27/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Lettre ouverte de la Diaspora togolaise à Koffi Annan

Diastode Canada
Tel/Fax: 514-642-6478
Courriel: Diastode.Canada@diastode.org
Site web: www.diastode.org

Son excellence monsieur Kofi ANNAN
Secrétaire général des Nations Unies
UN Plazza P.O Box 20
New York N.Y 10017
États Unis.

Montréal, le 07 octobre 2005

Son excellence monsieur le secrétaire général,

La Diaspora togolaise au Canada voudrait vous remercier pour la publication du rapport de la mission des nations unies au Togo.

La Diastode Canada déplore qu’il y ait eu un nombre aussi élevé de morts et reste convaincu qu’il y en a eu bien plus que les 400 à 500 évoqués.
Pour un petit pays comme le Togo, c’est beaucoup trop.

Excellence monsieur le secrétaire général, ce rapport soulève un certain nombre de points qui inquiètent la société civile notamment le caractère ethnique que prend le conflit, la recrudescence des viols de femmes lors des répressions, la multiplication des exécutions sommaires par les forces de sécurité et les milices, l’apparente impuissance du pouvoir législatif et judiciaire face au pouvoir exécutif détenu par les forces armées Togolaises et finalement la totale impunité voir la promotion dont jouissent les auteurs présumés des ces crimes.

Excellence monsieur le secrétaire général, la Diaspora togolaise au Canada estime que cette situation est grave malgré le calme apparent et redoute qu’à terme un scénario proche de ceux que le Rwanda et le Burundi ont connu puisse se répéter.

L’impunité dont jouit l’ensemble des auteurs de violations de droits de l’homme au Togo depuis plus de quinze ans accroît les frustrations et l’absence de justice peut finir par pousser les populations à se rendre justice.

Excellence monsieur le secrétaire général, le Togo, comme vous le savez n’a pas ratifié le traité de Rome qui permettrait de traduire les auteurs de ces crimes devant le CPI et dans le but de mener ce pays à la réconciliation et non d’assister passivement à son enlisement
Nous vous prions de bien vouloir prendre des dispositions pour que cessent les violations des droits de l’homme au Togo.

Nous sommes persuadés que les nations unies disposent de suffisamment de moyens pour prévenir un conflit et une crise humanitaire au togo.
Nous sommes persuadés que les nations unies disposent de suffisamment d’instruments pour agir sur la cause des ces violations à savoir l’impunité.
Nous sommes persuadés qu’il serait imprudent et dangereux que les Togolais se rendent à de nouvelles élections sans avoir réglé les contentieux et conséquences issues des élections précédentes.

Excellence monsieur le secrétaire, prévenir une crise politique au Togo coûtera humainement et financièrement moins cher qu’y mettre fin ou en gérer les conséquences comme ce fut le cas au Rwanda et comme c’est le cas en côte d’ivoire.
Nous vous prions de bien vouloir user de toute votre influence pour que les nations unies s’impliquent de façon accrue dans le dossier togolais notamment par l’ouverture d’une enquête internationale et surtout la mise en place de mécanismes efficaces qui vont permettre d’accompagner les Togolais vers et à travers les réformes nécessaires à la justice, paix et la réconciliation.

Dans l’attente d’une suite favorable à notre requête, son excellence monsieur le secrétaire général, veuillez agréer l’expression de ma plus haute considération.

Séna Alipui
Coordinnateur de la Diastode Canada
Tel /Fax : 514-642-6478
Courriel : sena.alipui@diastode.org

Cc :
Commission de l’Union Africaine
Parlement Européen
Haut commissariat des nations unies aux réfugiés
Fédération internationale des droits de l’homme
Médias.