26/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Manifestations et rassemblements contre le génocide togolais le 26 avril

Lomé, le 13 avril 2006

Chers camarades, chers amis,

Comme vous le savez, il y a un an, en avril 2005 ont eu lieu de gigantesques massacres au Togo, sous le régime du président par intérim Abass BONFOH, qui a été installé au pouvoir après que Faure Essozimna GNASSINGBE ait été contraint à la démission suite au coup d’Etat militaire du 5 février 2005 par lequel il a été imposé au pouvoir, à l’annonce du décès de son père, le dictateur Etienne GNASSINBE Eyadéma :
– massacres du 16 avril 2005, jour de l’investiture de Bob AKITANI comme candidat de la coalition de 6 partis de l’opposition togolaise (ADDI, CAR, CDPA, PSR, UDS-Togo, UFC) ; en présence de Gilchrist OLYMPIO, venu au Togo pour l’occasion ;
– massacres du 24 avril 2005, jour de l’élection présidentielle qui s’est déroulée sur la toile de fond d’un bain de sang dans nombre de préfectures du pays ;
– Génocide qui a commencé le 26 avril 2005, à l’occasion de la proclamation de l’élection présidentielle du 24 avril 2005 et s’est poursuivi jusqu’en mai 2005.

Cette répression sanglante fut le summum de l’épopée sanglante qui a commencé avec les tueries non seulement de manifestants protestant contre le coup d’Etat militaire par lequel Faure Essozimna GNASSINGBE a été imposé au pouvoir mais aussi d’innocents citoyens vaquant paisiblement à leurs occupations dans leurs domiciles.
Rappelons que les organisations des droits de l’Homme comme la Ligue togolaise des droits de l’Homme, la Fédération internationale des droits de l’Homme, Amnesty International et des institutions internationales établies comme le Haut Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU, qui a envoyé une mission de vérification des faits au Togo ont rigoureusement établies que tous ces massacres et ce génocide ont occasionné de 500 à plus 1 000 morts au Togo.

A l’occasion de la commémoration du 1er anniversaire de ces massacres d’avril 2005 au Togo, le Parti des travailleurs et le MJR5 ont décidé de développer diverses initiatives qui se concluront par une Grande marche pacifique contre l’impunité qui aura lieu le mercredi 26 avril, à Lomé.

Au moment où le combat contre l’impunité est à un tournant décisif de l’histoire de notre pays, nous proposons aux organisations de la diaspora togolaise dans les différents pays d’Europe et d’Amérique de relayer cette marche pacifique en organisant, dans la plus large unité, rassemblements ou manifestations en direction des ambassades du Togo dans ces pays, le même jour, mercredi 26 avril, date anniversaire du début du génocide togolais.

La mise en place d’un Comité de préparation associant l’ensemble des organisations et comités existants dans chaque pays d’exil serait certainement un important levier pour le plein succès de ces initiatives qui ne pourront que peser favorablement dans le combat contre l’impunité qui se mène tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Togo. C’est donc dire que nous comptons vivement sur votre implication et votre soutien à la réalisation de cette proposition.

Au regard de la proximité de la date du 26 avril, nous vous remercions d’avance de bien vouloir nous informer de votre accord et des initiatives que vous pourriez prendre dans votre pays d’exil en nous répondant par retour de mail la même adresse électronique.

Merci d’avance également de bien vouloir relayer cette lettre auprès des associations, comités et regroupements que vous connaissez. En comptant sur votre soutien et votre attachement au combat contre l’impunité au Togo, recevez nos meilleures salutations militantes.

Pour les organisations

Claude AMEGANVI