29/02/2024

Les actualités et informations générales sur le Togo

Engagements démocratiques: des progrès « considérables » ont été réalisés, selon l’UE

XINHUA 19/10/06–Le Togo a réalisé des « progrès considérables » ces derniers mois dans la mise en oeuvre des  » engagements démocratiques » souscrits envers l’Union européenne (UE) , a indiqué mercredi soir un responsable d’une mission de l’UE à Lomé, a rapporté jeudi le site web de la présidence togolaise.
Une mission de l’UE séjourne depuis mardi et jusqu’à jeudi à Lomé pour une évaluation des engagements pris par le Togo en avril 2004 pour la reprise de la coopération entre les deux parties, rompue depuis 1993 pour « déficit démocratique »

« Nous avons constaté des progrès considérables dans la mise en oeuvre » de ces engagements, a déclaré sur les médias d’Etat un membre de la mission, Manuel Lopez Blanco.

« Depuis la dernière mission (mars 2006), le gouvernement et les forces politiques ont fait des progrès (…) Nous espérons aller de l’avant très rapidement », a indiqué M. Blanco.

Les membres de cette mission ont eu des discussions avec le Premier ministre, Yawovi Agboyibo, et certains ministres, notamment ceux des Affaires étrangères, de la Coopération et de la Sécurité.

Ils doivent également rencontrer des membres de la classe politique et de la société civile, dont les délégations ayant participé au dialogue intertogolais.

Le gouvernement togolais avait souscrit 22 « engagements démocratiques » envers l’UE, dont celui d’organiser un dialogue avec l’opposition.

Démarré en mai 2004, ce dialogue s’est achevé le 20 août après la signature d’un « accord politique global » censé mettre fin à dix ans de violences et d’instabilité.

Cet accord prévoit notamment l’organisation d’élections législatives, le mandat du Parlement s’achevant en octobre 2007.

L’organisation de législatives « transparentes » est la principale condition posée par l’UE pour la reprise de la coopération avec le Togo.