28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : la coalition appelle à une manifestation le 6 avril pour exiger le report des présidentielles

C O A L I T I O N

(ADDI, CAR, CDPA, PSR, UDS-TOGO, UFC)
————

COMMUNIQUE DE PRESSE
————

Le 29 Mars 2005, a été signé sous l’égide de la CEDEAO, un protocole d’accord entre l’Opposition et le RPT relatif à la désignation de deux représentants dans chaque comité administratif et dans chaque commission listes et cartes.

Le 31 mars 2005, une délégation de la coalition de l’opposition a rencontré l’envoyé spécial et les experts de la CEDEAO pour leur faire part des nombreuses et graves irrégularités qui entachent le processus de révision des listes électorales et de distribution des cartes d’électeurs.

L’envoyé spécial de la CEDEAO a promis à la coalition de rencontrer le Ministre de l’Intérieur pour lui demander de remédier à cette situation dans les plus brefs délais.

A ce jour, ces nombreuses et graves irrégularités persistent et s’amplifient sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la quasi-totalité des bureaux de vote, la pénurie organisée de cartes d’électeurs ainsi que diverses formes d’entrave et de dysfonctionnement exaspèrent les électeurs.

A Baguida, les bureaux de vote sont purement et simplement fermés et des manifestations spontanées sont violemment réprimées à coups de matraques et de gaz lacrymogène.

A Kévé, dans la préfecture de l’Avé, le préfet sillonne la ville et retire les cartes à tous ceux à qui elles ont été délivrées sur témoignage.

Dans la préfecture de l’Est-Mono, les autorités préfectorales demandent à contresigner les mandats des représentants de l’opposition.

Dans plusieurs quartiers de Lomé, notamment à Amoutivé et Nukafu, un cafouillage dans la distribution des cartes d’électeurs ainsi que des manipulations de tous genres sont signalés.

C’est dans ce contexte que le Ministre de l’Intérieur publie un communiqué qui n’apporte aucune solution à tous ces problèmes notamment celui de l’identification des compatriotes non détenteurs de cartes nationales d’identité en vue de leur inscription.

Pour sa part, le Président de la Commission Administrative de la commune de Lomé publie également un communiqué dont le contenu viole l’accord du 29 Mars 2005.

La Coalition de l’Opposition s’insurge contre la position du RPT selon laquelle tout se passe dans le calme, conformément à la loi et que le report de l’élection présidentielle entraînera un vide constitutionnel.

Contrairement à ces allégations, le désordre, les fraudes, les intimidations, les menaces et autres exactions se multiplient dans le pays.

Dans ces conditions, la reprise des opérations de révision des listes électorales et de distribution des cartes d’électeurs, tenant compte des dispositions légales notamment du délai de 20 jours pour les affichages et les recours ( Article 69 du code électoral), s’impose face à la volonté délibérée du RPT d’organiser une mascarade d’élection en lieu et place d’une élection transparente équitable et crédible.

La coalition de l’opposition appelle donc les populations togolaises à une grande manifestation le mercredi 06 Avril 2005 en vue d’exiger la reprise intégrale de la révision des listes électorales et le report de l’élection présidentielle.

La coalition demande aux populations togolaises de rester constamment mobilisées et particulièrement vigilantes en cette période cruciale de la vie de la nation.

Elle en appelle à la CEDEAO afin qu’elle assume ses responsabilités devant l’histoire.

Fait à Lomé, le 01 Avril 2005

Pour la Coalition

Emmanuel AKITANI BOB