06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo Présidentielles: Mobilisation générale pour la vérité des urnes

Peuple Togolais et sa diaspora !

L’heure est très grave car une entreprise de grande envergure de falsification des résultats du scrutin du 4 mars 2010 est en cours !

Une installation frauduleuse de système informatique destinée à être mise en réseau avec le système informatique de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) chargée de la collecte et de la centralisation des résultats, en provenance des Commission Electorales Locale Indépendantes (CELI), vient d’être découverte à Lomé. Ce système informatique monté en parallèle à celui de la CENI aurait été installé par les mêmes techniciens que ceux requis par la CENI à la Résidence du Bénin, et serait à la solde d’un candidat à cette élection. Ce système informatique frauduleux est censé fabriquer de faux résultats, qui par le biais d’un réseau connecté sur le vrai système informatique de la CENI, écrasera et remplacera les vrais résultats centralisés par la CENI, pour ne laisser à cette dernière que les faux résultats à proclamer.

Une plainte en justice a été déposée et le Procureur de la République de même que les responsables des missions d’observation de la Francophonie, de l’Union Africaine (UA), de la CEDEAO et le chef de la Mission militaire d’observation de la CEDEAO ont été officiellement informés par le candidat Agbéyomé KODJO.

(…)

Nous interpellons l’ensemble des observateurs dépêchés par la communauté internationale pour surveiller le déroulement de ces élections, toutes les chancelleries accréditées au Togo et tous les Chefs d’Etat des pays partenaires de notre pays, l’Union Européenne qui a contribué à hauteur de 19 millions d’Euros au bon déroulement du scrutin, afin qu’ils jouent pleinement et activement, leur rôle en interférant pour empêcher la grossière manipulation en cours des résultats électoraux !

Devant des actes aussi graves pour assombrir davantage l’Avenir du peuple Togolais, l’heure est venue dans l’intérêt supérieur de la Nation, d’une mobilisation et d’une vigilance sans précédent de toutes les forces décidées à faire triompher la démocratie et la paix civile dans notre pays.

Nous lançons un appel solennel, à tous les Patriotes de quelque bord que ce soit du Togo et de sa diaspora, à se tenir prêts et vigilants pour défendre les intérêts supérieurs du peuple Togolais.

Vive la démocratie Togolaise, vive la République ! Lomé, le 5 mars 2010.

Agbéyomé KODJO.

Annexes : copie du courrier adressé au chef de la mission d’observation de la CEDEAO