28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : forfaiture ou saisie d’armes à la douane d’Aflao ?

Dans la matinée du 15 octobre, les douaniers togolais auraient intercepté lors d’un contrôle de routine, un véhicule chargé d’armes à la frontière Aflao entre le Togo et le Ghana. C’est au cours de la fouille d’une berline de 5 places de marque Opel chargés de sacs de maïs, que des fusils mitrailleurs, des grenades ont été découvert. Malheureusement, les douaniers n’ont pas réussi à mettre la main sur le propriétaire des bagages qui était pourtant présent lors du contrôle. Ils ont plutôt arrêté le chauffeur du véhicule pour interrogatoire à la gendarmerie. Pour le moment, les autorités togolaises font un black-out total sur cette affaire. Selon nos informations, le chauffeur serait originaire de Kpalimé, préfecture de Kloto, et ne serait qu’un simple chauffeur venu travailler comme à son habitude dans la capitale.

Le fait que cette saisie d’armes de guerre coïncide avec la période électorale boycottée par l’opposition et l’indifférence générale de la population, est inquiétante. Depuis le 11 octobre, date de démarrage de la campagne, les patrouilles militaires sillonnent nuitamment l’ensemble du territoire. Ce quadrillage est des plus rudes dans les villes de Kara et de Lomé.

Avant d’éventuelles déclarations ou explications des autorités, des doutes subsistent quant à la réalité de cette découverte. Les autorités togolaises comme à leurs habitudes seraient à l’origine de ce montage ridicules pour faire croire que c’est l’opposition togolaise veut déstabiliser la mascarade électorale en semant le trouble sur l’ensemble du territoire.

Pour le moment la famille du chauffeur, originaire du Kloto, et sa communauté religieuse se mobilisent pour sa libération.

La rédaction