07/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Collectif Sauvons le Togo: Communiqué du 16 juin 2012

COMMUNIQUE DU 16 JUIN 2012

Ce samedi 16 juin 2012 les forces de sécurité ont empêché la tenue de la marche hebdomadaire du Frac à laquelle s’est associée le Collectif Sauvons le Togo dans le cadre de la célébration de journée de l’enfant africain.

Tôt ce matin les domiciles de Jean Pierre FABRE leader de l’ANC, Aimé GOGUE leader de ADDI ont été encerclé par les forces de l’ordre. Elles ont également investi Tokoin Trésor d’où est censé partir la marche et ont lancé des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Plus tard on apprend que Me Zeus AJAVON Coordinateur du Collectif Sauvons, Maitre Raphael Kpandé Adzaré, Rapporteur Général, Me Gil-Benoit AFANGBEDJI Trésorier Adjoint ont été arrêtés par le Capitaine AKAKPO du service de renseignement et d’investigation, qui leur notifie qu’une information judiciaire a été ouverte à leur encontre. Messieurs Edem Atantsi de l’ANC, Pédro AMOUZUN et Ferdinand AYITE de SOS Journaliste en Danger, Membres du Collectif furent aussi interpellés et arrêtés.

Invité par appel téléphonique à se rendre au SRI, Mr Agbéyomé KODJO leader de OBUTS, a fait comprendre au Capitaine AKAKPO, qu’il se rendra à son invitation avec ses avocats. Agbéyomé KODJO ancien Président de l’Assemblée Nationale ne peut être recherché, ni arrêté sans la levée de son immunité parlementaire par l’assemblée selon la législation en vigueur au Togo.

Le CST s’indigne contre ces manœuvres anti républicaines qui font injure à la position de la France qui appelle à l’apaisement et exige la libération immédiate et sans condition des responsables arbitrairement arrêtes, ainsi que celles de toutes les personnes arrêtées lors des manifestations du CST

Fait à Lomé le 16 Juin 2012.

POUR LA COORDINATION GENERALE
AGBEYOME KODJO