13/06/2024

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’ancien premier ministre togolais Agbéyomé Kodjo recouvre la liberté

LOME, 11 mai (XINHUANET) — La chambre d’accusation de la Cour d’appel de Lomé a rendu Mardi sa décision dans le procès de l’ancien premier ministre togolais Agbéyomé Kodjo, selon le site gouvernemental du Togo.

Dans son arrêt, la Cour n’a retenu aucune charge contre l’ancien chef du gouvernement togolais et a donc ordonné sa libération immédiate. Ses avocats ont aussitôt laissé éclater leur joie. Pour maître Botokro, le droit a triomphé. « Nous n’avions jamais cessé de dire que ce dossier est vide et la chambre d’accusation vient de nous donner raison ». Dahuku Pere, ancien président de l’Assemblée nationale togolaise et ami d’Agbeyomé Kodjo, exclu du RPT pour avoir publié une lettre adressée aux responsables du parti dans laquelle il réclamait des réformes au sein du RPT, a lui aussi exprimé sa satisfaction après la décision de la chambre d’accusation: « pour une fois la justice a fait preuve d’indépendance et de souveraineté et je souhaite qu’il en soit ainsi dorénavant », a-t-il déclaré au micro des journalistes de la chaîne privée de télévision TV7.

Accusé d’avoir détourné des fonds publics et touché des pots de vin dans la vente d’un hangar alors qu’il était directeur du Port autonome de Lomé, Agbéyomé Kodjo avait été interpellé et placé en détention à la prison de Kara alors qu’il rentrait au Togo après un exil de trois ans en France.

L’avocat de la partie civile, maître Ndjele a affirmé n’être pas déçu par la décision de la chambre d’accusation. « Cela prouve qu’au Togo, la justice est vraiment indépendante », a-t-il dit avant d’ajouter qu’il rendrait compte à son client c’est-à-dire l’Etat togolais des suites du procès.

« Il lui appartiendra de voir s’il doit se pourvoir en cassation ou non », a-t-il poursuivi.

Le procès d’Agbeyomé Kodjo s’était déroulé le 26 Avril dernier à Kara. La chambre d’accusation l’avait alors mis en délibéré.