05/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

UFC-Togo: Déclaration relative à l’augmentation des prix des produits pétroliers

Le gouvernement a procédé, le vendredi 18 Juin 2010 tard dans la soirée, à une augmentation de près de 15% des prix des produits pétroliers. Cette augmentation qui n’a fait l’objet d’aucune concertation au Togo avec les partenaires sociaux, ne semble reposer sur aucune justification en rapport avec le contexte sociopolitique national. En effet :

– au moment où la cherté de la vie, la précarité, la misère et la pauvreté atteignent la grande majorité des Togolais,
– au moment où les travailleurs, floués dans la mise en œuvre des conclusions des dialogues sociaux avec les pouvoirs publics, voient leur pouvoir d’achat réduit à néant,
– au moment où les populations togolaises, victimes d’inondations saisonnières, sont une fois encore abandonnées à leur triste sort, sans aucune perspective de salut,
– au moment où les auteurs de crimes économiques font un étalage sans vergogne de leurs biens mal acquis et circulent en toute impunité avec, en prime, des nominations à des postes importants,
– au moment où le pays s’enlise plus que jamais dans une crise politique aggravée par le hold-up électoral du 04 Mars 2010,
– au moment où les populations togolaises frustrées se mobilisent pour exprimer à travers diverses manifestations leurs aspirations légitimes à l’alternance et au changement,
– au moment où les populations togolaises sont révoltées contre les tentatives perverses des pouvoirs publics de faire disparaître les partis politiques de l’opposition,

une telle décision est l’expression patente de l’arrogance, de l’insolence et de l’indifférence qui caractérisent la gouvernance d’un régime RPT illégitime et impopulaire. Elle apparaît comme une véritable injure et un mépris au peuple togolais tout entier.

L’Union des Forces de Changement (UFC) dénonce la décision inopportune et scélérate d’augmenter les prix des produits pétroliers. Elle exige l’abrogation immédiate de cette mesure qui ne vise qu’à renflouer les caisses occultes du pouvoir RPT.

L’UFC condamne les répressions sanglantes des manifestations légitimes de protestation et de revendication spontanées des populations par les forces armées et de sécurité. Elle exige la libération immédiate et sans condition de toutes les personnes arrêtées au cours des manifestations.

L’UFC exprime sa compassion aux familles endeuillées et aux blessés. Elle marque sa solidarité avec les travailleurs de tous les secteurs en lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Fait à Lomé, le 24 Juin 2010
Pour le Bureau National,
Le Secrétaire Général
Jean-Pierre Fabre

U N I O N D E S F O R C E S D E C H A N G E M E N T (U F C)
59, Rue Koudadzé, Lomnava – BP 62168 – Lomé, Togo
Tel /Fax 221 33 32 / 338 01 85