28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Colloque le 23 avril à Bruxelles: Togo, Lutte d’un peuple pour la démocratie

Colloque parrainé par le Sénateur Pierre Galand

Le 5 février 2005, suite au décès du président togolais Gnassingbé Eyadéma après 38 ans de règne dictatorial, un coup d’Etat militaire tente de ‘monarchiser’ la République togolaise en imposant le fils d’Eyadéma, Faure Gnassingbé, à la tête du pays. Sous l’effet conjugué de la mobilisation de la population togolaise et des pressions de la communauté internationale, les putschistes abandonnent – provisoirement – le pouvoir conquis par la force. Ces événements projetteront le Togo, petit pays d’Afrique de l’Ouest peu connu, sous les feux des projecteurs internationaux durant quelques jours. Les élections présidentielles anticipées, prévues le 24 avril prochain et considérées comme l’ultime alternative de règlement pacifique de la crise sociopolitique au Togo, se préparent dans des conditions ne garantissant pas la transparence du scrutin. Elles s’apparentent plutôt à une tentative de légalisation de Faure Gnassingbé à la tête du Togo, avec le soutien de la France.
Comment ce petit pays de l’Afrique de l’ouest a-t-il basculé dans une dictature cynique? Quelle est la situation des droits de l’homme dans ce pays sous régime dictatorial depuis près de 40 ans? Comment le peuple togolais se mobilise-t-il pour construire un Etat démocratique? Quelles peuvent être les conséquences de la « monarchisation » en cours au Togo sur les jeunes démocraties du Sud? Les élections du 24 avril 2005 seront-elles transparentes et équitables? Que peut faire la communauté internationale pour soutenir la démocratie naissante au Togo?

Telles sont quelques interrogations auxquelles ce colloque, organisé par la plate-forme d’organisations de la société civile, « Ensemble pour le Togo », tentera de répondre, afin de sensibiliser la classe politique, les citoyens, la société civile et les organes d’informations belges sur la situation sociopolitique togolaise.

Programme
9h30 – 12h30 – 1ère partie: La dictature togolaise Des indépendances à l’instauration des régimes de dictature en Afrique. Les mécanismes de la dictature togolaise
Arsène Bolouvi, Historien et militant des droits de l’Homme, Ancien Président
d’ACAT-Togo
Dictature et droits de l’homme au Togo
Benoît Van der Meerschen, FIDH, co-auteur du rapport “Togo, l’arbitraire comme norme et 37 ans de dictature“
Témoignages de victimes de la dictature au Togo
Débat

13h30 – 16h30 – 2ème partie: le processus démocratique au Togo La longue marche du peuple togolais pour la démocratie
Comi Toulabor, Directeur de recherche FNSP, Centre d’étude d’Afrique Noire, IEP de Bordeaux
Le rôle de la France dans la situation au Togo
Gilles Labarthe, membre de DATAS (Agences de Presse), auteur de “Togo, de l’esclavage au libéralisme mafieux”
Les élections présidentielles: enjeux et perspectives
Yannick Bigah, Ancien Président d’ACAT-Togo, membre de la plate forme “Ensemble pour le Togo”
Débat
Mot de clôture, informations sur la plate-forme « Ensemble pour le Togo »

Lieu
IHECS, Institut des Hautes Etudes en Communications Sociales
Rue de l’Etuve, 58-60, B-1000 Bruxelles
Entrée libre
Renseignements et réservations: Yannick Bigah 0498/75.43.24, Justin Alofa
0478/35.49.12
Fax: 04/342.56.52