avec Évian Thonon Gaillard. Six mois après son arrivée en Savoie, il s'engage le 20 juin 2015 pour deux ans avec le SCO d'Angers, alors promu en Ligue 16. Par Alan-John EHUI-LOPEZ

Lire l'article complet

................................REACTIONS ET COMMUNIQUES................................REACTIONS ET COMMUNIQUES................................

Togo CAP 2015 : Mobilisons-nous le Samedi 08 Octobre 2016 pour exiger les réformes  08-10-16
Appel solennel à tous les peuples africains et d'ascendance africaine   08-09-16
Marche pacifique du jeudi 9 avril 2015 : 5 arrestations arbitraires à Kara !  09-04-15
Procès verbal de l'AG de l'ASVITTO tenue le 13 décembre 2014  16-12-14
Togo : La campagne de Farida Nabourema pour des réformes constitutionnelles et institutionnelles  08-12-14

Les autres reactions...

CARNET

 

DIASPORA

Messe en mémoire de Véronique Prince-Agbodjan dite Togoto le 27 novembre à Goussainville
Les enfants de la défunte : Robert Ayi d’ALMEIDA, Christine Dédé d’ALMEIDA, Hilda Kokoè d’ALMEIDA, épouse SANVEE, les familles parentes, alliés et amies, vous invitent à honorer la mémoire de notre regrettée de Lakole Véronique Prince-Agbodjan dite Togoto qui nous a quittée le lundi 30 mai 2016 dans sa 78e année. Une messe sera célébrée le 27 novembre 2016 à 11 Heures à l’église Saint Michel au 5 rue Simon Bolivar 95190 Goussainville. La cérémonie sera suivie d’un déjeuner au 9 rue de l’aviation 95190 Goussainville. Pour tous les renseignements et soutien, contacter : Freddy Ahlonkovi Sanvee au 06 14 05 08 09
  Togo : Invitation au 4ème Congrès du conseil mondial de la diaspora togolaise 26-27/11/2016
Se rendre sur le site du [Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (CMDT)->http://www.cmdtogo.com] En effet le Congrès du conseil mondial de a diaspora togolaise, ce moment fort dans la vie d'une association sera pour le CMDT, une étape que nous voulons déterminante tant dans la mobilisation que dans les résolutions à adopter ensemble pour un renforcement de la diaspora Togolaise dans le rôle qui est la sienne dans le processus de modernisation du peuple Togolais tout entier. Depuis son 1er Congrès à Bonn en 2009, de multiples propositions, et beaucoup d’actions attendent encore leur mise en œuvre, ce 4ème Congrès qui survient dans un contexte de toutes les expériences dans diaspora togolaise voire hors de la diaspora exige aujourd’hui de chaque membre de la diaspora de prendre " sa Responsabilité, son Engagement pour faire de l’unité et de la diversité de la diaspora togolaise les atouts du renforcement de l’outil commun nécessaire et incontournable pour la cohésion de toutes les forces vives aux services de la nation Togolaise. Rassembler aujourd’hui la grande majorité de la diaspora, dans sa diversité pour elle-même et en faveur aussi du Togo sera donc le fil conducteur de ce 4ème Congrès du CMDT. Aussi le CMDT compte sur vous, sur votre apport tout au long des deux jours de nos travaux pour le plein succès du congrès de Paris

SPORTS

 

SPORTS

Togo : La défaite des Eperviers face au Maroc (1-2)
Togo : La défaite des Eperviers face au Maroc (1-2° Le Togo termine sa préparation pour la CAN 2016 sur une mauvaise note suite à une défaite 1-2 face au Maroc mardi au Grand stade de Marrakech. Les Togolais débutent la rencontre sur les chapeaux de roue avec l’ouverture du score de Floyd Ayité à la 9ème minute, avant que Khalid Boutaib n'égalise pour les Lions de l'Atlas à la 17ème minutes suite à un coup franc et récidive en seconde période. Adebayor fait son entrée en jeu, mais ne peut rétablir le score du match. Ce fut la première défaite pour Claude Le Roy avec les Eperviers pour son 7è match (2 matchs nuls et 4 victoires jusque-là).
  Togo/ Préparation CAN 2017 : les « éperviers encore en rodage…
Pour l’affrontement entre le Maroc et le Togo le 15 novembre, en vue des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nation ; Claude Leroy, le technicien était à Marrakech pour superviser la rencontre de la deuxième journée des éliminatoires qui oppose le Maroc et la Côte d’Ivoire. Les éperviers du Togo se sont retrouvés sans leur sélectionneur lors un match amical du vendredi 11 Novembre face au Comores. Le Togo est tenu en échec par le score de 2 buts partout. Dans l’ensemble les comoriens ont dominés la rencontre. La prestation d’Adébayor a été moyenne, il a raté deux occasions. Les supporters togolais s’inquiètent ; lors de d’un Interview à Africa Top Sport, Adébayor, l’international togolais ne semble pas optimiste, concernant sa forme il nous dit : « Je positive tout et je continue de travailler. Si je sens que je ne suis pas prêt pour aller à la CAN, je n’irai pas. J’irai peut être en tant que cadre de l’équipe pour soutenir les autres, mais pas pour jouer …

Editorial

A quoi servent les élections au Togo ?
Si, pour les togolais, élection doit toujours rimer avec négation de leur volonté et extinction de leur espoirs de changement, il y a lieu de se demander si le jeu en vaut encore la chandelle. Il y a lieu de se poser la question de la nécessité de convoquer une fois de plus un corps électoral pour le confondre avec de la chair à canon, dès qu'il veut y voir de plus près. Il importe aussi d'approfondir les motivations de ce personnel politique si particulier qu'a le Togo qui continue si allègrement de jouer le rôle que lui a attribué le casting: se présenter au garde-à-vous au rendez-vous des élections en agneau prêt au sacrifice.

DIASPORA

 

AFRIQUE

Togo: Dr AMOUZOU fait le bilan de son action à la tête du CMDT (INTERVIEW)
Dès sa création le comité de Pilotage du CMDT est allé à la rencontre des Togolais de la diaspora là où ils sont dans leur lieu de vie. Ce qui nous a amenés dans des pays et villes d’Allemagne (Bonn, Hambourg, Brême), de Belgique (Bruxelles,) des Pays Bas (Rotterdam, Amsterdam), du Royaume- Uni (Londres), de la Suisse (Fribourg) et de la France (Lille Paris et Lyon). Que de kilomètres parcourus. Que de contacts téléphoniques assurés pour d’autres pays comme les USA, le Canada, l’Autriche et l’Afrique. Tout ceci pour implanter le CMDT dans la diaspora togolaise. Au CMDT, nous pensons avoir semé là où nous le pouvons les graines de la confiance nécessaire à un meilleur maillage du mouvement. Dans ce domaine le temps seul joue pour le CMDT et nous commençons à voir venir les fruits de nos efforts. En effet si sept années d’existence c’est beaucoup, pour savoir où on veut aller, il faut aussi dire sept c’est peu pour être sûr d’avoir fini l’immense mission qu’est la fédération de notre diaspora togolaise dans sa diversité. Et c’est d’ailleurs le thème principal du 4ème Congrès du CMDT que nous préparons avec confiance le 26 Novembre à Paris
  Election présidentielle au Ghana: sept candidats en lice
Sept candidats déclarés à l'élection Présidentielle du 7 décembre prochain ont été déclarés aptes à concourir par la commission électorale du Ghana (Electoral Commission, EC). Lors d'une conférence de presse Charlotte Osei, la présidente de la commission électorale du Ghana, a annoncé la liste des candidats autorisés à se présenter à la Présidentielle 2016. Il s'agit : du Dr Papa Kwesi Nduom (candidat du Parti progressiste populaire - Progressive People's Party PPP), de l'ancienne Première dame lady Nana Konadu Agyeman Rawlings (du Parti national démocratique - National Democratic Party, NDP) et du Dr Edward Mahama (de la Convention nationale du peuple - People's National Convention PNC), le président John Dramani Mahama (du Congrès national démocratique - National Democratic Congress, NDC), de Nana Akufo-Addo (du Nouveau parti patriotique - New Patriotic Party, NPP), de Ivor Greenstreet (du Parti de la convention populaire - Convention People's Party, CPP) et de candidat indépendant, Jacob Osei Yeboah.

CULTURE

 

POLITIQUE

MEIWAY, nouvel album “ ILLIMITIC “
Sortie officielle prévue le 23 Septembre 2016, l'album "ILLIMITIC", le douzième de sa discographie démontre par son titre, le métissage, la variété et la coloration illimitée de sa musique le "Zoblazo"... 16 titres pour lesquels il a souhaité faire de façon particulière et insolite des Featurings avec des grands musiciens plutôt qu'avec des chanteurs de renom : Etienne MBAPPE (Cameroun), Nicolas GUERET (France), Christian MARTINEZ (France), Philippe HENRY (France), DONGUY (Côte d'Ivoire), Amen VIANA (Togo), Olivier TSHIMANGA (RDC), Frank NELSON (Haïti/France), Juhan ECARE (Côte d'Ivoire/Finlande), GUEI Thomas (Côte d'Ivoire), Michel BASS (RDC)… Cette nouvelle réalisation est le fruit de thèmes abordés sans tabou, d'une musique d'ouverture sans frontières, d'arrangements à la fois pleins d'émotions et très rythmés pour vous faire danser sur une cadence ILLIMITÉE... Album à consommer sans limite... NOUVEL ALBUM distribué en France par musicast Contact : 01.44.64.94.64 – www.musicast.fr
  Togo : Fabre s’étonne des compliments de Valls à l'endroit de Faure Gnassingbé
Le samedi 29 octobre 2016, en marge de la visite au Togo du Premier Ministre français, M. Manuel Valls, une délégation de parlementaires français a rencontré une délégation de l’opposition parlementaire togolaise. M. Jean-Pierre Fabre s’étonne que le Premier Ministre français ait pu déclarer lors d’une allocution prononcée la veille, que le Togo change, au même moment où le Togo subit devant les instances compétentes de l’ONU à Genève, l’Examen Périodique Universelle (EPU). Au moment où Amnesty International tire la sonnette d’alarme sur le Togo et demande qu’au cours de cet EPU, il soit exigé du Togo qu’il respecte les recommandations formulées en matière de libertés publiques. Plusieurs autres députés de l’opposition intervenant à la suite du Chef de file de l’opposition, abondent dans le même sens. Certains font part de leur indignation, déclarant avoir été « choqués d’entendre sur les ondes le Premier Ministre Manuel Valls affirmer que le Togo change dans le bon sens » alors qu’il est notoire que tout est mis en œuvre pour le maintien au pouvoir de la dynastie Gnassingbé, par le verrouillage du système électoral et l’instrumentalisation des institutions au profit de cette dynastie. De toutes façons, ajoutent-ils, si le Togo change, cela se verra et se constatera, il ne sera pas nécessaire de le dire.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

