01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Konaré demande le départ de Faure Gnassingbé

LOME, 23 février (XINHUANET) — Le président de la Commission de l’Union Africaine, Alpha Omar Konaré, a demandé dans une interview diffusée mercredi par RFI (Radio France Internationale), le départ de Faure Gnassingbé du pouvoir au Togo.

Si le président togolais imposé par l’armée reste au pouvoir, il n’y aura pas d’élection propres, a signalé M. Konaré.

Pour le président de la Commission de l’Union Africaine, le président de l’Assemblée nationale du Togo doit retrouver sa légitimité et c’est à partir de là que la majorité et l’opposition devraient se retrouver sous la houlette de la CEDEAO et l’Union africaine pour établir un consensus pour la suite.

Se prononçant sur une transition et les élections, M. Alpha Konaré avance qu’il faut une transition au Togo et que les conditions d’organisations des élections seront établies dans la transparence entre majorité et opposition avec les garanties des partenaires.

« Les événements de samedi 5 février sont le fait d’un groupe de militaires et de civls bien connus qui ont agi par peur », a indiqué M. Konaré, c’est un acte irresponsable et Faure Gnassingbé est tout simplement un paravent. Il a ajouté que l’intervention de l’armée est d’une tolérance zéro au niveau de l’Union Africaine aujourd’hui.

Il a averti que le groupe du 5 février ne doit pas compter sur une certaine division au sein de la CEDEAO et aussi sur des encouragements venus de l’extérieur pour le coup de force.