25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Gouvernement d’union: la bérézina pour le dictateur Eyadéma

Un nouveau gouvernement a été nommé le 29 juillet 2003 au Togo. L’événement de ce éiéme remaniement est la mise en orbite sans faux semblant de l’un des fils du dictateur Eyadéma, Faure Gnassingbé, nommé ministre de l’Equipement, des Mines, des Postes et télécommunications. C’est la bérézina pour le dictateur Eyadéma: aucun opposant togolais n’a répondu à son appel pour un gouvernement d’union nationale.

L’Union des forces du changement (UFC) de Gilchrist Olympio et le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) de Yawovi Agboyibo ont opposé un « refus catégorique à la main tendue du président Eyadéma. ». « Nous ne voulons pas aller à la soupe, nous voulons un changement des méthodes de gouvernance au Togo », avait déclaré le secrétaire général du parti, Jean-Pierre Fabre. Selon la plupart des partis politiques au Togo, c’est M. Emmanuel Bob Akitani, candidat de l’UFC, qui a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés lors des élections du 1er juin 2003 et donc le réel Elu des Togolais. Ils attendent d’Eyadéma qu’il respecte la volonté du peuple et démissionne pour laisser place au gouvernement de transition.

Liste des membres du soit-disant gouvernement d’union nationale

– Premier ministre, chef du gouvernement: Koffi Sama (inchangé)
– Ministre de la Défense et des anciens combattants: Assani Tidjani (inchangé)
– Ministre des affaires étrangères et de la coopération: Kokou Tozoun (changement de poste)
– Ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle: Edoh Kodjo Agbobli (inchangé)
– Ministre du Commerce, de l’industrie, des transports et du développement de la zone franche: Tankpadja Lalle (changement de poste)
– Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche (changement de poste)
– Ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche: Komikpime Bamnante (inchangé)
– Ministre de l’Enseingement primaire et secondaire: Komi Klassou (changement de poste)
– Ministre de la Fonction publique, du travail et de l’emploi: Rodolphe Kossivi Osseyi (changement de poste)
– Ministre de l’Equipement, des mines et des postes et télécommunications: Faure Essozimna Gnassingbé (nouveau)
– Ministre de la Santé : Mme Suzanne Aho Assouma (inchangée)
– Ministre de la Communication et de la formation civique: Pitang Tchalla (inchangé)
– Ministre de l’Intérieur, de la sécurité et de la décentralisation: Akila-Esso Boko (inchangé)
– Garde des Sceaux, ministre de la justice: Katari Foli-Bazi (inchangé)
– Ministre chargé de la Promotion de la démocratie et de l’Etat de droit: Yao Roland Kpotsra (changement de poste)
– Ministre chargé des Relations avec le parlement: Harry Octavianus Olympio (inchangé)
– Ministre de la Culture: Mme Angèle Aguiah (changement de poste)
– Ministre de l’Urbanisme et du logement: Dovi Kavégué (inchangé)
– Ministre de l’Environnement et des ressources forestières: général Zoumaro Gnofame (nouveau)
– Ministre de l’Economie, des finances et des privatisations: Débaba Bale (nouveau)
– Ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques: Issifou Okoulou-Kantchati (nouveau)
– Ministre des Affaires sociales, de la promotion de la femme et de la protection de l’enfance: Mme Sayo Boyoti (nouvelle)
– Ministre de la Jeunesse et des sports: Agouta Ouyenga (nouveau)
– Ministre du Tourisme, de l’artisanat et des loisirs: Mme Ebina Dorothée Iloudjè (nouvelle)
– Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du secteur privé: Maria Larba Apoudjak (nouvelle)
– Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, des finances et des privatisations, chargé du budget: M’ba Legzim (inchangé)

La rédaction letogolais.com