27/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: 3500 observateurs pour superviser les législatives

AP-9/24/2007-Environ 3.500 observateurs nationaux et internationaux vont superviser les élections législatives du 14 octobre au Togo, a appris l`AFP lundi de source officielle.

Ces observateurs, notamment de l`Organisation internationale de la francophonie (OIF), de l`Union africaine (UA) et l`Union européenne (UE) seront déployés dans tout le pays, a indiqué à la télévision nationale un responsable de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

« La plupart de ces observateurs sont attendus dans les jours à venir, mais certains sont déjà à Lomé, tels que ceux de l`UE » arrivés début septembre, a souligné Mme Kissem Tchangaï-Walla, dont la structure est chargée d`organiser ces législatives.

Les observateurs de l`UE resteront jusqu`en novembre afin de suivre le processus électoral dans son ensemble.

La dernière mission de l`UE dans ce pays remonte à la présidentielle de 1998, scrutin à l`issue duquel des observateurs européens avaient dénoncé des « irrégularités ».

Bruxelles n`avait pas envoyé d`observateurs pour les législatives de 2002 ni pour les présidentielles de 2003 et de 2005, faute de « missions exploratoires ».

La Céni est tenue d`organiser des législatives « libres » et « transparentes », principale condition posée par l`UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour « déficit démocratique ».

La campagne électorale se déroulera du 29 septembre au 12 octobre.

(Angolapress)