01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Réaction de l’ex Premier Ministre à la mise au point du gouvernement à son testament politique

«La mise au point du gouvernement à ma déclaration du 27 juin 2002, témoigne encore une fois des méthodes obsolètes qu’utilise le régime Eyadema pour dénigrer ses adversaires; le peuple togolais qui n’en a jamais été dupe s’en réjouira car Eyadema vient de le conforter dans sa nécessité de le mettre définitivement à l’écart de la scène politique togolaise.

Il faut être dans un désarroi profond, comme le manifeste le régime Eyadema, pour se livrer à de telles attaques personnelles, du reste sans fondement, contre un adversaire politique, quand soi même on pue l’inconduite, le déshonneur et le déficit de moralité qui a marqué une vie de père de famille et de dirigeant politique faite d’échecs.

La nature de la mise au point du gouvernement n’est qu’une illustration supplémentaire de cette conception paternaliste et patrimoniale qu’a Eyadema du pouvoir.

Le moment venu, vifs ou morts, les acteurs de la vie politique togolaise auront à répondre devant le tribunal de l’Histoire dont la mémoire est infaillible. Pour ma part j’assume avec dignité et lucidité les erreurs que j’ai pu commettre.

Aujourd’hui, mon ambition est de contribuer à offrir par la grâce de DIEU, de nouvelles perspectives de régénérescence au peuple togolais et c’est à cette tâche que je vais m’atteler avec passion et dévouement dans les jours qui viennent, aux cotés de tous ceux qui veulent désormais mettre aux commandes de l’État dans notre pays, le pouvoir de la pensée, l’arme de la compétence et l’amour du peuple.

Paris, le 25 juillet 2002
Agbeyome Kodjo»