27/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Communiqué de la CDPA-BT relatif à la formation du nouveau gouvernement

Convention Démocratique des Peuples Africains – Branche Togolaise (CDPA-BT)

COMMUNIQUE DE PRESSE

La Gouvernement d’union nationale, qui vient d’être formé le 20 septembre 2006, apparaît comme la fin de la lutte ouvertement engagée par le peuple togolais en 1990 pour mettre un terme à la dictature afin de permettre l’instauration d’un système politique démocratique dans le pays.
Pour beaucoup, les “Accords de Ouaga” version 2006 auraient donc résolu le problème politique porté dans la rue par le peuple le 5 octobre 1990, et “réconcilié” les Togolais entre eux.

La CDPA-BT déclare que :
1- Les “Accords de Ouaga” version 2006 n’ont pas résolu le problème politique togolais. Car, ce problème n’est ni celui d’une “réconciliation nationale”, ni celui du “pardon”, ni celui d’un partage du pouvoir entre le régime en place et quelques leaders de l’opposition. Le problème politique togolais est d’abord celui du passage de la dictature à la démocratie au Togo.
La redistribution du pouvoir RPT au profit de quelques leaders de l’opposition n’est donc pas la solution au problème politique togolais. C’est une simple entente du RPT et de quelques chefs de parti d’opposition sur le dos de la masse de la population.

Le remplacement de Kodjo par Agboyibo, les prochaines élections législatives et la reprise intégrale de la coopération de l’Union européenne avec le régime en place, ne permettront pas le changement politique indispensable au progrès des conditions de vie de la population.
En conséquence, la CDPA-BT demande à ses membres, à ses sympathisants et à tous ceux qui aspirent au changement démocratique dans le pays de poursuivre la lutte pour le remplacement du système politique en vigueur, afin de rendre possible une vraie démocratie, une démocratie éclairée, transparente et participative indispensable à la transformation des conditions de vie de la masse de la population.

La seule manière d’atteindre cet objectif est de construire ensemble le Mouvement de la Force Alternative d’Opposition (MFAO) que propose la CDPA-BT depuis 2001.

Fait à Lomé, le 20 Septembre 2006
Pour la CDPA-BT,
Le Premier Secrétaire
Prof. E. GU-KONU

—————————————————–
Convention Démocratique des Peuples Africains – Branche Togolaise (CDPA-BT)
BP 13963 ; Tél./Fax : 250 86 88/ 225 38 46 ; Fax : 225 38 46 ; Lomé – Togo
E-Mails : cdpa-bt@cdpa-bt.org ou cdpa-bt-ev@web.de
Site internet : http://www.cdpa-bt.org
L’oppression se nourrit du silence… et de l’inaction