26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Meeting de Paris: Olympio présente sa nouvelle stratégie

L’Union des Forces du Changement (UFC) de Gilchrist Olympio a tenu un meeting-débat à Paris samedi 8 novembre 2003. L’occasion pour l’opposant historique togolais de présenter à ses partisans [les sept propositions de l’UFC->http://www.letogolais.com/article.html?nid=1096] faites devant l’Union européenne le 1er octobre 2003 à Bruxelles pour sortir le Togo de la crise.

Le samedi 8 novembre 2003 a été l’occasion pour les militants de l’Union des Forces du Changement (UFC) d’entendre et de débattre des nouvelles propositions de sortie de crise de leur leader, Gilchrist Olympio. La rencontre qui se tenait à Paris a drainé peu de monde environ une centaine de militants et certains cassiques de l’opposition togolaise. Le président de l’UFC de reformuler officiellement les propositions faites devant l’Union Européenne (UE), le 1er octobre 2003 à Bruxelles. Gilchrist Olympio y avait en effet présenté son plan de sortie de crise dont les points saillants sont « la constitution d’un gouvernement de transition comportant toutes les formations politiques et la société civile », une réactivation du dialogue inter-togolais et, pour Gnassingbé Eyadéma, le dictateur togolais, une retraite avec « toutes les garanties d’amnistie aussi bien au Togo que dans le pays d’exil de son choix ». Le président de l’UFC est d’ailleurs largement revenu sur ce dernier point et n’a pas cessé de marteler « 40 ans de pouvoir, c’est trop et trop c’est trop ! »

Faire « bloc » autour de l’UFC

Les militants de l’UFC présents ont semblé adhérer aux nouvelles propositions du président de l’UFC. Certains observateurs ont néanmoins noté que l’instauration d’un dialogue inter-togolais avait déjà été évoquée par d’autres leaders politiques comme Edem Kodjo ou Me Agboyibor. C’est donc un plat réchauffé que Gilchrist Olympio souhaite faire partager à tous les principaux partis de l’opposition, en tout cas, ceux qu’il estime être légitimes. Pour illustrer son propos, il convie les autres partis politiques à entériner les sept propositions de l’UFC. Pour l’instant, l’UFC serait déjà en contact avec le CAR de Maître Agboyibo qui n’a pas fait mystère de son adhésion à la suggestion du leader de l’UFC. Avec son sens de la répartie, Gilchrist Olympio a profité de toutes les occasions qui lui ont été offertes pour ré-affirmer ses convictions.

Ainsi au représentant du Professeur GO-KONOU de la CDPA-BT qui reprochait à l’UFC sa stratégie électoraliste au détriment de l’action militante, le président de l’UFC dira la haute estime dans laquelle il tient son parti mais il a clairement souligné qu’il ne mettrait aucun Togolais dans la rue à n’importe quel prix. Gilchrist Olympio ne souhaite pas d’effusion de sang. Dans cette optique, il a émis l’idée d’un concordat avec les forces de sécurité. Le peuple togolais reste néanmoins le premier soutien de l’UFC pour son président. Il a par ailleurs attiré l’attention de l’assistance sur la nécessité, en tant que diaspora, d’aider plus largement les réfugiés politiques et tous les militants politiques emprisonnés qui vivent dans des conditions difficiles. A la demande d’un intervenant pour «une plate-forme de l’opposition et un dialogue avec la base qui est d’une nécessité absolue» le leader de l’opposition invite les autres partis à entériner ses propositions et à lui donner un mandat pour poursuivre ses initiatives. Sur la question récurrente du partage des postes dans un gouvernement d’union nationale, il a répondu que ce n’est pas une question déterminante et a ajouté : « on ne peut partager la peau de l’ours avant de l’avoir tué».

En fait, rien de nouveau n’a été dit sous l’arbre à palabres de l’UFC. La grande messe de l’opposition n’est pas encore d’actualité; de quoi laisser plus d’un Togolais dans l’expectative sur l’avenir de son pays. Mais ne dit-on pas que l’espoir fait vivre!

La rédaction letogolais.com

Lire également:
[Discours de M. Olympio du 08/11/03->http://www.letogolais.com/article.html?nid=1147]
[Déclaration de Gilchrist Olympio au Parlement Européen->http://www.letogolais.com/article.html?nid=1096]