25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’opposition appelle la population à boycotter les élections législatives du 27 octobre 2002

DECLARATION

L’opposition appelle la population à ne pas retirer les cartes d’électeurs et à boycotter les élections législatives du 27 octobre 2002

Les signataires de la présente déclaration ont tout fait pour que l’occasion soit donnée à la population d’exprimer librement son suffrage.

L’opposition a siégé pendant trois ans au Comité paritaire de Suivi (CPS), et mené des discussions longues et pénibles pour bâtir un Code électoral consensuel.

L’opposition a participé à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Le régime RPT a, unilatéralement, mis fin à tous ces efforts.

Les signataires affirment que les élections du 27 octobre 2002 ne sont ni libres, ni transparentes, ni démocratiques. Elles ne peuvent qu’exacerber la crise togolaise et conduire à une implosion sociale.

En conséquence, les signataires réitèrent leur appel à l’ensemble de la population, à ne s’associer d’aucune à cette mascarade électorale et à ne pas aller retirer les cartes d’électeurs.

Fait à Lomé, le 10 octobre 2002

Les signataires :

Pour l’UFC : Jean-Pierre FABRE
Pour la CDPA-BT : E. GU-KUNU
Pour la CPP : Jean-Lucien Savi de TOVE
Pour le PDR : Atchadam TIKPI
Pour les réformateurs du RPT : Maurice Dahuku PERE
Le FRONT :
– l’ADDI : Lamboni KANGBENI
– le CAR : Georges AÏDAM
– la CDPA : Léopold GNININVI
– l’UDS-TOGO : E. TCHAGOLE