07/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : Faure Gnassingbé en errance à Rome

LTG-29/12/2006–Faure Gnassingbé, le jeune dictateur Togolais, est à Rome depuis trois jours. Ce voyage pose problème par son caractère purement officieux et clandestin. Quand les chefs de Clan Gnassingbé se déplacent en catimini dans une capitale occidentale, c’est qu’il y a anguille sous roche, cela étant une des habitudes du fondateur éponyme du Clan.

Les motifs de ce voyage clandestin ressortent de trois hypothèses. Le mobile religieux : en cette fin d’année propice à un examen de conscience, Faure serait parti dans la Cité éternelle pour faire quelques offrandes et sacrifices afin de vivifier sa foi. Mais les convictions religieuses très incertaines de Faure nous obligent à écarter cette hypothèse.

Le mobile sant’egidiste : Faure serait à Rome pour renouer avec la communauté Sant’Egidio pour amener le patron de l’UFC dans une troisième rencontre entre les deux hommes qui affectionnent ces têtes à têtes puérils et stériles où le premier a coutume de rouler le second dans la farine. Mais après le calamiteux Ouaga IV et la récente interview grandiloquente de Faure dans Jeune Afrique, Gilchrist Olympio serait-il prêt à subir un énième « affront » ?

Le mobile santé : Kpatcha et son père nous avaient appris que leurs déplacements clandestins à l’étranger dissimulent toujours des raisons de santé. A cet égard, le jeune « dictateur » « célibataire » que la France chiraquienne a donné au Togo est un véritable patachon coureur de jupons. Pourquoi ne se rendrait-il pas à Rome, comme naguère papa que l’héritier copie jusqu’aux tics politiques, pour un bilan de santé ? Il en va certainement de la régénération des héritiers mâles de la dynastie des Gnassingbé.

La Rédaction letogolais.com