« Au Togo, Manuel Valls à contre-histoire »
Kofi Yamgnane fustige la complaisance du chef du gouvernement envers le régime du président Gnassingbé. Le premier ministre français vient d’effectuer, à la fin du mois d’octobre, une tournée africaine pour, comme disent certains journaux, « prendre de la hauteur et se présidentialiser ». Sa première escale fut Lomé, capitale du Togo où, tel un président, il a passé en revue des troupes assassines du pays. Il y a prononcé un discours mémorable aux yeux du pouvoir du président Faure Gnassingbé qui, probablement, n’en demandait pas tant. « Le Togo change, il change dans le bon sens. La France croit au Togo et la France veut une relation plus forte avec le Togo », a-t- il déclaré. Ou encore : « Votre pays change, il avance, il progresse », « Il y a un Togo moderne, en renouveau », « Comment ne pas déjà ressentir les vibrations et les transformations ? », « Comment ne pas voir qu’une Afrique nouvelle se dessine et se prépare ici ? », « M. le Président, vous faites avancer ce pays avec patience, avec détermination », « Vous avez eu à cœur, et c’est comme ça que l’on reconnaît les grands dirigeants, de favoriser la réconciliation des Togolais entre eux et avec leur peuple [sic] »… N’en jetez plus ! Il rendait ainsi hommage au pouvoir en place pour, à ses yeux, les progrès accomplis par le Togo en matière de démocratie et de bonne gouvernance, son action diplomatique et sa détermination à lutter contre le terrorisme, entre autres propos laudatifs à l’endroit de son hôte.
  Togo : L'office togolaise des recettes (OTR)...un défi national
A la direction générale des impôts, il se développe curieusement, depuis quelques années, une sorte de bricolage au détriment des sciences et des techniques fiscales. Les comportements domestiques sont importés dans l’administration et permettent ainsi à ces directeurs, sans coefficient fiscal, de diriger, d’une part, avec des humeurs qui sont considérés comme la loi suprême, et d’autre part, avec des caprices qui ont force de loi. Pour preuve, la direction générale des impôts arbore cette inscription :″ Siège social de la direction générale des impôts″ introduisant deux entités diamétralement opposées, et transformant par voie de conséquence, les inspections régionales en agences, et ce, en violation flagrante des dispositions claires et non équivoques des articles 1ers et 10 du décret n°85-2 du 10 janvier 1985 ci-dessus rappelé. Dans ce désordre institutionnalisé, on se permet de parrainer des foires par ci, des courses cyclistes par là et autres distractions sans se soucier des lois de finances et des principes budgétaires. Cette pratique porte un nom : c’est le détournement de derniers publics.

DIASPORA

 

DIVERS

Soirée caritative de l’association GBENODOU le samedi 12 novembre à Clichy
L’association GBENODOU organise, une soirée caritative, le samedi 12 novembre de 21heures à l'aube (6h) dans la salle Aung San Suu Kyi - 5 rue Pierre BEREGOVOY - 92110 CLICHY L'association GBENODOU - Union Fait la Force a pour but : de renforcer la solidarité entre les Togolais en particulier et les Africains en général; d’aider les enfants ou les adultes en distribuant des vivres (alimentaires), des médicaments, sans oublier les nécessaires pour la scolarisation de nos sœurs et frères dans nos villages; d’organiser des manifestations ou soirées pour populariser la culture africaine; de coopérer avec toutes associations ayant les mêmes buts. Nos actions concrètes * Apport d’un appui matériel et financier à un orphelinat au Togo * Parrainage et soutien scolaire d’enfants en situation de grandes difficultés au Togo * Organisation de soirées culturelles * Solidarité entre adhérents lors d’évènements heureux ou malheureux * rénovation de l’école maternelle et élémentaire d’EKPUI au Togo (localité située non loin de Togoville) Contact : 06 71 76 76 25, 06 85 89 52 80 - 06 73 33 06 52 - 06 65 37 01 66 Email : gbenodouuff@yahoo.fr
  TOGO : Valls chez Faure Gnassingbé... un pied de nez à l’opposition togolaise
Le Premier Ministre français, Manuel Valls a effectué une mission officielle au Togo le 28 octobre 2016. Le retour sur investissement de « l’aide du développement français » et le pouvoir togolais sont proportionnellement inverses au retour sur investissement pour les populations togolaises. Quant aux partis d’opposition représentatifs, ils ont été « remplacés » par une visite officielle auprès des « très jeunes togolais ». 1. VALLS AU TOGO Pour faire suite à la visite du Chef de l’Etat togolais à Paris lors de la COP 21 en décembre 2015, Manuel Valls, le chef du gouvernement français a choisi de défendre les intérêts de la France au Togo en faisant une courte escale le 28 octobre 2016 pour « renforcer la coopération entre les deux pays ». Après le Togo, ce sera le Ghana et la Côte d'Ivoire. Pour le Togo, Mr Valls en a profité pour rentrer dans l’histoire comme le 2e chef de gouvernement français après Michel Rocard qui a foulé le sol togolais il y a 28 ans. Le seul problème est que le Togo ne porte pas chance pour les premier-ministres français qui ambitionnent d’être Président dans leur pays. Il suffit de se rappeler les difficultés de Michel Rocard face à François Mitterrand, le Président de l’époque, pour ne pas croire que l’histoire pourrait se répéter.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : André Afanou (CACIT) vitupère contre les «religieux» togolais et Faure Gnassingbé
«On a bloqué tout le pays et même reporté la rentrée scolaire à cause du "sommet du siècle". Nous n'avons rien dit. Quand ce sommet prend fin, au lieu de se consacrer à d'autres défis encore plus sérieux, on va organiser des messes et prières pour "remercier" Dieu pour la réussite du sommet. Et nos évêques, prêtres et pasteurs se prêtent à ce jeu… Mais dites-moi, quand est ce que le Chef de l'Etat du Togo va mobiliser les membres de son gouvernement, les députés à l'Assemblée nationale, les responsables d'institutions pour aller "remercier Dieu" pour l'effectivité des réformes institutionnelles et constitutionnelles. Quand? Quand est ce qu'ils vont comprendre que, depuis plus de dix ans, les Togolais attendent que le pays soit doté de textes consensuels et démocratiques, mais aussi et surtout d'institutions libres et indépendantes? Quand vont-ils doter le Togo d'une Constitution démocratique et consensuelle au Togo. Quand aurons-nous des hommes et des femmes de conviction pour diriger les institutions de ce pays? Quand aurons-nous des mécanismes pour que, au-delà de l'éternelle minorité qui "s'accapare les richesses", tous les citoyens de ce pays aient des chances réelles d'accéder aux richesses et opportunités du pays?
  Togo : Manuel Valls et Jean-Pierre Fabre… le temps du soutien du PS français

INTERNATIONAL

 

INTERNATIONAL

Togo : Lettre à Manuel Valls pour tourner la page de la dictature des Gnassingbé
Ce 28 octobre, vous entamerez une tournée dans trois pays d'Afrique de l'Ouest : la Côte-d'Ivoire, le Ghana et le Togo. Votre rencontre avec les autorités politiques du dernier pays cité, nous intéresse plus particulièrement en tant que campagne internationale pour la promotion de l'alternance démocratique en Afrique. Vous ne l'ignorez point, au Togo, 80% de la population n'a connu qu'une seule famille au pouvoir. Pourtant les Togolais ne vivent pas sous une monarchie. Depuis 1967 la famille Gnassingbé règne sans partage sur un territoire qui fait désormais exception dans une Afrique de l'Ouest où la démocratie s'est durablement installée. M. le Premier Ministre, alors que les citoyens africains suivent avec attention les évènements au Gabon et en République Démocratique du Congo, nous espérons sincèrement que l'alternance démocratique sera au coeur de votre séjour au Togo. Rencontrez l'opposition togolaise et la société civile représenterait, par exemple, un geste fort dans cette direction.
  Imminente visite de Manuel Valls au Togo : Lette ouverte au Premier Ministre de la France
C'est avec une réelle pointe d’espoir que nous venons tout juste d'apprendre que vous allez séjourner dans notre pays le Togo à la fin de la semaine en cours. Comme vous le savez certainement, ce pays traverse une crise politique depuis bien des décennies déjà, crise qui, à notre avis, est devenue maintenant une véritable « question togolaise ». Aussi, ne doutons-nous pas un seul instant que vous voudrez bien saisir cette occasion – en qualité de haut représentant d'une nation partenaire en développement pour nous aussi important que la France - pour nous aider. A cet égard, nous souhaitons prendre la liberté d'appeler votre haute attention sur le fait qu’à l’heure actuelle l'écrasante majorité des Togolais est convaincue que la seule solution valable à ladite « question togolaise » réside en la réalisation consensuelle et scrupuleuse des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006. Nous osons dès lors vivement espérer que vous userez de tout votre poids politique afin que ces réformes soient, enfin, totalement réalisées. Nous sommes certains que le brave peuple togolais ne manquera point de vous réserver un accueil digne de son hospitalité légendaire. Nous vous saurions gré de prendre langue avec les représentants de l'opposition togolaise et de la société civile qui sont les vraies caisses de résonance de l'impasse que traverse le pays.

CARNET

 

DIVERS

Faire-part de décès de Alphonse Olympio dit Fonfon
M. Olympio Victor, chef de la famille Olympio, la famille Ablodépé, sa fille Olympio Efua Séraphine et ses enfants, ses frères, sœurs et leurs familles; Ses neveux, nièces et leurs familles, la famille De Souza et les familles alliées et amies, ont la tristesse de vous faire part du décès de : Mr Alphonse Olympio dit Fonfon survenu le 21 octobre 2016, à l’âge de 81 ans à Kremlin Bicêtre. La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 28 octobre 2016 à 10h30 en l’église de la Sainte-Famille. 36 Bis rue Danton – 94270 Le Kremlin-Bicêtre. Suivie de l’inhumation dans le caveau de famille au cimetière du Kremlin-Bicêtre à 11h45.
  Une Imposture de Trop au Togo
Parce que toute action politique doit s’inspirer de l’éthique et s’y fonder en favorisant la responsabilité et la transparence, parce qu’aucune institution togolaise n’est en mesure de donner les coûts réels du Sommet sur la Sécurité maritime ayant conduit à la très embryonnaire Charte de Lomé, parce que des millions de dollars ont été déjà versés pour des services externes dont toutes les expertises existent localement ou dans les pays voisins alors que de simples chauffeurs peinent à se faire payer leurs prestations, parce que tous ces écarts sont insultants que la lutte intelligente pour la République se doit de continuer au Togo et dans sa Diaspora. Une fois de plus, c’est dans les réformes politiques profondes et globales qu’il faut croire, et non dans les institutions actuelles qui ne se sentent redevables devant les citoyens togolais. Toutes les tentatives d’amalgame et de clientélisme des Adowuinon ont vainement essayé de faire croire, jusque dans la diaspora togolaise, que la tenue de la conférence sur la Sécurité maritime, au Togo, serait d’un bénéfice structurant pour le pays.

DIVERS

 

POLITIQUE

A Tiken Jah Fakoly, les félicitations , les encouragements et hommages de l'Afrique
Bien cher frère Tiken Jah FAKOLY ! Je connaissais déjà la plupart de vos admirables et combattives chansons panafricanistes que j’adore (!) écouter. Chansons dont les Paroles auraient pu venir de mon propre Cœur (!). Mais hier, en soirée de la journée du 13 octobre courant, à l’occasion des 20 (vingt) bougies (!) de votre carrière, Radio France Internationale (RFI) m’a permis de véritablement Partager (!) avec vous votre PASSION EXISTENTIELLE : CELLE DU PANAFRICANISTE (!) QUE VOUS ÊTES. C’est en fonction de la Quantité (!) de Pain que nous avons encore sur la planche, d’une part, du fait qu’à une infime minorité près, nos dirigeants actuels ont tourné le dos aux intérêts fondamentaux de nos Peuples, d’autre part, qu’au nom desdits Peuples, je prends sur moi la responsabilité – avec l’honneur et le plaisir – de vous Féliciter, de vous Remercier, de vous Encourager, et de vous Rendre les Hommages que l’Afrique vous Doit !!! Et ce, pour l’inestimable Boulot que vous avez déjà abattu pour la Patrie de Kwame (Francis) Nkrumah !!!
  Togo: Discours d'ouverture de Jean-Pierre Fabre au colloque sur l'alternance en Afrique
anisé à l’initiative de notre coalition politique CAP 2015. Notre colloque se tient à un moment où les populations africaines, résolument engagées dans la lutte pour l’instauration d’une démocratie et d’un Etat de droit, incarnés par des institutions fortes, se heurtent à l’injustice, à la violence policière, aux violations des droits et libertés des citoyens, à des répressions sanglantes et exactions de toutes sortes. Ce colloque se tient également au moment où notre continent connait une recrudescence de la pratique de l’arbitraire et une banalisation des successions dynastiques à travers des mascarades électorales qui permettent à des hommes sans aucune légitimité de s’accrocher indéfiniment au pouvoir, comme c’est malheureusement le cas dans de nombreux pays dont le Togo. On assiste ainsi, à une patrimonialisation du pouvoir d’Etat qui consacre le népotisme et le despotisme.

