26/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Kofi YAMGNANE : « Togo, Silence on tue….L’assourdissant silence de la France de Chirac »

TOGO : SILENCE ON TUE !

L’élection présidentielle du 24 avril au Togo n’augure rien de bon : distribution aléatoire de cartes électorales et radiations arbitraires, interdiction des médias privés… ont débouché sur la violence de la rue, réponse à la violence institutionnelle installée et encouragée par un pouvoir qui s’accroche à ses prébendes, même au prix de vies humaines.

Une brochette de généraux mafieux ont décidé, y compris en défiant le monde entier, d’amener le peuple togolais à s ‘écraser sur le mur de leur folie. Après avoir limogé le Ministre de l’Intérieur, Monsieur François Boko qui souhaitait le report de l’élection pour cause de violences et de meurtres programmés, ils s’apprêtent déjà à proclamer « l’élection » de leur candidat, quoi qu’il advienne.

L’assourdissant silence de la France de Chirac qui reçoit à l’Elysée ces mêmes généraux (mais dans quel dessein ?), l’incapacité caractérisée de la CEDEAO et de l’Union Africaine, l’incompréhensible indifférence de l’ONU(Rwanda !) devant le drame qui se prépare au Togo sont autant de gages donnés au RPT et à ses milices et autant d’injures infligées au peuple togolais.

Devant cette intolérable situation :
– Je mets en garde le gouvernement français qui semble avoir décidé d’exposer 3000 compatriotes vivant au Togo : le Togo ne doit pas devenir une autre Côte d’Ivoire.
– J’appelle solennellement les militaires togolais à refuser de faire usage de leurs armes contre leurs propres frères et sœurs.
– J’appelle les acteurs politiques à la conscience du sens de leur responsabilité, aujourd’hui et demain.
– J’appelle la jeunesse togolaise à refuser de s’entretuer.
– J’appelle la société civile et les églises du Togo à accentuer leur pression sur un pouvoir aveugle et sourd à la souffrance de tout un peuple.
– Combien de morts le peuple togolais doit-il consentir pour être entendu ?

Kofi Yamgnane