25/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’UFC critique vivement la Cour constitutionnelle togolaise

Lomé,(PANA) 02/11/2007- Le principal parti de l’opposition togolaise, l’Union des forces de changement (UFC), a vivement critiqué mercredi à Lomé la Cour constitutionnelle, l’accusant d’avoir proclamé mardi les résultats définitifs des législatives du 14 octobre sans tenir compte des recours formulés par les partis politiques.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse, les responsables de l’UFC affirment que ces résultats « ne sont ni crédibles ni acceptables et ne reflètent en rien la volonté exprimée par les populations togolaises qui se sont largement prononcées en faveur de l’UFC ».

Ils ont demandé à la Cour constitutionnelle de « jouer le rôle que la loi lui confère en reprenant un examen sérieux des requêtes suivant une procédure de révision ».

Selon les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle le parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple togolais (RPT), est arrivé en tête avec 50 sièges, devant l’UFC, qui a obtenu 27 sièges et le Comité d’action pour le renouveau (CAR) crédité de quatre sièges

Ces trois partis se partagent ainsi les 81 sièges que compte l’Assemblée nationale togolaise.