28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Les Etats-Unis appellent Faure Gnassingbé à démissionner immédiatement

WASHINGTON, 23 février (XINHUANET) — Les Etats-Unis ont réitéré mercredi leur appel pour que le président investi du Togo, Faure Gnassingbé, démissionne immédiatement.

Le porte-parole du département d’Etat Richard Boucher a indiqué lors d’une conférence de presse que la réconciliation nationale au Togo dépendait « de la tenue d’élections libres, transparentes avec un taux de participation élevé et qui, de fait, sont organisées par une autorité neutre ».

Faure Gnassingbé, 39 ans, a été installé au pouvoir par l’armée le 7 février après le décès de son père Gnassingbé Eyadéma.

« Nous l’avons (Gnassingbé) appelé à démissionner et à démissionner immédiatement. Nous pensons que c’est un élément essentiel pour faire avancer les choses », a ajouté M. Boucher.

« Nous allons suivre de près la situation pour voir si les élections présidentielles, qui devraient avoir lieu d’ici 60 jours, remplissent ces conditions », a-t-il dit.

Faure Gnassingbé avait annoncé vendredi dernier l’organisation des élections présidentielles dans 60 jours. Il a insisté sur le fait qu’il gouvernait conformément à la Constitution, précisant qu’il n’avait pas l’intention de démissionner avant le vote.

Washington avait annoncé samedi qu’il ne reconnaissait pas la légitimité de Faure Gnassingbé comme président togolais et soutenait les sanctions imposées par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO qui regroupe15 pays) contre le Togo.