28/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Football : Promesse une élection transparente à la FTF

Xinhua-09/01/09– Le ministre togolais de la Jeunesse et des Sports, Christophe Tchao, a assuré que l’élection nouveau bureau exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF), prévue le 18 janvier, sera transprente.

« J’ai la conviction que les élections qui vont se dérouler le 18 janvier se feront dans la transparence totale. J’ai vraiment espoir qu’après ces élections, les Togolais pourront se serrer les coudes, se donner la main et reconstruire le football que nous aimons tant et que nous adorons », a dit en substance le ministre dans un entretien publié vendredi par le magazine « Togo Football »

Il indiqué que cette élection permettrait de désigner « l’homme qu’il faut (…) pour relancer le développement du football togolais ».

L’organisation du scrutin du 18 janvier est une décision de la Fédération internationale de Football (FIFA) pour mettre fin à plusieurs mois de blocage dans le fonctionnement du bureau exécutif de la FTF, une paralysie causée par une mésentente chronique entre les dirigeants.

« Ce qui a fait le blocage, en réalité, c’est l’esprit d’intolérance. On ne peut pas être ensemble et refuser de se parler; ça ne peut pas marcher », a relevé le ministre.

Elu en janvier 2007, en principe pour quatre ans, avec à sa tête Tata Avlessi, le bureau exécutif de la FTF a été dissous en septembre dernier par le gouvernement qui voulait mettre fin au conflit interne de personnalité, un conflit paralysant ses activités. Il a été remplacé par un Comité provisoire de gestion qui passera les rênes à l’équipe dirigeante qui sera issue du scrutin du 18 janvier.

Le mode électoral adopté est « le scrutin de liste », chaque candidat à la présidence étant « tête de liste » et devant se présenter avec son bureau au complet. Lorsqu’un prétendant à la présidence est élu, c’est donc toute sa liste qui est élue. L’avantage de ce mode de scrutin est d’avoir une équipe dirigeante homogène et de prévenir les rivalités au sein du futur bureau dans une large mesure.

Trois candidats sont en lice pour la présidence de la FTF: Rock Gnassingbé qui a déjà exercé un mandat à la tête de cette instance; Tata Avlessi, le président sortant dont le mandat a été écourté en raison du blocage intervenu au sein de son bureau; Winny Dogbatsè, président du club Gomido de Kpalimé.