26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Lyon: manifestation contre les « élections truquées » au Togo

LYON, 7 mai 2005 (AFP)- Environ 200 personnes ont manifesté samedi à Lyon pour protester contre « les élections truquées » au Togo et le soutien de la France « au régime dictatorial » de ce pays, a constaté une journaliste de l’AFP.

A l’appel de plusieurs organisations, les manifestants ont défilé dans le centre de Lyon en scandant « Elections truquées, Togolais assassinés, Togolais bâillonnés! », tenant des pancartes proclamant « France-Togo, assez d’hypocrisie » ou « La France coloniale, ça suffit ». « Nous demandons que les élections soient annulées », a déclaré à l’AFP le président du collectif des Togolais de Rhône-Alpes, Théo Agopome. Il a dénoncé « la fraude massive à tous les niveaux » de l’élection présidentielle au Togo le 24 avril, au terme de laquelle Faure Gnassingbé, fils de l’ancien président Gnassingbé Eyadéma, a été proclamé vainqueur. Il a aussi qualifié les responsables politiques français d' »alliés du régime dictatorial » togolais. « La France est intervenue pour conserver le clan Eyadéma au pouvoir », a accusé Jean-François Koehrer, président régional de l’association « Survie » qui dénonce la politique française en Afrique. Nathalie Encrenaz est venue manifester en famille « en soutien au peuple togolais ». « Et pour montrer au gouvernement français qu’on n’est pas dupes de cette élection », ajoute-t-elle. Les manifestants, partis de la place Bellecour, se sont dirigés vers les locaux de la permanence parlementaire du député du Rhône Christian Philip (UMP), président du groupe d’amitié France-Togo à l’Assemblée nationale, afin de lui demander de « rendre publique sa position » sur ces élections.