01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Un français ami des togolais qui souffrent

Bonjour,

Je suis avec une attention toute particulière la situation au Togo car je
connais et j’aime votre pays.

Je me suis rendu 4 fois ces deux dernières années à Lomé et ailleurs dans
les villages pour des opérations de partenanriat avec des écoles et des
communes. Je suis un des responsables d’une association à caractère
humanitaire.

J’ajoute que je n’ai jamais séjourné à l’hôtel mais toujours chez
l’habitant, que je paie de ma poche les voyages que je fais et que j’ai
beaucoup d’amis très pauvres au Togo.

Ce qui m’a toujours étonné, c’est comment un pays comme le vôtre qui
bénéficie d’atouts majeurs (l’activité du port de Lomé, les phosphates,
l’intelligence et le sens de l’accueil) ne puisse pas assurer le bonheur de
son peuple. Où passe cet argent qui parfois coule à flots ? On pourrait
assurer la gratuité de l’enseignement et des soins, procurer du travail pour
tous et vivre agréablement. Ne surnommait-on pas le Togo la « Suisse de
l’Europe » ?

En fait, je vous pose ces questions mais je connais une bonne partie des
réponses car j’ai eu l’occasion de discuter avec mes amis togolais de cette
situation maffieuse qui perdure depuis aussi longtemps.

J’en appelle aux responsables de l’opposition afin qu’ils expliquent bien à
leurs compatriotes que les français comme moi qui se rendent au Togo ne sont
pas des touristes ni des maffieus, mais des personnes qui cherchent à donner
un coup de main dans cette situation invivable. Surtout qu’on ne fasse pas
l’amalgame avec ceux qui, à un très haut niveau, en profitent et rendent le
peuple malheureux.

Vous comprendrez que dans les circonstances actuelles je ne puisse pas vous
donner mes coordonnées exactes car j’ai des amis sur place (togolais et
français) et je ne voudrais pas leur occasionner le moindre problème à cause
de mes écrits.

Je souhaite que tout cela trouve une issue pacifique rapidement.

Bon courage.

Un français ami des togolais qui souffrent.