26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Soutenons Anne-Marie AMEGAN, son procés est prévu le 4 juillet à Paris

Togo : soutenons Anne-Marie !

Nous vous appelons à signer l’appel ci-joint, par retour de courrier-mail qui vaudra signature, en soutien à Anne-Marie, inculpée pour avoir manifesté pour la liberté au Togo.
Rappel des faits :

La Police gâche le petit-déjeuner des Togolais et de leurs amis devant le MEDEF…

Alors que des centaines de jeunes togolais disparaissent en ce moment au Togo, la police a décidé de s’inviter au petit-déjeuner que le Comité de Soutien au Peuple Togolais se proposait d’offrir aux entrepreneurs venus rencontrer le président du Nigeria et de l’Union Africaine, Mr Olusegun Obasanjo, au siège du MEDEF à Paris ce jeudi 26 mai à 8 heures à l’occasion d’un petit-déjeuner à 200 euros HT. Nous souhaitions par cette démarche pacifique (café, pain, beurre et confiture…) les sensibiliser à la cause du peuple togolais, victime du hold-up électoral dont les images ont fait le tour du monde.

C’était sans compter sur la féroce volonté d’un comité d’accueil musclé, composé d’une trentaine de CRS, qui nous ont empêché d’accéder au trottoir devant le siège du MEDEF.

Les policiers ont donc commencé à nous pousser avec force et détermination en direction de la rue Bosquet.

C’est alors que 6 policiers se sont emparés manu militari d’une des manifestantes, Anne-Marie, pour l’amener un peu plus loin. Déplacement au cours duquel un policier déclarait avoir été mordu à la jambe.

Une seconde « charge » nous forçait cette fois-ci à reculer jusque dans la petite rue perpendiculaire, où nous étions encerclés par les policiers, dans l’impossibilité de sortir…

Peu après, d’autres policiers interpellaient Anne Marie, pour l’emmener au commissariat du 7ème arrondissement, où elle a été placée en Garde à Vue, alors que les autres participants étaient raccompagnés au métro, au milieu d’une « haie d’honneur » policière.

Nous avions demandé à rencontrer Mr Obasanjo au cours de sa visite en France.

Nous n’avons pas obtenu de réponse.

Poste au Conseil de sécurité de l’ONU, présidence de la Banque Africaine de Développement, remise de la dette du Nigéria, contrats juteux d’un côté, les Droits de l’Homme et la dignité des Peuples africains ne semblent pas peser lourd en face ?

Anne Marie a été libérée, mais le CRS a porté plainte contre elle.

Elle est convoquée à une audience de la 30ème chambre du TGI de Paris le 4 juillet 2005 à 9 heures.

Le Comité de Soutien au Peuple Togolais

Comité de Soutien au Peuple Togolais e-mail : info@soutientogo.org
site Internet www.soutientogo.org tél. : 06.18.42.31.71

——————————————————–

Communiqué du Comité de Soutien au Peuple Togolais

Soutenez Madame Anne-Marie AMEGAN, victime de l’arbitraire. Soutenez le combat du peuple togolais pour la démocratie.

La mort du dictateur Eyadéma suivie par l’intronisation de son fils par l’armée à la tête de l’Etat a suscité la réaction du peuple togolais et de l’ensemble de la communauté internationale. Le régime dictatorial s’est vu imposé une élection présidentielle qu’il a transformé en mascarade électorale dont les images ont parcouru le monde entier.

L’UA et la CEDEAO, sous la pression de l’Etat français, ont considéré que l’élection s’était déroulé dans des « conditions globalement satisfaisantes » alors que les violences et les irrégularités sont patentes. Tout semble rentrer dans « l’ordre » pourtant la répression continue entraînant un flux de réfugiés tandis que partout dans le monde, les togolais et leurs amis manifestent pour la démocratie.

En France, les togolais ont voulu interpeller le Président en exercice de l’UA, Mr Obasanjo, en visite à Paris le 26 mai 2005. Après une demande d’audience refusée, un petit déjeuner pacifique devant le siège du MEDEF, où se trouvait Mr Obasanjo, fut brutalement réprimé: Un comité d’accueil musclé, composé d’une trentaine de CRS, reçoit l’ordre de nettoyer l’avenue. Six policiers s’emparent manu militari de Madame Amegan, pour l’amener plus loin. Un policier porte plainte contre elle pour un délit imaginaire.

Non content de soutenir la répression au Togo, l’Etat français empêche les togolais désespérés de manifester pacifiquement en France.

Nous appelons à soutenir Madame Anne-Marie Amegan lors de son procès prévu lundi 4 Juillet 2005 à 8 heures, 4 bd du Palais, à la 30ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris (4ème arrondissement ).