26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Rapport des états généraux du 11&12 juin 2005 de la Diaspora togolaise-USA

Etaient présents, des togolais venus de differents états à savoir: California, Iowa, Maryland, Massachusset, Missouri, New-York, North Carolina, Pennsylvania, Texas, Washington DC.

Les travaux des états généraux de la diaspora togolaise aux USA ont eu lieu à Silver Spring à l’hôtel Holiday Inn dans l’Etat de Maryland. Ces travaux ont débuté le Samedi 11 Juin 2005 avec un retard considérable dû à un incident majeur qui avait émaillé la conférence quelques minutes avant le début des travaux.

Cet incident a été cause par des propos tenus par certains membres d’ un groupe de jeunes Togolais de 15 personnes venues de la Pennsylvanie et qui se réclamaient du RPT (Rassemblement du Peuple Togolais), lorsqu’ils passaient en revue une exposition des photos des exactions commises par les milices du RPT et l’armée togolaise depuis les événements (les coups d’état militaire et constitutionnel, les elections presidentielles du 24 Avril 2005) qui ont succède au décès du dictateur Eyadema Gnassingbé le 5 février 2005. Apres avoir maitrise les uns et les autres, les organisateurs ont appelé les togolais a faire preuve de patriotisme, de retenue et de respect des autres pour transcender leurs differences partisanes afin que la diaspora puisse a l’issue de ses travaux apporter une solution pragmatique a la crise socio-politique qui secoue notre chère patrie le Togo.

A 11 heures 20 (Eastern Standard Time), M. ATTIOGBE Ferdinand a annoncé l’ouverture des travaux par une prière dite par Mme. DOSSOU Jeanne. Elle a remercié le Créateur Tout Puissant d’avoir permis la rencontre. Elle a également dans sa prière sollicité la presence de la sagesse divine tout au long des travaux afin d’aider les Togolais à apporter des solutions pragmatiques pour une résolution de la crise togolaise. L’hymne nationale togolaise a suivi puis une minute de silence a été observée à la mémoire de tous les Combattants de la liberté qui sont tombés dans notre pays.

M. BRUCE Edouard a ensuite été invité par les organisateurs à présenter aux conférenciers l’historique des événements qui se sont succédés dans notre pays depuis le 5 février 2005 jusqu’à ce jour. Le conférencier a passé en revue le décès du Général Eyadema, les coups d’état militaire et constitutionnel qui ont suivi, la pression nationale et internationale aboutissant à la démission de M. Faure Gnassingbé des fonctions de Président à lui confiées par l’Armée à la suite des coups d’état pré-cités, l’organisation et la tenue des élections frauduleuses du 24 Avril, les violences et exactions commises par les milices du pouvoir et l’armée sur les manifestants, les differentes manifestations des Togolais vivant à l’étranger contre les résultats de ces élections, la plate-forme proposée par la Coalition Démocratique et son rejet par le régime au pouvoir, la nomination de M. Edem Kodjo au poste de Premier Ministre.

Suite à cette présentation, les conférenciers ont debattu du theme: Carence de démocratie et de liberté d’expression au Togo.

Tour à tour, les uns et les autres ont noté dans leurs interventions qu’il y a vraiment une carence de démocratie et de liberté d’opinions au Togo et qu’il est du devoir de la diaspora togolaise d’Amérique de faire un effort pour apporter sa contribution dans la résolution de la crise. Le groupe des 15 jeunes de la Pennsylvanie qui se réclamaient du RPT, par la voix de certains de leurs représentants ont aussi reconnu qu’il y a une carence de démocratie au Togo en notant toutefois pour leur part que la crise socio- politique actuelle est due aux extrémismes aussi bien au niveau du regime au pouvoir qu’au niveau de l’Opposition. Tous les participants ont reconnu avant la fin des travaux de cette journée du 11 Juin 2005 la nécessité pour le pouvoir et l’opposition d’instaurer un vrai dialogue national sous l’égide de la communauté internationale le plus vite possible en vue d’une véritable réconciliation nationale.

Comment organiser notre diaspora pour qu’elle soit plus efficace dans la résolution de la crise dans notre pays? Tel était le suivant thème débattu. Les conférenciers ont décidé de confier à une commission la mission de définir et proposer un ensemble de formules et stratégies capables de réunir les différents groupes de Togolais autour de points communs. Cette commission a été formée et les travaux de la premiere journée des Etats généraux ont été cloturés.

Cependant, la commission, composée des membres de différentes délégations, a continué très tardivement dans la nuit ses travaux.

La deuxième journée des travaux (12 Juin 2005) a commencé aux environs de 11 heures par une prière d’ouverture, suivie de la lecture et des amemdements des deux rapports des travaux antérieurs.

Le premier rapport est relatif au déroulement des travaux de la journée du 11 Juin et le deuxième rapport rendait compte des travaux de la commission qui avait été mise sur pied à la fin des travaux de la première journée. Après les divers amendements, les deux rapports ont été tour à tour adoptés à l’unanimité par l’assemblée.

La formule proposée par la commission quant à l’organisation de notre diaspora est celle où une commission dite de contact devrait être formée et dont l’objectif principal serait de prendre attache avec les différents groupes et associations de Togolais aux USA pour leur présenter la nécessité d’être et d’agir ensemble pour un changement politique rapide au Togo. Cette formule ayant été adoptée par l’assemblée, il a donc fallu procéder à la formation d’une telle commission.

La commission de contact est composée de coordonnateurs généraux et de représentants régionaux conformément aux recommandations de la commission, et adoptées par l’assemblée. A l’issue d’un débat houleux et nuancé d’idées, l’assemblée est passée aux votes à main levée sur les différentes candidatures pour les postes de coordonateur et de coordonateur Adjoint dont voici les élus:
– M. LOUIS DOLOU: Coordonateur General (résidant a Boston)
– M.KOMLAN DODJI: Coordonateur Adjoint (résidant dans le Maryland)

Les représentants régionaux ont été désignés à l’unanimité selon les régions:
-Région du Pacifique:

-North East:
Pascal Sossou, Boris Kouevi, Jeanne Dossou, Damien Dossou, Marcel Djondo, Michel Logossou, Koffi Djimatso, Thierry Akakpovi.

-South East:
Moussa Issifou, Anass Banna, Boukari Daouda, Innocent Houngbedji.

-MidWest:
Gbogbo Abel, Anthony Comato

-Southwest:
Robert Bongo, Joseph Djondo, Souka.

Les travaux des Etats généraux se sont achevés à 15heures 45min avec la promesse de tous les participants de continuer le travail avec abnégation et courage jusqu’a l’aboutissement des objectifs fixés par l’assemblée.

La prière de clôture et la chanson « Fofosi Nuse Le » ont été les notes finales des deux journées des travaux des états généraux.

Fait à Washington DC, Le 13 juin 2005
Le Comité d’Organisation des Etats Généraux

Ferdinand Attiogbe, Pascal Sossou, Boris Kouevi,Mme et M. Dossou
Tel: 301 515 5647, 202258 1819, 301 221 5253.