29/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: le Plan de déploiement de la FOSEL pour les législatives

Un exposé sur le déploiement et les activités de la Force Sécurité Elections Législatives (FOSEL) 2007 s’est déroulé, le mardi 25 septembre 2007, à l’état major de ladite force, sis au stade de Kégué. Il a été animé par le commandant de la FOSEL, le colonel Mompion Matéindou, en présence des membres du gouvernement et de la CENI, des représentants des organisations internationales, du corps diplomatique, des officiers supérieurs des Forces Armées Togolaises et de sécurité ainsi que des représentants des partis politiques.

L’exposé sur le déploiement et les activités de ta Force Sécurité Elections Législatives (FOSEL) 2007 se situe dans le cadre de la couverture sécuritaire du processus électoral en cours. Dans son exposé, le commandant de la FOSEL, le colonel Mompion Matéindou, a souligné que le commandement de la FOSEL, dans ses préparatifs pour assurer la sécurisation des élections, a conçu un plan d’opération intitulé : « ordre d’opération pour les législatives du 14 octobre 2007 ».

Il a indiqué que cet ordre d’opération comprend dix principales parties. Il s’agit notamment de « la situation générale », « la situation particulière », « 1a mission de la force », « l’intention du commandant de la force »,« l’articulation et la répartition des missions », « le commandement et la coordination », « les modalités d’exécution », « la logistique », « l’ordre du mouvement ».

Selon le commandant de la FOSEL, l’Accord Politique
commune de Lomé. Global a confié la sécurisation du processus électoral à la police et à la gendarmerie nationale. C’est ainsi que, par décret présidentiel du 6 juin 2007, la Force Sécurité Elections Législatives a été créée, a-t-il précisé.
Le colonel Mompion a indiqué que lors des opérations de recensement, 2718 éléments de la FOSEL ont été déployés dans toutes les préfectures, sous -préfectures et dans la commune de Lomé.

A présent, a signifié le commandant de la FOSEL, « nous entamons la période de tous les risques : la campagne électorale, les élections proprement dites, les opérations de dépouillement et surtout la proclamation des résultats constituent la période porteuse de germes de risque ».

Aussi, a-t-il relevé, la FOSEL, composée de six mille éléments, prendra toutes les dispositions nécessaires sur l’ensemble du territoire national en vue de garantir la sécurité et la libre circulation des personnes et des biens pendant toute la période de la campagne, le jour du scrutin, le dépouillement et la proclamation des résultats.

Le colonel Mompion a, à cet effet, souligné que le Centre Opérationnel de Lomé (COL), installé au stade de Kégué, est actif à compter du mardi 25 septembre 2007, et s’occupera de la gestion complète du commandement des opérations de la force sur toute l’étendue du territoire.

Des Centres Opérationnels Régionaux (COR) en liaison avec le COL auront pour mission de drainer tous les comptes rendus des préfectures vers Lomé pour toute fin utile, a souligné le commandant de la FOSEL.

Il a signalé que d’autres dispositifs sont mis en jeu pour permettre un bon déroulement du reste du processus, sous le contrôle de la FOSEL. Il a rappelé que le déploiement des éléments de la FOSEL commence ce mercredi 26 septembre 2007.

De son côté, le ministre de la Sécurité, le colonel Mohamed Atcha Titikpina, a témoigné sa reconnaissance aux partenaires en développement et aux acteurs de la vie politique togolaise pour les efforts consentis afin de parvenir à ce stade du processus. I1 a exhorté tous les Togolais à s’y mettre pour que ces élections connaissent un heureux aboutissement.

Les représentants des partis, présents à la rencontre, ont exprimé leur satisfaction face à ce dispositif sécuritaire de la FOSEL.