POLITIQUE

 

AFRIQUE

Togo : La CDPA justifie son refus de participer au sommet sur la sécurité maritime
Avec un tissu social aussi délabré que celui de notre pays, un gouvernement qui ne veut pas exposer ses administrés à une explosion sociale, aurait d’abord recherché la cohésion sociale en accédant aux souhaits quasi unanimes de réformes politiques et économiques. Vu le contexte particulier du Togo, tout porte à croire que les autorités de fait de ce pays, incarnées par un président mal élu, se sont battues pour obtenir la tenue de ce sommet de l’Union africaine à Lomé, essentiellement pour s’assurer d’une légitimité à l’international, à défaut de celles des togolaises et togolais qui les rejettent massivement. La CDPA dit haut et fort qu’elle n’est pas d’accord avec ce gaspillage de nos ressources si rares et si précieuses quand le peuple veut du pain et du boulot ! Oui, nous ne sommes pas d’accord avec cette politique de prestige qui veut faire croire au monde que tout va désormais bien au Togo, alors qu’on prive ce peuple de tout, même de l’espoir de choisir et de remercier librement ses dirigeants.
  Gabon: Jean PING organise la résistance pour imposer la victoire du peuple gabonais
Dans une adresse récente à la nation, j’ai porté à la connaissance de la communauté nationale et internationale que je ne reconnaîtrai pas le pouvoir et l’autorité de monsieur Ali BONGO ONDIMBA, désigné Président de la république par la Cour constitutionnelle suite à un coup d’État militaro-électoral Par conséquent, j’invite l’ensemble des partis, personnalités politiques et amis du Gabon à poursuivre les efforts engagés en vue du respect de la souveraineté du peuple gabonais et partant, le rétablissement de la légalité républicaine. Face à ce coup d’État militaro-électoral intervenu suite à l’élection présidentielle du 27 août 2016, il apparaît donc nécessaire d’organiser la résistance au régime d’Ali BONGO ONDIMBA, à travers toute l’étendue du territoire et partout dans le monde. Celle-ci s’amorcera, à mon initiative, par l’organisation d’un dialogue national ouvert à tous : partis politiques, société civile et diaspora. Les mouvements associatifs, les organisations patronales et internationales amies du Gabon et préoccupés par la grave crise politique que notre pays traverse seront invités à apporter leurs précieuses contributions en faveur de la construction d’un cadre institutionnel fort et crédible, garant d’une véritable démocratie.

AFRIQUE

 

POLITIQUE

Lettre ouverte de la campagne «Tournons la Page» à François Hollande
Monsieur le Président, il est encore temps de changer le cours de cette tragédie, c'est pourquoi nous vous demandons de geler les relations diplomatiques avec le gouvernement d’Ali Bongo Ondimba et de suspendre la coopération sécuritaire française auprès de ce régime. Le non-respect par la Cour Constitutionnelle d'une confrontation des procès-verbaux des bureaux de votes en présence des deux parties est la preuve d'une inversion flagrante des résultats qui valide la victoire de Jean Ping. La France peut rappeler son attachement au respect des droits de l'homme, en demandant la libération de tous les militants de la société civile et de tous les détenus politiques ainsi qu'une enquête internationale indépendante sous égide des Nations Unies sur les massacres, les disparitions et les arrestations arbitraires. Enfin, la France devrait demander des comptes concernant la mise sur écoute des observateurs européens par les services secrets gabonais et sanctionner les responsables du coup d’Etat électoral et de la répression contre le peuple gabonais (gel et surveillance de leurs avoirs à l’étranger, interdiction de visa, annulation des titres de séjour...).
  Togo : Colloque de CAP2015 sur la problématique de l'alternance politique en Afrique
L’Afrique est confrontée, plus que jamais, à la cruciale question de l’alternance démocratique au pouvoir. Sur ce chemin de l’alternance se dressent, tels des obstacles, des questions comme : - la faiblesse des institutions chargées d’organiser et d’arbitrer les processus électoraux ; - le déséquilibre flagrant des armes pour les compétitions électorales dont la nouvelle propension à une succession dynastique ; - l’apathie supposée ou réelle des populations et le jeu d’équilibriste de la communauté internationale face aux dictatures. Toutes ces questions et bien d’autres encore doivent amener les patriotes africains à interroger leurs luttes pour la démocratie. C’est fort de ce constat, surtout en cette période où tout va de mal en pis pour notre continent que, CAP 2015 organise un colloque sur la problématique de l’alternance politique en Afrique, afin d’évaluer le présent et d’esquisser l’avenir de l’Afrique sur le chemin de la démocratie. Cela constitue une contribution de CAP 2015 pour conjurer les dangers qui guettent l’Afrique et qui ont pour noms la confiscation du pouvoir d’Etat, avec pour corollaire l’insécurité, les massacres des paisibles populations et les guerres civiles. Le colloque de Lomé va connaître la participation d’éminents conférenciers togolais et étrangers. CAP 2015 convie donc les responsables politiques, le monde associatif, les médias et toutes les personnalités éprises de démocratie à prendre part à ce colloque, les 10 et 11 octobre 2016 à la salle BACK UP, rue Jacob Adjallé à Lomé, à partir de 8 H00, pour conduire ces réflexions sur le devenir du continent africain.

DIVERS

 

POLITIQUE

Togo : Jusques à quand , Question à l'endroit de la "communauté internationale"
En fin de compte, Faure Essozinma Gnassingbé a été installé au pouvoir chez nous par le Président français Jacques Chirac. Il convient donc que nous nous penchions quelque peu sur le rôle que joue l’extérieur vis-à-vis des destinées des pays francophones d’Afrique en général, et du Togo en particulier – sous le couvert de ce qu’on appelle « la communauté internationale ». [Cf. photographies ci- jointes]. À cet effet, et comme ailleurs, nous allons d’abord tenter de cerner d’un peu plus près cette notion ou ce concept de « communauté internationale ». À la vérité, depuis l’accession des pays francophones d’Afrique à leur indépendance formelle, c’est-à-dire depuis les années 1960, les consultations populaires dans ces pays se déroulent comme suit : Scrutin méthodiquement truqué – avec l’intervention des forces armées au profit des « gouvernants » qui ont organisé ce scrutin/La « prise d’acte » par ce qui est appelé « communauté internationale », et conseils de « sagesse » de celle-ci aux opposants d’aller à un « dialogue » avec les « gagnants »/Stratégie du dilatoire [en fait du «J’y suis, j’y reste»] de la part de ces « gagnants »/Nouveau scrutin avec fraudes massives, avec les mêmes conseils de « sagesse » de la même « communauté internationale », et ainsi de suite indéfiniment !!!
  Togo : Intervention de l'ANC à l’adoption du projet de loi portant modification du code pénal
Et aujourd’hui nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir tenu bon et maintenu le cap vers cette autre victoire pour la prévention et la protection effectives des droits de l’Homme dans notre pays. Dans l’attente des lendemains meilleurs pour notre pays en matière de prévention et de protection des Droits de l’Homme, et, sans polémiquer outre mesure sur les véritables raisons qui ont déterminé le gouvernement à revenir sur sa position d’antan, le Groupe Parlementaire ANC ne peut que savourer cette victoire qui rend la torture, l’un des crimes les plus abominables existant dans la panoplie des infractions, imprescriptible sur la terre de nos aïeux ! Ainsi donc, Monsieur le Président, Chers Collègues, le Groupe Parlementaire ANC votera favorablement le texte soumis à notre appréciation et ne manquera point d’œuvrer à son application effective, efficace et efficiente.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo GRAD: Réflexion sur les réformes politiques et institutionnelles
1. Problématique de la construction d’un Etat-Nation en Afrique 2. Structures politico-administratives de la colonisation : le pacte colonial 3. Quête de l’indépendance 4. Régimes politico-administratifs légués par la colonisation pour construire des nations 5. Le Commonwealth, la France Afrique et la francophonie 6. Définition d’une nation et définition d’un Etat 7. Cinquante six (56) ans après l’accession à l’indépendance peut-on parler des Etat-Nations en Afrique ? 8. La réflexion doit-elle porter sur les réformes politiques et institutionnelles ou plutôt sur quel système politique faut-il pour construire une nation dotée d’institutions étatiques viables et stables ? 9. Le problème posé ne concerne pas que le Togo mais toute l’Afrique 10. Le cas du Togo est symptomatique : une solution trouvée au Togo peut-elle servir de modèle de construction d’un Etat-Nation ailleurs en Afrique dans le contexte politique actuel ? 11. Une rupture du système politique actuel est nécessaire pour construire une nation fondée sur le désir de vivre ensemble en communauté 12. Quel processus peut-il y conduire ? 13. La rupture peut intervenir de plusieurs manières : coup d’état militaire, insurrection populaire, insurrection d’un groupe armé ou la rébellion, mais aussi par le dialogue entre les protagonistes politiques 14. La rupture quelle qu’elle soit ouvre la voie à une transition politique pour la mise en place d’un nouveau système politique : celui-ci peut prendre une orientation idéologique selon le type de société que l’on veut créer.
  Togo : Déclaration du CAP 2015 salue la lutte du peuple gabonais
Le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) suit avec intérêt l’évolution de la crise postélectorale au Gabon. Il estime que seuls le recomptage des voix ainsi que la proclamation des résultats, bureau de vote par bureau de vote, tels qu’exigés par l’opposition gabonaise et soutenus par la communauté internationale, notamment les Nations Unies, la France, les USA et l’UE, permettront de lever les contestations à l’origine des violences et des tensions, depuis la publication, par le Ministre de l’Intérieur, le 31 août 2016, des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 27 août 2016. Ces résultats donnent gagnant le président sortant, Ali Bongo Ondimba, avec 49,80% des suffrages, contre 48,23% pour son principal challenger, Jean Ping.

