29/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le gouvernement togolais porte plainte contre deux journaux

Lomé, Togo (PANA) – Le gouvernement togolais a porté plainte contre deux journaux togolais ‘Agoo Nami’ et ‘Nouvel Echo’ pour publication de « fausses informations », a-t-on appris vendredi soir de source officielle à Lomé.

Dans un communiqué diffusé par la télévision gouvernementale lors du journal de 20 heures (locales et TU), le gouvernement indique que « dans sa parution numéro 27 du jeudi 1er août 2002, le journal ‘Agoo Nami’ a titré à la une « Le président Eyadéma coupable de blanchiment et de crime organisé ».

Quant au journal ‘Nouvel Echo’, numéro 243 du 2 au 8 août 2002, il a traité également du même thème sous un titre aussi provocateur : « elle serait colossale, la fortune du clan Gnassingbé ».

Selon le gouvernement, les deux journaux soutiennent avoir tiré ces allégations d’un magazine américain appelé « Forbes » qui publie chaque année la liste des personnes les plus riches au monde.

« Il ressort de la lecture et de l’étude de ce magazine que nulle part le nom du président de la République togolaise et de sa famille ne figure parmi les 497 personnes visées par le magazine », affirme le communiqué officiel, ajoutant que « du reste aucune source américaine n’a fait état de cette imaginaire
richesse du chef de l’Etat dont parlent les deux journaux ».

La diffusion par ces journaux de « ces mensonges participe de la stratégie qui consiste à s’en prendre gratuitement au chef de l’Etat et à sa famille », estime le même communiqué.

C’est pourquoi, indique le texte, « le gouvernement a décidé de porter plainte devant la justice contre les auteurs de ces articles afin que la lumière soit faite ».

Plusieurs journaux togolais accusés de publication de fausses informations et des auteurs d’articles jugés diffamatoires à l’égard des autorités du pays font souvent l’objet de procès.

Lomé – 02/08/2002