09/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’accusation dans l’impasse : le procès de Claude Ameganvi renvoyé à une date ultérieure

Claude Ameganvi et Julien Ayih devront encore attendre un peu plus dans les geôles d’Eyadema avant d’être fixé sur leur sort. Le procès qui devait avoir lieu ce matin à 8 heures a été unilatéralement renvoyé à une date ultérieure par le Président du tribunal de Première instance, également juge de l’Affaire Ameganvi.

En réalité un flou artistique couvre la décision du juge Yaba. Les avocats évoquent un stratagème du procureur et du juge qui cherche à gagner du temps afin de fabriquer et d’inventer de nouveaux actes d’accusations plus crédibles contre les prévenus. Le juge n’a même pas pris le soin d’informer les avocats de M. Ameganvi ; ceux-ci n’ont pris connaissance du report que ce matin en lisant le communiqué placardé un peu partout sur les murs du tribunal.

Ce procès mobilise une trentaine d’avocats dont Me Agboyibo, le Président du Front et toute l’opposition togolaise, dénonçant cette parodie de justice.

En effet le leader du Parti des Travailleurs Claude Améganvi et le directeur de publication de l’hebdomadaire « Nouvel Echo » Julien Ayih sont poursuivi par le tribunal de 1ère instance de Lomé pour publications de fausses nouvelles et diffamation sur la personne du général Eyadema et de sa famille. Le procès qui a commencé le vendredi 16 août avait déjà été renvoyé à ce vendredi 23 par la président du tribunal .

Les faits concernent la publication d’informations sur les origines de la fortune du Président Eyadema placée en toute sécurité dans les paradis fiscaux. La présidence dans un communiqué a récusé ces informations publiées à l’origine par le Président de MO5, Eloi Koussawo, sur le site Internet de Togoforum. M. Koussawo confirme à nouveau ses propos dans un communiqué à la presse et se dit prêt à affronter le Président togolais devant la juridiction de son lieu de résidence en Belgique.

Letogolais.com