27/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: L’organisation des législatives sera-t-elle véritablement transparente?

Lomé-06/15/2007-L’Union des forces de changement (UFC), parti d’opposition au Togo, a exprimé son scepticisme quant à une organisation transparente des législatives d’août prochain dans le pays, rapporte mercredi la presse indépendante locale citant des sources proches de ce parti.

« Le processus électoral tel qu’il se déroule actuellement inspire de moins en moins confiance », a déclaré Gilchrist Olympio, président national de l’UFC, cité par l’hebdomadaire « Le Républicain ».

Selon des sources proches de ce parti de l’opposition radicale, le non respect du chronogramme électoral initialement adopté par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’est pas de nature à rassurer les électeurs de l’organisation transparente du prochain scrutin.

La CENI, institution chargée d’organiser les prochaines élections au Togo, a reporté à maintes reprises des opérations prévues dans le cadre de ce scrutin.

Le dernier report en date concerne les opérations du recensement électoral.

Quant au financement de ces élections, il va bon train avec une participation de l’Union Européenne qui a récemment octroyé la bagatelle de 9 milliards à ce pays.

Le scrutin législatif prévu en principe en août prochain est déterminant pour la reprise totale par le Togo de l’aide européenne au développement. L’Union européenne en exige la transparence.