01/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : L’UFC dénonce des irrégularités aux législatives togolaises

Lomé-10/16/07-L’union des forces de changement (UFC), principal parti de l’opposition togolaise, a dénoncé mardi des « irrégularités » et exigé l’audit des élections législatives du 14 octobre au Togo.

Dans un communiqué, où le parti dirigé par Gilchrist Olympio affirme déceler des « irrégularités » de « nature à modifier profondément les résultats scrutin », l’UFC indique que des bulletins, qui lui étaient favorables « ont été annulés » dans 11 circonscriptions électorales.

Le parti de Gilchrist Olympio a exigé « le redressement de tous les bulletins abusivement annulés dans toutes les circonscriptions électorales », « la reprise des décomptes de toutes les voix par la CENI » et l’audit des élections pour que « les vrais résultats sortis des urnes soient acceptables par tous »

L’UFC a, par ailleurs, indiqué que le jour du scrutin, plusieurs éléments de « nature à compromettre la vérité des urnes » ont été constatés notamment « des achats massifs de cartes d’électeurs avant le scrutin, urnes non scellées, pénurie de timbres d’authentification par rétention et soustraction ».

Selon le parti d’opposition, les dépouillements ont débuté dans la confusion.

Le communiqué de l’UFC parle en outre d’ »usage abusif de procurations surtout dans la partie septentrionale du pays, de rétention de procès verbaux, dépouillement à huis clos dans certains bureaux de vote, annulations intentionnelles, injustifiées et massives de bulletins votés UFC », sur toute l’étendue du territoire

Alors que différentes missions d’observateurs internationaux ont commencé à donner leur satisfecit, l’UFC déplore que leurs commentaires se concentrent sur le déroulement pacifique du scrutin.