DIVERS

 

REGIONS

Au Togo aussi, le dernier mot sera à la démocratie
Le Togo d’aujourd’hui est le produit de son histoire. La politique s’y apprend encore dans la souffrance constante. L’insoutenable douleur de la courbe d‘apprentissage de la démocratie atteint, à chaque fois, un palier de désolation : jusqu’à l’Assemblée nationale les discussions sont refusées, dans les rues les manifestations réprimées, sur l’étendue du territoire la rentrée scolaire dans l’école publique est retardée pour cause de conférence sur la sécurité maritime, partout les célébrations culturelles sont obstinément perverties, etc. Vous aimez l’imposture et l’artifice, vous allez adorer le Togo, comme il ne va pas, un pays étroit où l’horizon politique semble toujours gelé. Par tous les moyens, les dirigeants du Togo récusent l’idée de faire demi-tour vers les aspirations profondes de dignité des populations. Et pourtant, c’est la seule voie républicaine qui existe; la voie inévitable de la démocratie, de la dignité et du Grand Pardon. Le pouvoir… le pouvoir… ce n’est pas une raison pour refuser la démocratie aux populations africaines sans tomber dans le ridicule. Comme le Togo, le Gabon en fait d’ailleurs l’amère démonstration que la quête de dignité ne fatigue pas les peuples, malgré les raisonnements fallacieux que les chefs d’État africains développent entre eux à l’exemple des vertes analyses d’Ali Bongo Ondimba cette semaine.
  Aného – Togo : Quand Ekpéssosso devient Ekpédada
L’objet de mon propos se résume à un constat. Ékpéssosso, entendez prise de la pierre sacrée, est devenu Ékpédada ; une partie de caillassage où l’on rivalise à qui fera plus de mal à l’autre par sa capacité à détruire, à casser, à blesser. Bref, un affrontement digne de l’époque des cavernes. Affrontement au cours duquel toute la saleté humaine se dresse devant nous comme le fruit de notre inconséquence, de notre incapacité à valoriser ce que nous avons de meilleur, d’unique ; notre tradition vieille de plus de trois siècles. Somme toute, en ces jours de honte profonde, à celui qui, cofondant le chauvinisme à la fierté, me dira qu’il est fier d’être un natif des Lacs, je ne peux répondre que par un sourire fait de douleur. Excusez mes propos si vous les trouvez plus avilissants que le spectacle que je dépeins. Quoi donc ? L’année dernière, sur ce même sujet me penchant, je parlais d’une tradition à vendre. Eh bien c’est fait ! Elle est désormais vendue. Elle ne nous appartient plus. Adieux à nos rêves d‘enfant ! Aux oubliettes, les grands moments de recueillement et de retrouvailles. Désormais, dans les Lacs, les fleurs sont malades. Seuls, livrés à un vent de déshonneur, nos cocotiers pleurent et nos côtes que l’océan grignote jour après jour tournent le dos à l’avenir dont les parfums incertains par les vagues charriés envahissent nos lieux saints où les gendarmes s’entraînent désormais au tir de gaz lacrymogènes, joli tableau. La pierre Unir de l’année dernière n’a pas su nous unir, hélas !. Nous voici, cette année, à vouloir dire au peuple que deux pierres valent mieux qu’une. Saloperie !

SOCIETE

 

SOCIETE

Togo : Histoire de la Communauté ADJIGO et Alliés
Les Adjigo sont originaires d’El-Mina au Ghana, ancienne Gold-Coast. Ce sont des Fanti qui avaient quitté la vallée du Niger pour s’installer autour de l’embouchure d’un grand fleuve qu’on appelait Gbègnan.Le fleuve était très riche en placettes d’or. « Adji » veut dire enfant ou jeune homme, « go », veut dire va de l’avant ; d’où « adjigo », qui veut dire : « va de l’avant jeune homme ! ». L’ancêtre des Adjigo était un prince qui émigra du Ghana pour s’installer sur la côte d’Aneho, suite à une rixe d’un de ses esclaves qui tua une personne. Selon la tradition, c’était le propriétaire de l’esclave qui devait être mis à mort. Quam-Dessou qui était commerçant, avait acheté une portion du littoral qui devait donner naissance à la ville d’Aneho, aux Pla (habitants de Grand – Popo), entre 1660 et 1670. Les dates ne sont pas certaines. Elles ont été prises grâce à des recoupements dans des récits de famille ou dans des livres d’Histoire. Le premier souverain fut donc QUAM-DESSOU I La Communauté ADJIGO et Alliés comprend actuellement les familles suivantes : 1- SANVEE 2- SODATONOU 3- KUAMVI 4- DJIYEHOUE 5- KUAMVI 6- KPONTON 7- BRUCE 8- OHIN 9- FORSON 10- GABA 11- AGHEY 12- KUAKUVI 13- KUAOVI-LINGUIN 14- SANVI-CATARIA 15- KUAKU-FRANTZ 16- BYLL-CATARIA 17- TOMETY 18- ATANLEY 19- da SILVEIRA 20- SODATONOU 21- AGBOLO 22- DJONDO 23- AJAVON 24- D’ALMEIDA 25- DOTOUVI 26- AHLIN-CAGO 27- AGBODOGA 28- AQUEREBURU 29- GBADAGO 30- TOYI 31- KUASSI 32- DOVI-AVOUYI 33- AHEBLA 34- KOUMI 35- SODJI 36- SIMON DE FANTI 37- TOFFA 38- MASSOUGBODJI 39- TEKOE 40- COMLAN-CATARIA 41- KOMLAN 42- COFFI-QUAM DESSOU 43- AGBOSSOU 44- DIOGO 45- PORTO-RICO 46- AKUETEVI 47- Kwadjovi-KPEWUKPE 48- KOMLANGAN 49- PANOU 50- AKIBODE 51- MABUDU 52- WEDE 53- PINTO-TOYI 54- TCHAKPALI 55- PIPOKA 56- DELIHA 57- MADJRI 58- KOFFI 59- DADZI 60- ZANKU 61- TODEDZRAPU 62- KUEGAH 63- AGBOLO …...
  Togo: D'Almeida Balbina Kokoè élue Miss Togo 2016

DIVERS

 

DIASPORA

Des réformes au Togo : Les jeux étaient-ils déjà pipés au départ ?
Du 11 au 15 juillet , à Lomé, un « Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité nationale » (HCRRUN) a, par le biais d’un « Atelier de Réflexion et d’échanges », remis à l’ordre du jour la fameuse et sempiternelle ‛‛ Affaire ’’ des Réformes constitutionnelles, institutionnelles et politiques réclamées à cor et à cri par le Peuple togolais, par le truchement de maintes instances et, de manière plus synthétique, plus systémique, plus classique, par l’ Accord Politique Global (APG) en date du 20 août 2006. J’ai pu prendre connaissance des travaux dudit Atelier et je souhaite partager avec les quelques auto-interrogations qui me sont venues à l’esprit. Le rapport de l’un des participants à l’Atelier dit : « Nous rappelons que les parties prenantes ont stipulé en son Point III-3.5 que « Ce processus de réformes devra s’inscrire dans la durée et constituer une des priorités du gouvernement »… ce qui signifie que le rapporteur tient à souligner l’importance de cette citation et d’attirer l’attention de l’auditoire sur la « clairvoyance » des protagonistes de l’APG. Mais, pour ma part, l’expression « dans la durée », en l’occurrence, me titille quelque peu. À la vérité, en sciences humaines et/ou sociales, cette expression renvoie plutôt à des centaines ou même des milliers d’années.
  Togo - 1666-2016 : Célébration des 350 ans d'Anèho le 4 septembre au PLATE'S à Pantin
En 2016, deux dates clés dans l’histoire de la Communauté ADJIGO & ALLIES seront commémorées : les 350 ans de l’installation de nos ancêtres à Anèho et les 90 ans du retour des déportés Adjigo et Alliés à Mango. Les filles et fils de la Communauté ADJIGO & ALLIES de la diaspora sont invités à la rencontre fraternelle du devoir de mémoire organisée le dimanche 4 septembre 2016 de 12 à 20 Heures au restaurant le Plate’s au 140 Avenue Jean Lolive, 93500 Pantin Genèse de la double célébration du Dimanche 4 septembre 2016 • 1666-2016 : il y a 350 ans, notre ancêtre le Fanti QUAM DESSOU, parti d’Elmina dans l’actuel Ghana, foula le sol togolais et fonda « le village des Anè » (Anè wo bé ho) qui deviendra la Ville d’Anèho. • 1926-2016 : 90 ans se sont écoulés depuis le retour des déportés de Mango, ces braves Adjigo et Alliés à la tête desquels Frank Kouassi GABA qui refusa de se soumettre au Gouverneur français Bonnecarrère. Ils payèrent un lourd tribut dans la défense de notre Trône royal. Frais de participation : 30 € (restauration, boissons et divers...) Pour s’informer, s’inscrire ou réserver : caadiaspora@gmail.com

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : APPEL du CAP2015 au peuple togolais
Togo debout ! Il est temps de faire aboutir les aspirations profondes des Togolais ! Le 05 février 2005, à la mort du Général Eyadéma Gnassingbé, des officiers supérieurs de l’armée imposent son fils Faure Gnassingbé qui lui succède, dans un bain de sang, en tant que président de la République, sans aucun égard pour les dispositions constitutionnelles en vigueur. Les populations se soulèvent. La force prime le droit. L’injustice, l’arbitraire et la violence parachèvent la forfaiture et l’imposture d’une parodie d’élection organisée le 24 avril 2005. Bilan : des centaines de morts, des milliers de blessés, de mutilés, de déplacés et d’exilés. De nombreuses propriétés saccagées, détruites. L’impasse est totale. Pour en sortir et sauver le pays à la dérive, il devient impératif de discuter.
  Togo : Le GRAD avait pointé les insuffisances de l'Accord politique global
Malgré la satisfaction affichée par les protagonistes de cet accord, l’opinion togolaise et la communauté internationale, trois insuffisances majeures de l’accord méritent d’être relevées au moment où cet accord connaît un début d’application. 1. Le fait que le Premier ministre chargé de conduire le gouvernement d’union nationale n’ait pas été désigné par consensus au cours du dialogue et ses prérogatives bien définies par rapport à celles du Chef de l’Etat constitue une insuffisance. 2. L’Accord politique global ayant bien défini la composition du comité de suivi, aurait pu en même temps désigner ceux qui doivent en être membres. Ce qui aurait permis à cette structure d’être opérationnelle aussitôt après la signature de l’accord afin de veiller à son application. Tel n’est pas le cas. 3. La troisième insuffisance a trait aux réformes constitutionnelles et institutionnelles dont certaines seront effectuées par la future assemblée législative. Or selon la constitution actuelle, tout amendement doit requérir une majorité qualifiée des « quatre cinquièmes (4/5) au moins des députés ». Même demain si l’opposition qui demande ces amendements gagnait les élections législatives, il n’est pas certain qu’elle soit en mesure de les faire. Pour éviter des blocages éventuels qui pourraient être liés à ces amendements, les parties prenantes au dialogue auraient dû prévoir que cette assemblée, à défaut d’être une constituante, fût expressément dotée de pouvoir constituant.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo - Scandale WACEM : Jean-Pierre Fabre interpelle Faure Gnassingbé
La publication récente par des médias internationaux, d’informations dites ‘’Panama Papers’’ et relatives notamment à des opérations d’évasions fiscales massives qui concernent également la société WACEM, une entreprise opérant en zone franche dans notre pays...En raison de l’implication présumée du Premier Ministre qui détient des actions dans cette société aux côtés d’autres hauts responsables de l’administration publique, je voudrais, dans l’intérêt supérieur de l’Etat et des populations togolaises, en appeler solennellement à votre autorité pour : 1) diligenter une enquête indépendante sur les opérations off-shore de la société WACEM révélées par la presse ; 2) commettre un audit institutionnel destiné à clarifier le statut juridique et légal de WACEM au Togo ; 3) engager un audit comptable et fiscal de la société WACEM permettant de procéder à un redressement fiscal conséquent. 4) commander un audit de la zone franche permettant une évaluation générale : des conditions dans lesquelles le statut de zone franche est effectivement accordé, des modalités de gestion des avantages accordés, du suivi et du contrôle de conformité des entreprises admises en zone franche, de l’organisation et du fonctionnement des structures administratives en charge de ces missions.
  Togo- Affaire WACEM: L'opposition demande une commission d'enquête
Le 26 juillet 2016, dans le cadre du scandale « Panama Papers », les journaux togolais Liberté et l’Alternative, de même que le journal en ligne français, Le Monde Afrique, ont rendu publiques des informations sur l’entreprise togolaise WACEM qui figure sur la liste des entreprises au sujet desquelles je vous ai demandé des renseignements. Ces informations et révélations, qui traduisent les graves dérives et la mal gouvernance économique et politique au Togo, suscitent des inquiétudes et soulèvent au moins trois problématiques. Fort de ce qui précède, je voudrais en appeler très solennellement à votre gouvernement, pour engager diligemment les actions idoines permettant de faire la lumière sur les activités de WACEM et notamment : une enquête indépendante sur les opérations off-shore de la société WACEM objet des publications des « Panama Papers » ; un audit institutionnel destiné à clarifier le statut juridique et légal de WACEM au Togo ; un audit comptable et fiscal de la société WACEM permettant de procéder, le cas échéant, à un redressement fiscal conséquent ; un audit de la zone franche permettant une évaluation générale

