08/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Micheline Randolph: « se garder de toute compromission avec Faure Gnassingbé et le RPT »

Declaration du CRDT

« Le Gouvernement d’union est la plus mauvaise solution pour la démocratisation au Togo »

Le Conseil de la Résistance Démocratique du Togo (CRDT) fédération indépendante des organisations citoyennes togolaises du pays et de la diaspora : devant l’entêtement de la dictature militaro-fasciste du RPT, le soutien de la France et la complicité de la CEDEAO et de l’UA, tient à faire connaître sa position sur les velléités d’endormissement des populations togolaises par la proposition d’un Gouvernement d’union nationale dirigé par Faure Gnassingbé.

Les conditions de déroulement du scrutin présidentiel du 24 Avril 2005, les fraudes massives organisées par le RPT et son administration stipendiée, les exactions sauvages des milices du régime et des militaires aux ordres du clan Gnassingbé, la manipulation impudente des institutions en charge de l’élection : la CENI et la Cour constitutionnelle entre autres, sont tous des actes d’une extrême gravité qui n’autorisent aucun parti politique et aucun patriote digne d’entrer en matière avec ce régime.

Le CRDT lance un appel patriotique à tous les partis politiques, à toutes les organisations de la société civile et à tous les citoyens épris de liberté et de démocratie de se garder de toute compromission avec Faure Gnassingbé et le RPT. Le Conseil considère que quiconque entrera dans un quelconque gouvernement avec les bourreaux du peuple aura commis une trahison et s’expose à la même rigueur. Tout parti qui traitera avec le RPT sera déclaré ennemi du peuple togolais.

Le CRDT invite les forces démocratiques présentes au pays et au sein de la diaspora, à une large concertation, le plus tôt possible, en vue de bouter dehors l’usurpateur du pouvoir dans notre pays.

Pour le Comité de direction du CRDT
Micheline Randolph