28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Natchaba répond à Yamgnane

C’est Fambaré Natchaba, le président de l’Assemblée nationale togolaise (et l’un des piliers du régime), qui a été chargé de répondre à Kofi Yamgnane, l’ancien député socialiste (et ancien secrétaire d’État) français d’origine togolaise, auteur, le 29 janvier, d’une tribune très critique à l’égard du président Eyadéma publiée par Le Figaro.

Rappelant la promesse faite par le chef de l’État togolais, en juillet 1999, à l’occasion d’une visite de Jacques Chirac à Lomé, de ne pas se représenter en 2003 à l’élection présidentielle et d’aller « se reposer au village », Yamgnane insistait pour que le président français use de son influence afin de « persuader M. Eyadéma du bien-fondé du respect de la loi et de la parole donnée ».

Réplique de Natchaba, dans une lettre adressée le 5 février à la direction du quotidien parisien : « La Constitution togolaise n’a pas été modifiée à l’initiative du président Eyadéma, mais à celle d’un grand nombre de députés parmi lesquels je me trouve. » Le président de l’Assemblée juge par ailleurs « intolérables » ces accusations « de la part d’un homme qui, dans ses périodes de vacances, venait manger à la table togolaise et louer son régime ». Ambiance…

© L’Intelligent 2002