DIVERS

 

POLITIQUE

Les 7 piliers incontournables de la démocratie
« Le peuple est la source de tout pouvoir démocratique. Mais l’élection ne garantit pas qu’un gouvernement soit au service de l’intérêt général, ni qu’il y reste. Le verdict des urnes ne peut donc être le seul étalon de la légitimité. Les citoyens en ont de plus en plus fortement conscience. Une appréhension élargie de l’idée de volonté générale s’est ainsi imposée. Un pouvoir n’est désormais considéré comme pleinement démocratique que s’il est soumis à des épreuves de contrôle et de validation à la fois concurrentes et complémentaires de l’expression majoritaire. Il doit se plier à un triple impératif de mise à distance des positions partisanes et des intérêts particuliers (légitimité d’impartialité), de prise en compte des expressions plurielles du bien commun (légitimité de réflexivité), et de reconnaissance de toutes les singularités (légitimité de proximité). D’où le développement d’institutions comme les autorités indépendantes et les cours constitutionnelles, ainsi que l’émergence d’un art de gouvernement toujours plus attentif aux individus et aux situations particulières ». Godwin Tété
  Togo : Déclaration du MOUVEMENT NUBUEKE sur le WACEMGATE
Face à ce qu’il convient de nommer un « crime économique organisé contre le Peuple Togolais » : Nous invitons les parties prenantes au processus ITIE Togo, le Secrétariat international de ITIE, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne à tirer toutes les conclusions qui s’imposent dans le respect de l’intérêt général. C’est l’occasion de rappeler aux autorités gouvernementales, l’obligation de publier toutes les conventions d’exploitation minières signées avec les sociétés sur le territoire national, conformément aux recommandations des différents rapports ITIE. Le Mouvement Nubueke demande la désignation d’une commission parlementaire avec pour mission de déterminer le niveau de responsabilité de la WACEM dans la cause du décès des 5 ouvriers, de conclure aux motivations des licenciements des 700 ouvriers ainsi et de situer les sommes dont est redevable la WACEM devant le Trésor public.

CARNET

 

DIVERS

Faire-part de décès de Emmanuel Ayitévi Sitti
Madame Agathe Sitti, son épouse, Elpidio Ayi Sitti, Serge Amah Sitti, ses enfants; Famille Sitti, Johnson, Ayikoué Jean Sitti, Doe Bruce, Ayelevi Angéle Ada-Sitti, Gabriel Ayayi Sitti , ses cousins, cousines et leurs enfants et l'ensemble de la famille ont la tristesse de vous faire part du décès de Monsieur Emmanuel Ayitévi Sitti survenu le 28 juillet 2016, à Villeneuve-Saint-Georges dans sa 72ème année.Ses obsèques auront lieu le jeudi 4 août 2016. Une cérémonie religieuse aura lieu en l'église protestante unie de France, 33 avenue de Valenton 94190 Villeneuve-Saint-Georges à 11H00. Une cérémonie aura lieu au crématorium de Valenton 11, avenue de la Fontaine Saint Martin 94460 Valenton à 14H00. Suivie de sa Crémation à 14H30.
  Le togo est à tâtons
Il existe un marché politique très lucratif au Togo : c’est le grand marché de la diversion. Tout y passe, tout s’y retrouve et tous s’y exercent, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Togo….Faure Gnassingbé qui n’a jamais sacrifié quoi que ce soit pour mériter le Togo, Chef de file de l’invouloir démocratique, il met tout en œuvre pour perpétuer le pire des conseils politiques qui ait pu exister, la moins inspirée des recommandations qu’un père puisse donner à son fils: « Ne laissez jamais le pouvoir vous échapper, sinon vous ne le retrouverez jamais! » Les démocrates togolais de partout ainsi que l’opposition démocratique au Togo doivent converger pour dérouler leur plan de match vers la démocratie. La Diaspora togolaise, républicaine, doit clairement être du côté de l’opposition démocratique…. Le Togo n’a pas besoin d’être aussi longtemps pris en otage par un régime d’une autre époque, par une nomenklatura narcissique dévoilée ou déguisée. Un tel Togo va inévitablement à tâtons, à reculons même; un Togo privé des seuls ingrédients qui font le développement : la dignité, la fierté et l’enthousiasme des citoyens, de tous les citoyens. La longue période de noirceur qui règne au Togo ne doit nullement pousser les uns et les autres au désespoir et au déshonneur. Car, il existe toujours une certitude révélée au Togo, depuis sa naissance : ce Togo sera libre ou ne sera pas! Ensemble, restons insoumis devant l’inacceptable. Par Pierre S. Adjété

DIVERS

 

ECONOMIE

Togo: Eriger Gnassingbé Eyadéma en Héros Togolais s'apparente fort à ériger Hitler en Héros Allemand
Si je m'en tiens seulement à la capitale Lomé, l'une de ses principales artères porte le nom de Gnassingbé Éyadéma. Il y a environ un mois et demi, la toute nouvelle aérogare de la même capitale, baptisée du nom du même tristement célèbre feu « Timonier du Togo ». Je suis, par ailleurs, témoin oculaire de la façon dont la jeunesse togolaise aura forcé Gnassingbé Éyadéma à démolir lui-même, à la veille de notre mémorable Conférence Nationale Souveraine (CNS), sa propre statue qu'il avait érigée juste en face de l'actuel « Palais des Congrès », non loin du « Monument de notre Indépendance ». Statue qu'il avait démontée lui-même en catimini, nuitamment, de manière très peu glorieuse ! Laquelle statue n'est toujours pas encore, pour autant que je sache, réinstallée à sa place. Et pour cause !... Mais voici que M. Faure Essozimna Gnassingbé vient d'inaugurer, à Kara (Togo), une autre statue symbolisant son géniteur. En somme, sous nos yeux, à la barbe du Peuple togolais, le régime RPT/UNIR reprend la perpétuation, tranquillement, de l'œuvre d'érection de Gnassingbé Éyadéma en « héros » national du Togo. Mais qui est au juste Gnassingbé Éyadéma ?! C'est un « Tirailleur sénégalais » [appellation générique par laquelle la France désignait ses soldats africains recrutés dans toutes ses colonies d'Afrique noire] qui ira faire, pour la France, des guerres coloniales au lendemain de la Seconde Guerre mondiale — au Vietnam d'abord, puis en Algérie ensuite. Par Tété GODWIN
  « Panama Papers » : comment la fortune de magnats indiens du Togo finit dans les paradis fiscaux
Le Togo est le pays le plus affecté du continent par l’évasion fiscale selon l’ONG Global Financial Integrity. Parmi les hommes d’affaires qui opèrent au Togo et transfèrent illégalement leurs revenus dans des paradis fiscaux, il y a deux magnats indiens : Prasad Motaparti Siva Rama Vara et Manubhai Jethabhai Patel. On les retrouve dans la sidérurgie, le transport, la logistique, l’informatique ou le commerce international. Et surtout dans la cimenterie avec leur puissant groupe, Wacem, présent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, en République démocratique du Congo et à Madagascar. Ils apparaissent dans les « Panama Papers » comme véritables détenteurs de deux sociétés domiciliées aux îles Vierges britanniques et crées par l’intermédiaire du cabinet panaméen Mossack Fonseca. Il y a Ballyward Limited, lancée en 2000, et destinée au commerce international vers l’Afrique de l’Ouest. Et BitChemy Venture Limited, ouverte treize ans plus tard, pour effectuer des investissements directs et détenir des intérêts dans des sociétés basées dans le plus opaque Etat des Etats-Unis, le Delaware.

POLITIQUE

 

DIASPORA

Togo : Il y a 24 ans Tavio AMORIN était assassiné !
Il y a 24 ans, le 23 juillet 1992, Tavio Ayawo Tobias AMORIN, était victime, au quartier de Tokoin-Gbonvié, à Lomé d’un lâche attentat dont il devait mourir trois jours plus tard au terme d’atroces souffrances. Il était alors Premier secrétaire du Parti socialiste panafricain (PSP), membre fondateur du Mouvement patriotique du 5 octobre (MO5), Secrétaire général du COD II, membre du Haut conseil de la République (HCR), parlement transitoire issu de la Conférence nationale souveraine de juillet – août 1991 dont il était le président de la Commission des Affaires politiques et des droits de l’Homme ainsi que de la Commission spéciale chargée de l’étude et de la présentation du nouveau projet de Constitution. Le 22 juillet 1992, veille de cet attentat, il avait participé à une émission sur Radio Lomé, la chaîne publique, au cours de laquelle, avec un autre membre du HCR, Me Kodjo ZOTCHI, ils avaient eu la charge de présenter à la population, pour la deuxième fois consécutive, le nouveau projet de Constitution dont cet organe législatif transitoire venait d’achever l’élaboration.
  Togo : Appel à la Diaspora Togolaise ... Impossible de rester Indifférents
Impossible de rester indifférents, aujourd’hui, Togolaises et Togolais de l’extérieur : levons-nous solidement et efficacement, partout où nous sommes. Le Togo a besoin de sa Diaspora, et l’appel que notre pays lance aujourd’hui est d’ailleurs le renouvellement du message sublime qui toujours, et encore, résonne à travers la « Terre de nos Aïeux ». Cet appel à la Diaspora togolaise résonne partout, par-delà les montagnes et les mers, partout sous tous les cieux. Ce message est clair, direct, sans équivoque et sans intermédiaire : Que viennent les tyrans, Ton cœur soupire vers la liberté, Togo debout, luttons sans défaillance, Vainquons ou mourons, mais dans la dignité, Grand Dieu, toi seul nous as exaltés, Du Togo pour la prospérité, Togolais viens, bâtissons la cité. Diaspora togolaise viens, bâtissons la cité. Diaspora togolaise, hommes et femmes de bonne volonté, fièrement et résolument, réengageons-nous dans cette lutte pour la dignité humaine au Togo; un combat légitime que personne ne fera à notre place. Debout, Diaspora togolaise!

DIASPORA

 

POLITIQUE

A la découverte de la cuisine togolaise au restaurant Le Plate's le 14 juillet à Pantin
  Togo: L'opposition dépose une proposition de loi pour réformer la Constitution
L'opposition togolaise ( l'Alliance pour la démocratie et le développement intégral et l'Alliance nationale pour le changement) a une nouvelle fois déposé une proposition de loi mardi 28 juin à l'Assemblée Nationale pour les réformes à opérer dans la Constitution. Prenant aux mots le Chef de l'Etat Faure Gnassingbé et sa majorité présidentielle qui esquivent les débats depuis la signature de l'Accord politique global qui a été signé en 2006 entre opposition et pouvoir au lendemain de l'élection truquée de 2005 et l'assassinat de plus 500 togolais ( selon le rapport de l'ONU). La proposition porte sur neuf articles de la Constitution, vingt députés en sont signataires. Selon, Isabelle Améganvi, présidente du groupe parlementaire ANC : « Le texte porte concrètement sur les réformes, les partis prévus par l’APG [Accord politique global] qui n’ont pas été opérés à ce jour, notamment les deux plus importants. Parmi ces réformes, sont la limitation du mandat présidentiel et le retour au mode de scrutin à deux tours ».

