25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le Premier Ministre togolais Koffi SAMA à Paris

M. Koffi Sama, reconduit dans ses fonctions de Premier Ministre du Togo, est depuis mercredi 13 novembre 2002 à Paris pour, selon la formule officielle, « prendre part au congrès fondateur de l’Union pour la Majorité Présidentielle » (UMP), le parti du président français Jacques Chirac.

Cette invitation d’Alain Juppé, Président de l’UMP, serait un encouragement à la politique du RPT au Togo. Cette démarche étonne les observateurs les plus avisés car l’UMP est un parti démocratique défendant les libertés individuelles alors que le RPT est un parti unique, adversaire de la démocratie, qui soutient l’autocrate Eyadéma. Le congrès fondateur de l’UMP s’ouvrira le 17 novembre au parc des expositions du Bourget, près de Paris.

Cette visite, après la mascarade électorale du 27 octobre 2002 boycottée par l’opposition et désapprouvée par la communauté européenne et les Etats-Unis, suscite l’inquiétude de tous les Togolais. Après ce désaveu, Paris ne vient-il pas à la rescousse d’Eyadéma en lui donnant un sauf-conduit pour se maintenir au pouvoir après mars 2003 ?

Depuis le début des mouvements de démocratisation en 1990, la politique africaine de la France au Togo est incohérente. Bon nombre d’hommes politiques de droite comme Charles Pasqua, Jeanou Lacaze, Bernard Debré, Michel Rocard et bien d’autres font souvent le déplacement de Lomé 2. Le Président Chirac ne cache pas son amitié au général Eyadema. Paris n’est pas encore disposé à lâcher le vieux despote.

La rédaction