01/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo/Présidentielle: Déclaration du candidat Jean-Pierre FABRE

UNION DES FORCES DE CHANGEMENT (UFC)
59, Rue Koudadzé, Lomnava
BP 62168 Lomé, Togo
Tel /Fax 338 01 85
http// www.ufc.com

Lomé, le 03 février 2010

Déclaration du candidat Jean-Pierre FABRE

Mes chers compatriotes,

La Cour Constitutionnelle a rendu publique le mardi 2 février 2010, la liste des candidats retenus pour la présidentielle de 2010. Ma candidature présentée par l’Union des Forces de Changement (UFC) a été validée. Il s’agit là, incontestablement d’un message d’espoir pour le peuple togolais qui aspire à un changement profond.

Ma première pensée va tout naturellement à Monsieur Gilchrist OLYMPIO, président national de l’UFC et candidat naturel de notre parti, empêché par un accident qui a semé l’émoi en notre sein et bouleversé les populations.

Le Président national de l’UFC, Monsieur Gilchrist OLYMPIO incarne plus qu’aucun autre, les idéaux et les valeurs de notre parti, auxquels tous les militants et sympathisants ainsi qu’une grande majorité des populations ont adhéré. Je lui réitère toute ma sympathie et mes souhaits de prompte guérison.

Je me dois de saluer la maturité et la sérénité dont ont fait preuve les instances de l’UFC (Bureau National et Comité Politique) pour affronter cette épreuve difficile. Je me dois de me féliciter du contenu et du niveau des débats qui ont eu lieu au sein du parti à cette occasion. Ils ont le grand mérite d’attirer notre attention sur l’impérieuse nécessité de préserver aujourd’hui et demain l’unité du parti.

Ma candidature de recours est un engagement pour continuer le combat pour l’instauration d’une vraie démocratie et d’un véritable Etat de droit, le respect des droits de l’homme, l’épanouissement de la jeunesse et la réalisation des espérances de celle-ci ainsi que le développement harmonieux de nos populations.

Mes chers compatriotes,
La tâche qui nous attend est immense. Elle exige le concours de toutes les forces démocratiques et de toutes les forces vives de notre pays

Je demande à toutes ces forces de me rejoindre pour un travail commun dans l’intérêt de la Nation.

Mes chers compatriotes,
Je peux vous l’assurer, je m’engage dans ce combat non pour accompagner le pouvoir, mais pour une victoire fondatrice d’un Togo apaisé, où personne ne sera exclu ni brimé.

Ensemble levons-nous pour la victoire. ABLODE.
Fait à Lomé, le 03 février 2010

Jean-Pierre FABRE