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo : Jean Pierre Fabre récuse l'atelier du HCRRUN sur le concept des réformes
Par lettre en référence, vous m’informez de l’organisation par le HCRRUN d’un « atelier de réflexion sur le concept de réforme et les réformes politiques et institutionnelles telles que préconisées par la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) ». Vous m’invitez à y prendre part et souhaiteriez mes avis et conseils. Je vous en remercie. Mme Awa NANA-DABOYA, Présidente du HCRRUN, n’inspire aucune confiance. A ce regard d, votre démarche ne peut que susciter la plus grande suspicion. En tout état de cause, le HCRRUN et sa Présidente sont disqualifiés pour traiter un sujet aussi sensible que les réformes politiques. En conséquence, je vous demande d’annuler purement et simplement la tenue de cet atelier que je considère comme une mise en scène grotesque visant à créer les conditions d’un enterrement de l’APG ainsi que des réformes convenues. Puisque vous sollicitez mes conseils, je me permets de vous suggérer d’inviter le gouvernement et sa majorité parlementaire à soutenir et à faire aboutir favorablement, la proposition de loi de révision constitutionnelle, relative aux réformes politiques prescrites par l’APG, que des députés viennent d’introduire à l’Assemblée nationale.
  Togo : Faure Gnassingbé réprimandé par le doyen Godwin Tété
En visite officielle en Allemagne à la mi-juin 2016, M. Faure Essozimna Gnassingbé a accordé une interview qui – fondamentalement – porte sur les fameuses réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales que le brave Peuple togolais et la "Communauté internationale" lui réclament à cor et à cri depuis qu’il a, frauduleusement, scandaleusement, tragiquement accédé au pouvoir d’État en 2005. Le contenu de cette interview – eu égard aux cruciaux enjeux qu’il recèle – s’agissant du destin de la Terre de nos Aïeux le Togo, mérite que nous lui prêtions un tant soit peu d’attention. Et c’est ce que nous nous efforçons de faire ci-après. Le fait est que, de nos jours, la Terre des Aïeux : le Togo s’avère en train de subir une colonisation et un colonialisme d’un autre âge, d’origine endogène, d’essence ethno-militaro-clanique. Une colonisation et un colonialisme dont pâtit douloureusement l’écrasante majorité du Peuple togolais. Une colonisation et un colonialisme dont les bénéficiaires ont pour chef de file M. Faure Essozimna Gnassingbé ! Il convient donc que nous parvenions à trouver les voies et les moyens appropriés requis et, avec eux, à Renverser la vapeur…Par Godwin Tété

CARNET

 

POLITIQUE

Togo : Oraison funèbre de Véronique Prince-AGBODJAN dite «TOGOTO»
  Togo : Faure Gnassingbé contre la limitation de mandat présidentiel
« Nous n’avons pas la limitation des mandats mais nous avons une reforme politique qui est programmée au cours de laquelle, nous allons débattre de ces questions. Sur ce problème de limitation de mandat, je m’interroge plutôt. L’interrogation qui est la mienne c’est de savoir si on peut appliquer la même règle à tous les pays ou pas », s’est interroger Faure Gnassingbé avant de son montrer ambigu avec la question suivante : « Est-ce que parce qu’il y a limitation, le peuple doit rester muet ? Pour mémoire, le dynastie des Gnassingbé et sa dictature régentent le Togo depuis le 13 janvier 1967 ! Pour mémoire, le dynastie des Ganssingbé et sa dictature régentent le Togo depuis le 13 janvier 1967 ! 49 ans de persécution, de corruption, de crimes, d'élections truquées ….. Concernant la limitation de mandat, rappelons que la constitution de 1992 à laquelle plus de 97% des togolais se sont mis d’accord par référendum mais que le dictateur Etienne Eyadéma Gnassingbé ( le père de Faure ) a toiletté pour s’assurer une présidence à vie dit en substance,‘’le président de la république est élu au suffrage universel direct et secret pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois. En aucun cas nul ne peut exercer plus de deux mandats’’.

CARNET

 

SPORTS

Faire-part du décès de Véronique Vénunyé Prince-AGBODJAN dite « TOGOTO »
Monsieur Alexandre Labité Prince-AGBODJAN, chef de la famille Prince-AGBODJAN Monsieur Harry Prince-AGBODJAN, chef de la famille feu Akovi Prince-AGBODJAN La famille Prince-AGBODJAN d’Agbodrafo La famille AFFO-TÊKO de Togoville Monsieur Joachim Ayité d’ALMEIDA Les enfants de la défunte : Monsieur Robert Ayi d’ALMEIDA Madame Christine Dédé d’ALMEIDA Madame Hilda Kokoè d’ALMEIDA, épouse SANVEE Les familles parentes, alliés et amies profondément touchées par les diverses marques de sympathie et d’affection que vous leur avez témoignées lors du décès de leur très chère et regrettée : Véronique Vénunyé Prince-AGBODJAN Epouse d’ALMEIDA dite « TOGOTO » Commerçante à Lomé Décès survenu le lundi 30 mai 2016 Au CHU Campus de Lomé Dans sa 78e année Vous renouvellent leurs sincères remerciements et vous prient de bien vouloir assister ou de vous unir d’intention aux obsèques qui se dérouleront selon le programme ci-après : PROGRAMME Vendredi 17 Juin 2016 : 18h30 : veillée de prières et de chants en l’église Sacré Cœur Junior (Saint Joseph) Samedi 18 Juin 2016 : 06h30 : Chapelle ardente dans la maison de la défunte 08h30 : Levée du corps 09h00 : Messe d’enterrement et d’action de grâce en la même église, suivie de l’inhumation au cimetière d’Agbodrafo Après l’enterrement, les salutations d’usage seront reçues à Agbodrafo dans la maison familiale Maison mortuaire : Maison de la défunte, maison Vénunyé, située en face de la direction de MOOV, non loin des rails.
  Togo-Libéria 2-2…. une lueur d’espoir pour la qualification des Eperviers à la CAN 2017
Les togolais n’ont pas pu faire qu’un match nul face aux Lones stars du Libéria, qui les attendaient de pieds fermes sur le terrain Antoinette Tubman stadium de Monrovia. Les Eperviers avaient pour mission de remporter ce match pour s’assurer une qualification pour la CAN 2017. Dés l’entame du match, le Libéria mène 1 à 0. La deuxième mi-temps, c’est le libérien William Jebor qui aggrave le score en marquant un deuxième but à la 54ème minute. Emmené par leur capitaine Emmanuel Adebayor, les Eperviers multiplient les offensives et parviennent à réduire le score à la 67ème minute par Floyd Ayité sur un coup de tête. Le Togo obtiendra un match nul grâce au but marqué à la 82ème minute par Fodo Laba, qui une fois encore fait une entrée remarquable en cours de rencontre. Pour se qualifier pour la CAN 2017, le Togo doit battre Djibouti à domicile et espérer un match nul entre tunisiens et libériens lors de la dernière journée des qualifications.

DIVERS

 

ECONOMIE

Togo : Pour un nouveau départ
On peut accorder l’importance que l’on veut à une lettre pastorale de religieux qui s’adresse, non seulement aux fidèles, mais aussi à tous les peuples en général et à un peuple en particulier comme le peuple togolais. Moi, je suis de ceux qui croient que l’on ne saurait exclure le religieux du cœur de l’humanité. Un pape, sur ce plan, cite un écrivain. Dans le livre interview du pape Jean-Paul II, Entrez dans l'Espérance dans lequel j'ai trouvé cette phrase :" André Malraux avait certainement raison de dire que le XXI siècle serait religieux ou ne serait pas“. Quel est le sens de ce mot : religieux? Ma préoccupation est : les peuples africains en général, et le peuple togolais en particulier, vont-ils entrer dans l’Espérance ? Évidemment, croire ou ne pas croire en Dieu, est laissé au choix de chaque individu. Dieu, dit l’abbé Pierre, « ne nous envoie pas que la bonté. Il nous envoie la liberté. Avec la liberté, tu peux être bon ou mauvais. »
  Togo : La compagnie aérienne ASKY agrandit sa flotte un Boeing 737-­800 Nouvelle Génération
La compagnie aérienne panafricaine ASKY a pris possession de son tout premier Boeing 737-­800 Nouvelle Génération. L’avion a été réceptionné à son atterrissage jeudi 2 juin 2016 à 20h17 TU à l’aéroport de Lomé (hub de ASKY) par Yemane Fitwi, Directeur Finance et de la Planification Stratégique. Ce nouvel appareil d’une capacité de 154 places, configuré en bi-­classe (16 en classe Affaire et 138 en classe Economique) de la famille Boeing vient renforcer la flotte actuelle composée de quatre (4) Bombardier Dash 8 (Q400) et de 3 Boeing 737-­‐700. Le Boeing 737 800 est l’un des types d’appareil le plus écologique en ce qui concerne sa consommation et sa protection contre le bruit. La consommation de carburant est en outre réduite. D’une longueur de 35,79 m et d’envergure de 39,50 m pour une vitesse de croisière de 850 km/h, le Boeing 737 800, peut facilement contenir deux bagages à roulettes permettant de ranger jusqu’à 51 bagages permettant de maximiser l’espace de rangement. Cet appareil sera dans l’immédiat affecté pour conforter l’offre sur la destination Dakar avec des vols directs réguliers au départ du hub de Lomé.

POLITIQUE

 

DIVERS

Togo: " nous avons été entendus par la conférence épiscopale " dixit Jean-Pierre Fabre
« Nous sommes toujours dans la mobilisation pour expliquer aux populations qu’elles doivent tout mettre en œuvre, se mobiliser pour obtenir les réformes prescrites par l’Accord Politique Global. Il ne s’agit pas de faire un semblant de réformes, mais que tout le monde comprenne qu’il est nécessaire que, pour que notre pays avance, il faut que ces réformes soient faites... Et donc, je crois que nous avons été déjà entendus par la conférence épiscopale qui a rendu publique une lettre pastorale et qui a fait le bilan des 56 années d’indépendance. Et je me félicite de ce qu’à la lecture du document de la lettre des évêques, on comprend que les 56 ans se sont soldés par un bilan catastrophique et que tout est à reprendre. Donc, ce qui est contenu dans cette lettre doit être examiné pour qu’on puisse savoir partir sur une nouvelle démarche... ...La mobilisation est la seule arme que la constitution met à notre à disposition. Il y a d’autres armes peut-être, mais nous allons utiliser tout l’arsenal des moyens que la constitution met à notre disposition. La pression populaire est invincible. Quand le peuple montre réellement qu’il est conscient des enjeux de la nécessité de se mobiliser pour exercer le maximum de pression sur les gouvernants, ils comprennent", a t-il martelé.
  Lettre ouverte aux chefs traditionnels du Togo… Ce que vous êtes devenus aujourd'hui
De notoriété publique, vous étiez, dans ces temps-là, pour les peuples africains en général et singulièrement togolais, la représentation, que dis-je ? Vous étiez les racines-mêmes, l’incarnation même de la civilisation négro-africaine. En effet, vous étiez nos Chefs séculiers, religieux ; vous étiez nos Chefs de guerre. Mais, étant choisis, intronisés et entretenus par les populations concernées elles-mêmes, vous jouissiez d’une totale liberté d’action. Vous étiez autonomes, indépendants ! Vous affichiez un comportement réellement démocratique. Sinon vous étiez biologiquement (ou du moins symboliquement) liquidés.Vous étiez respectés (!), honorés (!), chéris (!) par vos gens. Mais qu’êtes-vous aujourd’hui au juste ? Déjà la colonisation et le colonialisme européens avaient commencé à grignoter, à éroder, à dénaturer l’institution de la chefferie traditionnelle. Mais c’est surtout le régime éyadémao-gnassingbéen qui va, de systématique façon, complètement ruiner, vider cette institution de son contenu !!! À vrai dire, et tout le monde le sait, y compris vous-mêmes, vous êtes devenus de nos jours, dans votre écrasante majorité, artificiellement mis en place par un système politique lui-même artificiellement faussement auto-installé. Un système politique qui vous entretient vaille que vaille. Un régime politique qui vous instrumentalise, vous humilie (!), vous ridiculise !!!

