29/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Existence de la grippe aviaire au Togo

PANA-23/06/07 – Le ministre togolais de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Yves Madow Nagou, a confirmé vendredi soir à Lomé l’existence d’un foyer de la grippe aviaire dans une ferme avicole à Sigbehoue, dans le sud-est du pays. Les premiers résultats provenant d’un laboratoire d’Accra, au Ghana, confirment l’existence de la grippe aviaire », a-t-il déclaré, indiquant que des échantillons ont été envoyés en Italie. La ferme, qui abritait 5.574 volailles, a enregistré au début de ce mois la mort de 50 pour cent de son effectif. Des services du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche avait alors procédé à des autopsies sur plusieurs poulets morts et prélevé des organes envoyés à deux laboratoires au Ghana et en Italie.

M Nagou a affirmé que depuis le 13 juin la ferme a effectué plusieurs abattages de volailles dont les carcasses ont été incinérées ou enfouis dans des fosses.

En plus, le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a mis en quarantaine la ferme et mène une enquête épidémiologique dans toute la zone, assurant également le suivi médical des personnes travaillant dans la ferme contaminée.

En février 2006, le gouvernement togolais a mis en place un plan d’action comportant un système d’alerte nationale, la formation des personnels médicaux et le renforcement de la surveillance par la création des comités locaux de vigilance.

Il a interdit, depuis octobre 2006, l’importation de « volailles vivantes et dérivés » en provenance des pays touchés par la grippe aviaire.

Lomé – 23/06/2007