25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le fer togolais est chaud battons le maintenant

Chers concitoyens

Le moment est venu pour nous de nous décharger définitivement de ce lourd fardeau que constitue le régime monarco-dictatorial du clan Gnassingbe de ces 42 dernières années. L’année 2005 apporte des énergies nouvelles à la Terre-Mère et à toute l’humanité qui rendent possibles tous les changements positifs que nous avons toujours appelés jusqu’à maintenant sans grand succès

Des évènements comme le tsunami récent et d’autres à venir vont inéluctablement se présenter afin d’amener chaque peuple et chaque nation à la surface de Gaia à se remettre en question, à se nettoyer et à se débarrasser de l’obscurité dont ils sont esclaves depuis bien trop longtemps.

La mort de G. Eyadema, j’en suis convaincu, est une de ces opportunités que nous
donne Gaia en vue de nous aider dans l’accomplissement de notre devoir. Car il est vrai qu’il est dit que Terre-Mère nous aidera, que Dieu nous aidera, que les anges et autres Êtres de lumière nous aiderons, mais il est bien entendu qu’ils ne feront jamais le travail à notre place. Et c’est bien ainsi.

Cela sera trop facile de commettre des bêtises et de laisser les autres les réparer à sa place. Ce n’est ni Dieu, ni les anges qui ont ensensé et soutenu le régime Eyadema pendant des décennies à coups de délations et de toutes les bassesses possibles.

Nous sommes tous responsables chacun à des degrés divers et l’heure est plutôt à la mise en commun de nos forces et de nos idées de quelque bord que nous soyons. La méfiance la peur et la délation doivent faire place au courage, à la confiance et à l’action.

Les changements, tant sur le plan politique, social, économique etc., se produiront quand les consciences évolueront sur le plan individuel et collectif.
Et cette évolution de conscience constitue la clé. Si nous peuple togolais pensons que nous ne pouvons y arrivez, alors nous n’y arriverons jamais. La maxime dit: » Il te sera fait comme tu crois » Nous sommes arrivé à un carrefour décisif de notre destinée ou chacun individuellement doit faire son examen de conscience, assumer la part qui est la sienne de ce karma collectif qu’est le régime du clan Gnassingbé que nous subissons depuis un bout de temps maintenant, afin de dissiper les nuages sombres qui se sont amoncelés au-dessus de nos têtes. C’est comme cela que Dieu fonctionne.

En fait au-delà du régime et des gens qui l’incarnent, agissent des forces obscures beaucoup plus puissantes et expertes en magie noire qui visent à une domination mondiale d’une élite sur le reste (esclaves ) de l’humanité et un contrôle des ressources naturelles de cette Planète Tous les régimes politiques du tiers-monde et de l’occident sont anti-démocratiques. La démocratie n’existe pas encore sur Gaia, elle est encore à instaurer

La plupart de nos hommes politiques actuels font partie d’un vaste réseau occulte dont les ficelles sont tirées par LE GOUVERNEMENT MONDIAL SECRET lui-même aidé, manipulé et téléguidé par les extraterrestres négatifs tapis dans l’ombre ( Reptiliens, Gris, Draconiens etc )

CONNAIS LA VÉRITÉ ET ELLE TE LIBÉRERA;

Nous devons plutôt chercher à connaître et à reconnaître les racines du mal qui mine notre société actuelle au lieu de faire de l’opposition politique le bouc émissaire. Bien sûre l’opposition a failli sur beaucoup de plans. Une certaine opposition a même vendu tous les acquis démocratiques arrachés de haute lutte des mains du régime par le peuple Mais la leçon que nous devons en tirez est que nous devons d’abord assumer nos propres responsabilités individuelles d’âmes divines et apprendre à faire confiance en nous-même. Et c’est seulement dans ces conditions que nous serons assez clairvoyants pour choisir sans se tromper les hommes à qui nous déléguerons nos pouvoirs sans risque d’abus et de trahison

La politique a toujours été jusqu’à présent le domaine réservé d’une certaine
minorité « qualifiée ». Et bien il est temps qu’elle devienne une affaire de citoyen, de chaque citoyen togolais. Arrêtons de nous accrocher à nos petits intérêts égoïstes éphémères et pensons plutôt au bien de la communauté, à la véritable paix, au bien-être social et à la liberté qu’une authentique démocratie apporterait.

LE FER TOGOLAIS EST CHAUD, BATTONS LE MAINTENANT.

Nous devons engager sur le terrain et partout dans la diaspora des actions
pacifiques, mais déterminées et efficaces pour faire reculer le monstre. Une
éventuelle option militaire n’est pas à écarter, à condition qu’elle ne débouche pas sur l’instauration d’une nouvelle dictature déguisée. Tout le problème est là. C’est
un réseau très bien organisé à ne pas sous-estimer. Ne perdons pas de vue le coup des indépendances qu’ils nous ont fait. Toute la lutte a été vaine. Les hommes politiques qui voulaient conduire leurs peuples hors du système ont été assassinés et remplacés par des marionnettes sanguinaires et déséquilibrés.

L’heure n’est pas à la démission, au contraire relevons la tête et luttons sans
défaillance pour reconquérir nos pouvoirs, ceux-là que nous les avons laissé nous voler par mégarde et naïveté. Nous préconisons UNE BONNE GRÈVE GÉNÉRALE ILLIMITÉE. Mais cette fois-ci mieux organisée pour résister à l’usure du temps et à toute tentative de déstabilisation et de récupération. Les grosses fortunes du pays devront mettre la main à la poche pour aider à la mise en place de structures de gestion et de coordination des actions à mener et des mesures d’accompagnement au niveau des quartiers et de toutes les grandes villes du pays. Ces structures devront s’occuper de tâches comme l’approvisionnement en nourriture et autres produits de première nécessité des
familles les plus nécessiteuses. Il faudra bien penser à pallier, par la mise en
place de structures parallèles gérées par la population elle-même, à la paralysie des structures officielles. Ce serait d’ailleurs l’occasion d’initier le peuple à une prise en charge de son propre devenir.

Prenons exemple sur les grands maîtres pacifistes tels Mahamat Gandhi, Martin L.
King etc.ayant laisser leurs traces dans l’histoire de cette humanité Nos leaders politiques doivent descendre de leur perchoir et se mouiller un peu
plus. Montrer qu’ils se préoccupent vraiment du bien-être du peuple par des actes concrets autrement que par des discours. Les fortunés et autres travailleurs appartenant à la moyenne qui ne veulent pas que les choses bougent par peur de perdre leurs privilèges doivent se rendre à l’évidence que si le bateau coule, c’esttout le monde qui va couler avec.Mettons tous la main à la pâte, chacun donnant unpeu de son temps, de son argent ou autres dons en nature

Tout cela doit être soutenu par la constitution ici et là au sein de la population d’authentiques groupes de prière et de méditation pour appeler l’aide de Dieu et des Êtres de lumière afin qu’ils nous guident à bon port par le chemin le plus court et le moins douloureux possible

Nous restons ouverts à toute proposition venant de tout citoyen visant à la mise en commun d’une stratégie efficace de lutte pour emmener notre cher TOGO hors de la zone d’ombre qu’il traverse depuis des décennies.

Mawunyo G. Goeh-Akué
Dédé Tay
dekonou@yahoo.fr