26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Washington soutient les pressions de la CEDEAO sur le Togo

WASHINGTON – Les Etats-Unis ont apporté leur soutien aux pressions des pays d’Afrique de l’ouest pour amener le Togo à revenir à l’ordre constitutionnel. Il l’ont exprimé après la prise du pouvoir par le fils du président Gnassingbé Eyadéma, décédé samedi.

Les Etats-Unis « approuvent pleinement » les décisions du sommet de neuf chefs d’Etat de pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) réuni mercredi à Niamey, a déclaré le porte-parole adjoint du département d’Etat, Adam Ereli.

Ce sommet « a condamné les récents développement au Togo et les manipulations du processus constitutionnel togolais », a ajouté le porte-parole dans un communiqué.

« Les Etats-Unis appellent les autorités togolaises à coopérer pleinement avec la CEDEAO, l’Union africaine et les autres membres de la communauté internationale, ainsi qu’à aller pacifiquement et rapidement vers des élections libres et équitables », a-t-il ajouté.

Neuf chefs d’Etat ouest-africains réunis en sommet extraordinaire à Niamey ont accentué la pression sur le fils du président défunt du Togo Gnassingbé Eyadéma, Faure Gnassingbé, investi le 5 février par l’armée, en exigeant mercredi soir « le retour de l’ordre constitutionnel » sous peine de « sanctions ».

SDA-ATS