27/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Atelier du GRAD pour l’enracinement de la démocratie au Togo

PANA- 26/11/2008 – Le Groupe de réflexion et d’action pour le dialogue, la démocratie et le développement(GRAD), une organisation de la société civile au Togo, a ouvert ce mercredi à Lomé un atelier de réflexion sur le défi d’enracinement de la démocratie, de l’état de droit et de la gouvernance économique dans le pays.

L’atelier qui a pour thème : « Au-delà des élections législatives : la problématique de la démocratie, de l’état de droit et du redressement économique », vise à amener les Togolais à réfléchir individuellement et collectivement sur les « possibilités de sortie de crise », a indiqué le président du GRAD, Victor Alipui, ancien ministre des Finances et ex-haut fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI).

Il a par ailleurs souligné qu’il permettra également aux représentants de partis politiques, de la société civile, d’organes de presse et des forces armées et de sécurité qui y participent de « mieux identifier les solutions idoines et à formuler par la suite des suggestions sur les structures à mettre en place pour parvenir à une société démocratique ».

Les thématiques à aborder sont liées aux réformes constitutionnelles et institutionnelles, l’impunité, la réconciliation et la politique de redressement économique et financier.

Les travaux qui dureront deux jours ont débuté ce mercredi avec de vifs débats, surtout sur les questions de la constitution, souvent visitée et revisitée par le pouvoir exécutif pour court-circuiter ses adversaires politiques.

Le GRAD, l’une des plus importantes organisations de la société civile au Togo, oeuvre à travers colloques, débats, conférences, recherches, à l’émergence « d’une société démocratique apaisée au Togo ».