26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Zarifou AYEVA et Edem KODJO comme caution du RPT

Selon cette publication confidentielle et très bien informée, Zarifou AYEVA et Edem KODJO envisagent de cautionner les élections législatives à la mode RPT:
« A l’instar d’Edem Kodjo, ancien premier mi-nistre, Zarifou Ayeva est considéré par le régime du président Gnassingbé Eyadema comme un opposant « modéré », c’est-à-dire disposé à aller aux élections législatives que compte organiser, seul, avant fin 2002, le pouvoir, après l’échec des négociations me-nées par les médiateurs internationaux en-tre le gouvernement et les partis de l’oppo-sition. Contrairement aux radicaux Gilchrist Olympio (principal leader de l’op-position), Yaovi Agboyibo et Léopold Gnininvi, qui rejettent toute élection orga-nisée par le pouvoir. Ancien ministre du commerce, ex-directeur commercial de la société S3G (groupe CFAO-Togo), ce Kotokoli de Sokodé, non loin de Kara, ville natale du chef de l’Etat togolais, est accepté par tous les clans du RPT (parti au pouvoir) , celui des sudistes dirigé par le premier ministre Agbéyomé Kodjo et, surtout, celui des gé-néraux du Nord emmené par Seyi Mémène (ministre de la justice), qui le préfère à Edem Kodjo, Mais, à la tête du petit PDR Zarifou pèse peu sur la scène politique togolaise… »

LA LETTRE DU CONTINENT N°401 du 6 juin 2002