06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : flux des élèves vers les écoles gratuites

Xinhua-04/10/2008 – Le gouvernement prend des dispositions pour contenir un flux incontrôlable des enfants vers les préscolaires et les primaires où les enseignements sont désormais gratuits à partir de la rentrée scolaire le 6 octobre.

A l’issue d’une réunion du Conceil des ministres, le ministre togolais des Enseignements primaires et secondaires, Yves Madaw Nagou, a souligné que ces écoles n’acceptent que les enfants ayant six ans révolus ou ceux qui vont avoir six ans révolus au cours de l’année scolaire au plus tard le 30 mars 2009 et qui ont au plus neuf ans.

Le flux massif vers les écoles posera le problème de salle et aussi d’enseignants. Quelque 2 millions d’élèves sont attendus pour prendre le chemin de l’école cette rentrée d’octobre. Le gouvernement entend ouvrir dans ces conditions de nouvelles classes et a annoncé déjà avoir augmenté de 800 pour atteindre 2. 050 le nombre d’enseignants devant être recrutés.

« Nous limitons l’accès aux classes à ceux qui ont leur certificat de naissance, le temps de contrôler l’identité et l’âge des élèves présents dans les salles », a déclaré le ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l’Alphabétisation Yves Madow Nagou, au cours de la semaine, s’expliquant sur le problème à la presse.

Toutefois, bon nombre d’enfants, surtout ceux des milieux ruraux, ne disposent pas de certificat de naissance.

Le ministre Nagou a affirmé que des dispositions sont en cours en collaboration avec le ministère de la Justice pour envisager des audiences foraines qui permettront d’établir rapidement des certificats.