27/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

La Cour constitutionnelle togolaise invitée à annuler le scrutin

Lomé, Togo, 01/05 – Le Collectif des associations de la société civile et des organisations syndicales a invité vendredi à Lomé la Cour constitutionnelle togolaise à invalider les résultats de la présidentielle du 24 avril donnant Faure Gnassingbé vainqueur avec 60,22 pour cent des suffrages.

Selon le Collectif, ces résultats « ont été fabriqués de toutes pièces et ne correspondent nullement avec les chiffres donnés dans les procès verbaux des Commissions électorales locales indépendantes (CELI) ».

Le porte-parole du Collectif, Zeus Ajavon, a affirmé que « Emmanuel Akitani-Bob (le candidat de la Coalition de l`opposition) a remporté l`élection avec un large écart ».

La Coalition a vivement critiqué les irrégularités ayant émaillé le déroulement de l`élection, dénonçant l`irruption violente de l`armée dans des centres de vote pour confisquer des urnes afin d`en empêcher le dépouillement.

lle appelle la communauté internationale, principalement l`Union africaine, l`Union européenne et les Nations Unis, « à prendre en charge le dossier togolais avant qu`il ne soit trop tard ».

Selon les résultats officiels donnés mardi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Akitani-Bob est arrivé deuxième avec 38,19 pour cent des voix derrière le candidat du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir), Faure Gnassingbé.

Le verdict a été accueilli par de violentes manifestations des militants de l`opposition, faisant une centaine de morts selon plusieurs sources officieuses.