POLITIQUE

 

SPORTS

Togo - CAP 2015 : Appel à manifester le 4 Juin 2016 pour exiger les réformes
Le CAP 2015 invite toutes les forces vives de la Nation togolaise à prendre massivement part , à une marche suivie de meeting qu’ils organisent à Lomé , le samedi 04 Juin 2016 à partir de 08h00, pour exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales telles que prévues par l’Accord Politique Global ( APG) ainsi que l’organisation transparente, participative et consensuelle de la décentralisation, nécessaire à l’édification de l’Etat de droit , à la démocratie à la base et à la bonne gouvernance dans notre pays. Partis politiques, organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs publics et privés, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, populations togolaise, soyons tous au grand rendez-vous de CAP 2015, ce samedi 04 Juin 2016 à partir de 08h00, à Bè-Gakpoto, pour une marche républicaine suivie de meeting selon l’itinéraire suivant : Bè-Gakpto, Marché de Bè, Bd Félix Houphouët Boigny, Immeuble FIATA, Bd Circulaire (côté ouest), Ancienne Fontaine Lumineuse, Banque Populaire, Terrain d’Akassimé.
  Victoire des éperviers du Togo contre la Zambie (1-0)
L’équipe nationale togolaise c’est imposé face à la Zambie 1-0 au stade municipal de Lomé. Le but de la victoire a été marqué à la 20 ième minutes de jeu suite à une contre-attaque menée par le bastiais Floyd Ayité, avec en conclusion Mathieu Dossevi, le joueur du Standard de Liège. Lors de la première mi-temps les joueurs togolais se sont démarqués avec un jeu fait de petites passes et des dribbles chaloupés. Au retour des vestiaires, les zambiens tentent de revenir au score mais la défense togolaise menée par Akoriko Sadate et Serge Akakpo ont répondus présents. Cette victoire sera marquée avant tout par le retour du légendaire capitaine togolais Adebayor. Cette victoire contre la Zambie, championne d’Afrique en 2012 est de bon augure avant le match de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN qui se disputera, le 5 Juin entre le Togo et le Libéria.

DIVERS

 

POLITIQUE

Togo : Koffi Djondo le panafricain, l'exemple togolais
Gervais Koffi Djondo est le père d’Ecobank et d’Asky Airlines, deux grandes success-stories africaines de ces dernières années. Il a chaque fois fait le pari du secteur privé, du marché panafricain et des compétences africaines. Forbes Afrique raconte la parcours d’un homme qui se définit comme un panafricaniste de l’économie. Gervais Koffi Djondo est un octogénaire discret et peu connu du grand public en dehors du Togo. Il est pourtant devenu une légende dans le milieu des affaires en Afrique. Il a cofondé Ecobank, le premier groupe bancaire privé panafricain, et est le père de la compagnie aérienne Asky. Deus success-stories qui ont plusieurs points communs et qui ont contribué à nourrir le mythe du milliardaire togolais : elles ont toutes les deux une dimension panafricaine, elles sont nes grâce à l’initiative privée, et elles ont été conçues et mises en œuvre par Koffi Djondo.
  Togo - Création unilatérale des nouvelles préfectures: CAP 2015 condamne le coup de force
La création unilatérale des nouvelles préfectures sur la base de critères biaisés entraînant deux poids deux mesures, est donc une violation à la fois de la Constitution et de l’APG qui vient s’ajouter au refus du pouvoir en place de mettre en œuvre les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales. CAP 2015 condamne ce coup de force contre la Constitution et contre l’APG. Elle dénonce les intentions politiciennes et bassement électoralistes qui conduisent le gouvernement togolais à piétiner délibérément les intérêts et les droits légitimes et constitutionnels des populations. CAP 2015 demande au Président de l’Assemblée Nationale de surseoir à l’examen dudit projet de loi et au Gouvernement d’ouvrir des discussions lui permettant de tenir compte du point de vue des autres acteurs de la classe politique. CAP 2015 appelle les populations togolaises à la vigilance et à la mobilisation pour s’opposer par tous les moyens légaux à cette loi inique et scélérate.

POLITIQUE

 

ECONOMIE

Togo : Jean-Pierre Fabre interpelle le gouvernement sur la gestion des sociétés d'Etat
Deux journaux Liberté et l’Alternative ont publié le tableau de répartition des dividendes de la société Servair Togo pour l’année 2014 et la liste des actionnaires. La Dépêche se demande ‘’qui sont les actionnaires des sociétés S2M et S3M de Bolloré au Port’’. Ce tableau, qui illustre le fonctionnement du régime en place au Togo depuis un demi–siècle et montre au travers des noms cités, à quel point l’affairisme et l’enrichissement illicite constituent des pratiques courantes au sommet de l’Etat togolais. Les actionnaires togolais listés relèvent du secteur public dans lequel ils ont occupé ou occupent de hautes fonctions étatiques. A l’heure où la majorité de nos concitoyens peinent à joindre les deux bouts, il est difficile de concevoir que ceux qui devraient faire preuve d’exemplarité, pataugent dans de graves malversations d’enrichissement illicite, délibérément protégés et encouragés par une totale garantie d’impunité. Voilà pourquoi, afin de clarifier l’environnement des affaires, afin que les investisseurs puissent opérer en toute transparence, il est indispensable que le peuple togolais connaisse la liste des sociétés d’Etat, la liste et l’actionnariat des sociétés dans lesquelles l’Etat détient une participation. Je demande en outre que nous soient communiqués, les contrats de cession ou de concession avec les sociétés Contour Global, Hôtel 2 février Radisson Blu, S2M, S3M et Bolloré AfricaLogistics.
  La Foire made in Togo du 22 juillet au 2 août 2016 à Lomé
Le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé organise du 22 juillet au 2 août 2016, une foire consacrée à la promotion des produits « Made in Togo ». L’objectif selon les organisateurs est de « promouvoir, d’une part les produits d’origine togolaise afin de favoriser et d’encourager leur consommation et, d’autre part la culture togolaise ». La Foire made in Togo est « une manifestation que nous avons souhaité organiser pour permettre aux produits, aux biens et services fabriqués ou produits au Togo, de mieux se faire connaître. Le constat est que lors de la Foire internationale de Lomé, ces produits-là sont pratiquement submergés par les produits importés », a indiqué dans une interview accordée à l’agence Afreepress, le Directeur du CETEF, Johnson Kuéku- Banka.

DIASPORA

 

SPORTS

Togo : Antoine RANDOLPH remercie ses compatriotes et amis des réseaux sociaux !
Cela fait exactement deux mois que j’ai été libéré des geôles de la plus vieille dictature d’Afrique ! Nul n’ignore le pays où sévit cette dictature ; c’est bien le Togo qui en est le sinistre endroit ! Ma libération est le résultat des efforts conjugués et soutenus de l’opposition togolaise essentiellement représentée par sa diaspora, des réseaux sociaux animés par des Africains et des citoyens d’autres continents, des organisations internationales de défense des droits de l’homme, des démocrates français, de la diplomatie internationale et aussi de ma famille. J’ai déjà eu à remercier dans mes écrits et mes déclarations à la presse les différents groupes d’intervenants dans mon élargissement. Mais j’ai le sentiment que mon devoir de remerciement envers mes « libérateurs » ne serait pas entièrement accompli si je ne m’adressais pas directement et globalement à mes compatriotes de l’intérieur et de la diaspora ainsi qu’aux amis des différents réseaux sociaux pour leur exprimer ma profonde gratitude. C’est donc cette tâche que j’accomplis aujourd’hui en totale harmonie avec vous tous.
  Romao (Olympique de Marseille) et Adébayor (Crystal Palace) : défaite en coupe nationale
Le samedi 21 mai 2016 était un jour de finale de coupe pour les deux leaders du football togolais : Alaixys Romao avec l’Olympique de Marseille en France et Emmanuel Adébayor avec Crystal Palace en Angleterre. En France, l’Olympique de Marseille affrontait le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France. C’est le PSG qui s’est imposé sans surprise par le score de 4-2 alors qu’à la pause le score était de 1 -1. Certes Alaixys Romao n’est pas rentré en jeu car il a terminé sa saison sur une mauvaise note avec trois matchs de suspension écopés en fin de championnat. Une défaite également pour Adébayor, le capitaine des Eperviers dont le club Crystal Palace n’a pas pu remporter la FA CUP au mythique stade de Wemblay. C’est un Manchester United dominateur qui s’impose par 2 buts à 1 après les prolongations. Malgré cette défaite, Adébayor dont le contrat avec Crystal Palace prend fin en juin, désire tout de même rester en Angleterre la saison prochaine.

POLITIQUE

 

POLITIQUE

Togo : Manifestation de l’opposition du 21 mai 2016 pour la mise en oeuvre des réformes
Les principaux responsables de l’opposition togolaise, en l’occurrence ceux réunis au sein de Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015), appuyés par d’autres responsables de formations politiques telles que : « Les Démocrates », ainsi que certains dirigeants d’organisations de la société civile, des droits de l’homme et de la diaspora togolaise et tous ces citoyens togolais épris de paix, de justice et d’alternance, ont manifesté dans les rues de la capitale togolaise, Lomé ce samedi 21 mai 2016. Emmener les autorités togolaises à procéder à la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles telles que prévues par l’Accord Politique Global (APG) signé le 20 août 2006, est la raison principale qui sous-tend la manifestation dans les rues de Lomé des responsables, militants et sympathisants de l’opposition togolaise ce samedi. Cet appel lancé par les responsables de Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) a ainsi été entendu, en témoigne le nombre de ces fils et filles togolais épris de justice, de paix et d’alternance, qui ont pris d’assaut le point de départ (Bè-Kodjindji), lieu de départ de la marche de protestation.
  Togo : Peuple Togolais, notre pays est en danger. Mobilisons-nous !
L’ANC, la CDPA, le PSR et l’UDS-Togo, réunis au sein de CAP 2015, invitent toutes les forces vives de la Nation togolaise à prendre massivement part, à la marche suivie de meeting qu’ils organisent à Lomé, le Samedi 21 Mai 2016 à partir 8h00, pour exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales telles que prévues par l’Accord Politique Global (APG) ainsi que l’organisation transparente, participative et consensuelle de la décentralisation, nécessaires à l’édification de l’Etat de droit, à la démocratie à la base et à la bonne gouvernance dans notre pays Partis politiques, organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, populations togolaises, soyons tous au grand rendez-vous de CAP 2015, ce samedi 21 Mai 2016 à partir de 08h00, à Bè Kondjindji, pour une marche républicaine qui nous conduira, suivant l’itinéraire ci-dessous, à la plage face Ancien Palais de la Présidence, où se tiendra un grand meeting d’information.

