24/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo/Présidentiel 2010 : La CENI demande une implication des partis politiques

Xinhua—06/12/2009- La Commisison électorale nationale indépendante (CENI) a sollicité, samedi, une implication avec diligence des partis politiques dans le processus de révision des listes éléctorales qui démarre le 14 décembre prochain.

Cet appel de la CENI, chargée de l’organsisation, de la supervision et de la proclamation des résultats provisoires du scrutin présidentiel de 2010, a été fait lors d’une rencontre d’échanges avec les partis politiques dans un hôtel de la capitale togolaise.

La rencontre a débattu notamment des dernières activités de la CENI et des tâches en cours d’exécution, surtout la révision des listes éléctorales qui devrait débuter le 19 novembre dernier, afin d’insister sur la nécessité de l’implication des partis politiques.

« A ce jour, les conditions sont réunies pour démarrer les opérations de révision des listes électorales », a précisé le président de la CENI, Taffa Tabiou.

Le report de cette opération « résulte de la volonté de la CENI d’organiser l’élection présidentielle de 2010 dans les meilleurs conditions de transparence et d’équité avec la participation de tous les acteurs impliqués dans le processus », a- t-il expliqué.

Les cartes d’électeur utilisées lors des législatives de 2007 seront réutilisées lors de cette opération de révision qui englobe les inscriptions, les radiations avec prise en compte des transferts et les demandes de duplicata.

Pour le moment la CENI dispose de 500.000 cartes d’électeurs auxquelles viendront s’ajouter 250.000 autres supplémentaires pour faire face aux différentes situations.

Le scrutin présidentiel se déroulera avec du matériel biométrique et est toujours maintenu au 28 février 2010, pendant que l’opposition togolaise réclame l’adoption du mode de scrutin à deux tours pour cette échéance. Déjà, la CENI a réceptionné 1.275 kits du matériel qui ont été audités par des experts internationaux du PNUD.