28/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Appel du MODENA à voter pour les forces du changement au Togo

MOUVEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT NATIONAL

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DU BUREAU DIRECTEUR NATIONAL (BDN)

Lomé, le 27 septembre 2007

INTERVENTION LIMINAIRE

Chers Consoeurs et Confères, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les journalistes,

Chers camarades du MODENA ;

Chers amis invités,

Au nom du Bureau Directeur National (BDN) du Mouvement pour le Développement National (MODENA) dont je suis le président, je tiens à remercier la Direction de la Maison du journalisme d’avoir accepté que la conférence de presse de ce jour se tienne dans les murs de cette Maison.

Par les temps qui courent, il est normal que votre Maison, je devrais dire notre Maison commune, soit le gîte pour la liberté d’expression et la liberté de la presse sans lesquelles, il n’y a pas de libre confrontation d’idées, source du progrès général et du développement authentique.
Avant tout chose, nous tenons au nom du MODENA à exprimer notre solidarité agissante avec nos sœurs et nos frères, victimes des inondations sur toute l’étendue du territoire national

Le samedi 22 septembre 2007, et le mardi, 25 septembre 2007, conformément aux dispositions pertinentes du Code électoral, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et la Cour Constitutionnelle ont arrêté et publié la liste officielle des candidates et candidats aux prochaines élections législatives.

Chers consœurs et confrères et Chers Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les Invités et Chers Amis,

Vous y constatez l’absence d’une liste de candidates et de candidats présentée par le Mouvement pour le Développement National (MODENA).

A sa création, le 24 mars 2007 dernier et à son lancement officiel, le 21 avril suivant, le Bureau Directeur National (BDN) du MODENA par ma voix avait affirmé hautement et fortement qu’il était trop tôt pour que le tout nouveau parti qui venait d’être créé aille à des élections législatives anticipées, alors prévues pour le 24 juin.

Reportée pour le 5 août, la date de ces élections législatives anticipées ne convenait toujours pas au MODENA et son Bureau Directeur National le fit savoir publiquement.

Elargie aux membres fondateurs du parti et à ses militants influents et après avis de personnalités indépendantes mais proches du parti, la dernière réunion du Bureau Directeur National, tenue le dimanche 23 septembre dernier, a réitéré, à la suite de plusieurs heures de vives discussions, la décision du MODENA de ne pas participer à ces élections législatives anticipées du 14 octobre prochain.
Dans le même temps, des consignes claires ont été données au Bureau Directeur National.

Contre les forces de l’inertie et de l’immobilisme, responsables des dures épreuves que subit le peuple togolais sans distinction aucune, des instructions fermes ont été données pour que le MODENA soutienne activement les partis et mouvements qui, dans le pays, n’ont cessé de lutter depuis des lustres pour un changement profond et une transformation sociopolitique globale, qui permettent à la « Terre de nos aïeux » de devenir le pays de la liberté et de l’indépendance recouvrées et une société où la modernisation industrielle, gage de la prospérité, est conçue, planifiée et exécutée dans l’intérêt des populations toutes entières sans distinction tribalo-ethnique, régionale, religieuse et socioprofessionnelle.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Nous nous retrouvons, ce jour, non pour une quelconque explication mais pour vous donner les raisons qui ont motivé la décision du MODENA de ne pas participer aux prochaines législatives du 14 octobre.

Une position qui suscite, vous vous en doutez, maintes interrogations dans une opinion nationale où la création du MODENA, « le parti de l’avenir et de l’espérance », a suscité beaucoup d’espoirs.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les journalistes, invités et Chers amis,

Merci du fond du cœur d’avoir répondu favorablement à l’invitation du Bureau Directeur National du MODENA.
Je ne doute pas un seul instant que vous saurez transmettre fidèlement à vos lecteurs ou interlocuteurs, les propos que nous tiendrons ici au nom des milliers de militants du MODENA, répartis sur l’ensemble du territoire national.

M. Atsutse Kokouvi AGBOBLI