25/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : Des membres de la Fédération togolaise de football décident de rendre leur tablier

LOME, 26 juin (XINHUA) — Près de sept membres du bureau exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF) ont fait état de leur démission prochaine après l’élimination des Eperviers au premier tour du Mondial avec 6 buts encaissés contre un seul marqué, sur une radio locale de la capitale, a appris lundi l’Agence Xinhua.

Le 2e vice-président et le secrétaire général de la Fédération, respectivement MM.Théodore Amégnran et Espoir Assogbavi, qui font partie des potentiels démissionnaires, ont confirmé que six ou sept membres ont décidé de rendre leur tablier, estimant que les conditions de leur mission ne sont plus honorables.

Les lettres de démission qui sont déjà rédigées seront rendues dès le retour de la Fédération au Togo. Selon les deux responsables interrogés par téléphone depuis l’Allemagne, remettre ces lettres en plein séjour en Allemagne les éloigne du coup des joueurs qu’ils ont pris l’engagement d’accompagner pour une compétition à l’étranger.

« Une fois revenus au pays nous allons démissionner et demander pardon au peuple togolais pour tout ce qui est arrivé, surtout le mauvais fonctionnement de la Fédération », a déclaré le 2e vice- président Théodore Amégnran, également président d’une ligue de football à laquelle il annonce devoir consacrer son temps désormais.

Les documents ont été rédigés lors d’une réunion que les potentiels démissionnaires ont tenue après le match France-Togo, à l’issue duquel les Eperviers ont été battus en deuxième mi-temps par zéro but contre deux buts.

L’idée de la démission germait depuis le retour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2006) lorsque les Eperviers ont eu leur débacle de 7 buts encaissés au total avec en plus des problèmes d’organisation et de grand dysfonctionnement de la Fédération.

Des sources précisent que des membres du bureau exécutif entendaient rendre leur tablier quelques jours avant le début du Mondial. Ils ont alors préféré attendre l’issue de la présence des Eperviers au Mondial pour le faire, estimant que si la démission survenait, ils seraient doigtés comme responsables des suites désastreuses de l’évolution de l’équipe surtout à la Coupe du Monde.

Ces démissions sont saluées dans la capitale togolaise mais les membres qui aujourd’hui veulent démissionner sont accusés d’avoir trop longtemps cautionné le dysfonctionnement même de la Fédération.