SPORTS

 

CULTURE

Togo: Claude Leroy dévoile sa sélections de 23 joueurs locaux
Claude Leroy, le sélectionneur des éperviers du Togo, a dévoilé la liste de 23 joueurs locaux sélectionnés pour une série de matchs amicaux à travers le pays. Cette tournée débutera le 21 mai, face à une sélection régionale de Sokodé. L’objectif est de détecter de nouveaux talents. Liste des 23 sélectionnés 1 – KLOMEGAN Jean-Robert (AS TOGO-PORT) 2 – ADJAGBE Leonel (AFRICA FOOT) 3 – OURO-KOURA Arissou (ETECON) 4- LABA Yao (KOTOKO de Lavié) 5- KOMBE Edem (A.S OTR) 6- KEKE Delphin (ANGES de Notsé) 7- BANDJAK Paisse (Tigre Royal) 8- AMOUZOU Franck (A.S OTR ) 9- AKLI Frabrice (SPORTING CLUB) 10- DONOU Junior (A.S OTR) 11- AFASSUNUDJI David (A.S SWALLOWS) 12- DIASSY Pierre (AFRICA FOOT) 13- GAZOZO Kokou (A.S TOGO-PORT) 14- ATCHOU Franco (DYTO) 15- KOULOUM Maklibè (DYTO) 16 – DOSSEH Koffi (DYTO) 17- ADRY Kossi (DYTO) 18- MESSANH Eric (AS TOGO-PORT) 19- TALBOUSSOUMA Panawé (PROMOSTARS) 20- IDRISSOU Abilou (GBIKINTI de Bassar) 21- ESSO Hashral (KOROKI de Tchamba) 22- ASSOUMANOU Madjib (UNISPORT de Sokodé) 23 – AGORO Asharaf (TIGRE NOIR Cinkanssé)
  Livre: L'OMBRE DES BEAUX JOURS de l'auteur Ayi HILLAH
Esso effectue un retour dans le temps, à Pagala, un petit hameau entouré de collines de toutes parts. Enfant, il y avait appris que le bonheur n’est rien d’autre que la somme des petites joies éparses qui, prises séparément, ne signifieraient rien. Verra-t-il le même village où la parenté commence par le voisinage, où l’univers et les humains semblent se parler et où le bonheur se frôle ? Les vieux murs pentus racontent-ils toujours des histoires et des amours, des jubilations et des peines, des rires et des larmes à profusion ? L’ombre des beaux jours est un récit au ton poétique qui fait rêver d’un ailleurs et fait entrer dans un monde empli de belles singularités. À Paris: Librairie Galerie Congo, 23 Rue Vaneau, 75007 Paris, France. En Belgique, adressez vos commandes à ombredbj@yahoo.com Partout ailleurs, sur le site de l’éditeur : www.leseditionscana.com et chez toutes les librairies en ligne. Auteur Ayi HILLAH

ECONOMIE

 

AFRIQUE

"Choco Togo", du chocolat bio et 100% togolais
Un chocolat bio, équitable, 100% togolais, qui n'a pas besoin d'être conservé au frais et qui peut être vendu sur les étals des marchés du pays: c'est le pari audacieux lancé par la coopérative Choco Togo. "Cela fait plus de 120 ans que le Togo cultive le cacao, mais on ne fait que l'exporter! Les cacaoculteurs togolais ne connaissent même pas le goût du chocolat", dénonce Komi Agbokou, promoteur du projet. Désormais, les fèves de cacao cultivées par 1.500 petits exploitants de la région d'Akébou, dans le sud-ouest du Togo, sont décortiquées par une quarantaine de femmes de la région puis transformées à Lomé en tablettes de 80 grammes vendues 1.000 Francs CFA (1,50 euro) dans les boutiques de la capitale. Avec ses quelque 10.000 tonnes de production par an, le Togo fait figure de poids plume par rapport aux géants ghanéen et ivoirien, qui, à eux seuls, représentent près de 60% de la production mondiale de cacao. Choco Togo, 100% naturel et à très forte teneur en cacao (60 à 100%), se destine surtout au marché local, avec une particularité qui a son importance: grâce à sa texture granuleuse, le chocolat résiste à la chaleur. "Jusqu'à 35 degrés, il ne fond pas", explique M. Agbokou. Pratique pour les nombreux foyers togolais qui ne sont pas équipés de réfrigérateur et pour les commerçants des marchés qui voudraient les proposer sur leurs étals.
  MainOne veut débloquer le potentiel numérique inexploité de l'Afrique
MainOne reste au premier plan de l'initiative pour le haut débit en Afrique de l'Ouest avec des investissements dans les infrastructures de télécommunication dans toute la région et le sponsoring de forums majeurs pour faire avancer les activités relatives au haut débit dans la région, comme la rencontre de la commission africaine lors de la Semaine mondiale des télécommunications, devenue un rendez-vous incontournable pour les acteurs du continent tout entier. Au cours de ses plus de cinq années d'opération, l'entreprise s'est forgée une solide réputation de fournisseur préféré de solutions de connectivité et de centre de données, en fournissant des solutions de connectivité régionales et en créant un accès pour les fournisseurs de contenu internationaux à la recherche d'un accès direct aux abonnés dans le sous-continent. L'entreprise continue d'étendre la portée de son réseau de manière organique et au travers de partenariats. Elle couvre aujourd'hui huit pays de l'Afrique de l'Ouest y compris le Nigeria et le Ghana.

DIVERS

 

SOCIETE

Togo : La misère du peuple togolais n'est pas due à la croissance démocratique spectaculaire
Tout récemment, j’ai entendu proférer, par une personnalité censée être une “autorité nationale ” de chez nous, une « thèse » qui laissait croire que l’indescriptible misère matérielle et immatérielle actuelle du Peuple togolais serait une conséquence directe de la croissance démographique enregistrée dans notre Pays entre 1960 et 2016. Misère qui crève les yeux à tout observateur un tantinet soit peu attentif. En effet, aux termes d’un rapport officiel du gouvernement togolais, les ratios suivants, relatifs au seuil de pauvreté internationalement établi, sont notés en allant du sud au nord de la Terre de nos Aïeux. Selon les chiffres rendus publics par le Ministre de l’économie et des finances, en prenant 10 Togolais par région, on est ahuri par la proportion des personnes très pauvres. En voici le tableau : 5 personnes sur 10(53,9%) dans la région maritime 6 Personnes sur 10(64,7%) dans la région des plateaux 7 personnes sur 10(68,4%) dans la région de la Kara 8 personnes sur 10(80,2%) dans la région centrale 9 personnes sur 10 (90,8%) dans la région des savanes
  Togo : Amnesty International dénonce la situation des droits humains
La situation des droits humains au Togo stagne et les autorités n’ont pas respecté les engagements pris devant la communauté internationale depuis cinq ans, a déclaré Amnesty International dans un rapport publié aujourd’hui, alors que le président Faure Gnassingbé célèbre ses onze ans au pouvoir. Togo. Droits humains : encore un long chemin à parcourir démontre que les autorités ont ignoré ou partiellement mis en œuvre la plupart des recommandations émises lors du passage du pays à l’Examen périodique universel (EPU) de 2011. Le rapport contient l’analyse et les recommandations d’Amnesty International en direction du deuxième cycle de l’EPU du Togo en octobre-novembre prochain. « Ces cinq dernières années, les forces de sécurité ont tué et blessé plusieurs personnes lors de manifestations pacifiques, des journalistes et des défenseurs des droits humains ont été arrêtés, les conditions carcérales ne répondent pas aux normes internationales et l’impunité pour les violations des droits humains a persisté », a déclaré François Patuel, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

POLITIQUE

 

SPORTS

Togo : Nous sommes fiers de notre hymne national...OUI « vainquons ou mourons mais dans la dignité »
Quelle mouche a donc piqué Mgr Philippe Kpodzro, archevêque de Lomé, valeureux guerrier de la lutte pour la démocratie au Togo dans les années 1990, de vouloir aujourd’hui édulcorer notre hymne national. Il propose que la phrase « vainquons ou mourons mais dans la dignité » soit remplacée par « vainquons et vivons dans la dignité ». C’est une invitation à la lâcheté ou à la médiocrité, soit une émasculation des vaillants combattants de la liberté que sont les Ablodévio. Cet hymne qui invite au don de soi reflète la détermination des Togolais dans leur lutte pour une indépendance sans concession. Nos parents ont su s’adapter aux colons allemands puis imposer notre indépendance à l’administration coloniale française… La liberté ne se donne pas, elle s’arrache. Depuis Sylvanus Olympio, père de l’indépendance du Togo et le seul président démocratiquement élu des Togolais assassiné en 1963 par Etienne Eyadéma serviteur de l’armée coloniale française, notre pays est sous le joug de la dictature de cette famille Eyadema – Gnassingbé. Ce pouvoir clanique militaro-civil perdure toujours. Pour nous libérer de ces oppresseurs, OUI, « vainquons ou mourons mais dans la dignité »
  Togo : Emmanuel Adébayor enthousiasmé par Claude Le Roy le nouveau sélectionneur des Eperviers
Après avoir entrainé les équipes nationales du Cameroun (à deux reprises), le Sénégal, la République démocratique Congo (deux fois), le Ghana et le Congo, Claude Le Roy va diriger le Togo. C’est sa sixième sélection nationale africaine; «le sorcier blanc » s’est engagé pour trois ans avec les Eperviers. Le Français, âgé de 68 ans, qui a déjà disputé huit phases finales de CAN dont une a remportée en 1988 avec le Cameroun. Emmanuel Adébayor c’est affiché dernièrement à ses cotés sur un réseau social et il écrit : « Avec tout le talent que nous avons au Togo, notre équipe nationale mérite un coach compétent. Je suis content de voir que nous faisons du progrès ; nommer Claude Le Roy comme nouveau coach est un grand pas vers l’avant. C’était tout ce que je voulais mon pays…La positivité ! » Par Alan-John EHUI

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  03/11/2016 - Soirée caritative de l’association GBENODOU le samedi 12 novembre à Clichy
•  01/11/2016 - TOGO : Valls chez Faure Gnassingbé... un pied de nez à l’opposition togolaise
•  31/10/2016 - Togo : André Afanou (CACIT) vitupère contre les «religieux» togolais et Faure Gnassingbé
•  31/10/2016 - Togo : Manuel Valls et Jean-Pierre Fabre… le temps du soutien du PS français
•  27/10/2016 - Togo : Lettre à Manuel Valls pour tourner la page de la dictature des Gnassingbé
•  25/10/2016 - Imminente visite de Manuel Valls au Togo : Lette ouverte au Premier Ministre de la France
•  24/10/2016 - Faire-part de décès de Alphonse Olympio dit Fonfon
•  20/10/2016 - Une Imposture de Trop au Togo
•  18/10/2016 - A Tiken Jah Fakoly, les félicitations , les encouragements et hommages de l'Afrique
•  11/10/2016 - Togo: Discours d'ouverture de Jean-Pierre Fabre au colloque sur l'alternance en Afrique
•  10/10/2016 - Togo : La CDPA justifie son refus de participer au sommet sur la sécurité maritime
•  08/10/2016 - Gabon: Jean PING organise la résistance pour imposer la victoire du peuple gabonais
•  08/10/2016 - Lettre ouverte de la campagne «Tournons la Page» à François Hollande
•  08/10/2016 - Togo : Colloque de CAP2015 sur la problématique de l'alternance politique en Afrique
•  08/10/2016 - Togo : Jusques à quand , Question à l'endroit de la "communauté internationale"
•  29/09/2016 - Togo : Intervention de l'ANC à l’adoption du projet de loi portant modification du code pénal
•  28/09/2016 - Togo GRAD: Réflexion sur les réformes politiques et institutionnelles
•  16/09/2016 - Togo : Déclaration du CAP 2015 salue la lutte du peuple gabonais
•  08/09/2016 - Au Togo aussi, le dernier mot sera à la démocratie
•  02/09/2016 - Aného – Togo : Quand Ekpéssosso devient Ekpédada

PORTRAITS

MOHAMED MO IBRAHIM : "ALI BONGO N'A PAS GAGNé ...UN POINT UN TRAIT! "

DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...


OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)