28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Rock Gnassingbé réélu président de la FTF

Le commandant Rock Balakiyem Gnassingbé a été réélu à la présidence de la Fédération togolaise de football (FTF) pour un second mandat consécutif de 4 ans, à l’issue du 12ième congrès ordinaire de l’institution le 21 décembre 2002 à l’INFA de Tové.

Ce vote au scrutin à un tour et à la majorité relaltive, s’est déroulé dans une ambiance passionnée. C’est un vote à bulletin secret qui a départagé les cinq candidats restants sur les dix inscrits. 46 voix étaient à prendre : celles des 16 clubs de la première division, 20 de la Division II nationale et 10 ligues. C’est à la majorité absolue (26 voix) et au premier tour que le candidat Rock Gnassingbé a remporté la victoire aux dépens de ses 4 adversaires. En élisant le commandant Rock Balakiyem Gnassingbé les responsables des clubs sportifs togolais et des ligues ont décidé de choisir la continuité, ce que le candidat avait demandé lors de sa campagne en sollicitant une seconde mi-temps: « Le Togo fait partie du monde merveilleux du football qui, selon la règle, se joue toujours en deux mi-temps. Cette deuxième mi-temps favorise les corrections indispensables ; c’est le moment où se conjuguent au mieux les efforts vers la victoire finale.»

Militaire de carrière, le commandant Rock dirige cette fédération depuis août 1998. Le congrès a été houleux, des points à l’ordre du jour ont le plus souvent subi des blocages, provoquant régulièrement des suspensions temporaires. Ainsi le bilan financier n’a pu être effectué à cause de la présentation de deux rapports financiers : l’un rédigé par certains membres sortant de la fédération et l’autre par le Trésorier général sortant lui-même. Trois commissaires au compte ont été choisis pour vérifier tous les comptes au cours des 4 dernières années. Ils présenteront leur rapport lors d’un congrès extraordinaire.

Voici la composition des membres du nouveau bureau de la FTF :
Rock Balakiyem Gnasssingbé, Président
Dogbatsè Yo Winny, 1er Vice-Président
Amégnran Théodore Kodjo, 2ème Vice-Président
Assogbavi Espoir Komlan, Secrétaire Génaral
Lawson Ségnamé, Secrétaire Général Adjoint
Adjété Augustin Edoh Messan, Trésorier Général
Paniah Gagnon, Trésorier général adjoint
Cinq conseillers dans l’ordre :
Logossou Sassou Max
Dobou Gerson
Loumon Akouété
Bossou Komlanvi
Kinénon Zéphirin

Le symbole que renvoie au Togolais cette élection est à prendre au sérieux : rien ne peut se faire si l’on ne vient pas de la junte militaire qui dirige le pays et de surcroit il faudrait être le fils du Chef. L’observateur avisé notera que malgré les contestations, les malvervations et le manque de compétence probant de cette progéniture du Général, il est difficile de déloger un Gnassingbé des fonctions qu’il usurpe au Togo.

La rédaction