28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’armée française dément l’implication de soldats français dans les violences au Togo

xinhua – 2005-05-21 — L’armée française a démenti vendredi l’implication de soldats français dans les violences le soir de l’élection du 24 avril au Togo comme le laissait entendre un rapport préliminaire rendu public par la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH), a rapporté samedi la presse locale.

« L’état-major des armées dément catégoriquement les accusations non fondées et calomnieuses que la LTDH porte dans son rapport préliminaire sur les violations massives des droits de l’homme par le régime avant, pendant et après le scrutin présidentiel du 24 avril », a déclaré le colonel Gérard Dubois, responsable de l’information à l’état-major.

Selon le rapport de la LTDH, « le soir du 24 avril 2005, lorsque les militaires emportaient les urnes ou les détruisaient et tiraient à balles réelles sur les électeurs et manifestants qui s’opposaient à leurs actes illégaux, des témoignages concordants faits à la LTDH indiquent que des soldats français faisaient partie des forces de répression qui tiraient à balles réelles pour massacrer la population ».