24/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Rentrée parlementaire sur fond de tension

Les 81 députés issus des élections législatives du 14 octobre dernier au Togo, ont fait leur rentrée parlementaire cet après-midi au Palais des Congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale, marquée par des passes d’armes verbales entre députés du camp présidentiel et opposants.

Les 50 députés du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir), les 27 députés de l’Union des forces de changement (UFC, opposition) et les 4 du Comité d’action pour le renouveau (CAR), ont suivi le discours solennel du doyen d’âge, Frititi Voulé, qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence de plusieurs invités comprenant le corps diplomatique et des représentants des partenaires au développement.

Le doyen d’âge qui a rappelé aux nouveaux députés leurs tâches, les a appelés « à travailler pour le pays », avant de tomber sous le coup d’une énorme bourde lui faisant dire que les députés de l’UFC sont des « mécréants ».

En signe de mécontentement, les partisans de l’opposant Gilchrist Olympio ont refusé d’applaudir le discours du doyen.

« Il faut s’éloigner de la polémique inutile comme l’a tenté le doyen d’âge en nous traitant de mécréants », a affirmé plus tard le député Patrick Lawson, vice-président de l’UFC, avant de marteler : « nous répondrons par les termes utilisés par nos adversaires ».

Cependant, a-t-il souligné, « nos préoccupations actuelles, ce sont les problèmes qui ont trait à la vie quotidienne des Togolais »,

L’UFC et son leader, l’opposant Gilchrist Olympio, avaient vivement dénoncé des fraudes lors du srutin législatif dernier et contesté la victoire de la majorité absolue au Parlement (50 sièges) par le RPT de Faure Gnassigbé, désigné par les autorités militaires puis élu à la suite à la tête du Togo après la mort en février 2005 de son père Eyadéma, qui a dirigé le pays pendant 38 ans.

Une autre séance à l’hémicycle est prévue mercredi prochain pour les députés, pour l’élection des membes du bureau du Parlement, a indiqué le bureau provisoire.

Lomé – 13/11/2007

Panapress